BFM Patrimoine

Résultats annuels 2012 d'INSIDE Secure

BFM Patrimoine

Chiffre d'affaires annuel consolidé de 122 millions de dollars Perte opérationnelle ajustée1 de 30,1 millions de dollars, grevée par les performances décevantes de l'activité NFC Programm
  • Chiffre d'affaires annuel consolidé de 122 millions de dollars
  • Perte opérationnelle ajustée1 de 30,1 millions de dollars, grevée par les performances décevantes de l'activité NFC
  • Programme de réduction des coûts engagé au second semestre
  • Lancement d'un projet de réorganisation visant à économiser 13 millions de dollars une fois le projet entièrement mis en œuvre
  • Priorité donnée à une offre à valeur ajoutée autour du standard NFC et renforcement de l'offre de solutions de sécurité

Regulatory News:

INSIDE Secure (NYSE Euronext FR0010291245 - INSD) (Paris:INSD), acteur majeur des semi-conducteurs et des solutions logicielles dédiés à la sécurité des transactions, des contenus et de l'identité numérique, publie aujourd'hui ses résultats consolidés audités pour l'exercice clos le 31 décembre 2012. Ces résultats ont été arrêtés par le directoire et examinés par le conseil de surveillance le 5 mars 2013.

Résultats financiers de l'année 2012 – Chiffres clefs

Ajusté

IFRS

(en milliers de dollars) 2012 2011 2012 2011 Chiffre d'affaires 122 047 151 468 122 047 151 468 Marge brute 31 439 42 412 28 543 39 464 En % du chiffre d'affaires 25,8% 28,0% 23,4% 26,1% Résultat opérationnel (30 095) (16 052) (37 278) (24 462) En % du chiffre d'affaires -24,7% -10,6% -30,5% -16,1% Résultat net (30 302) (14 622) (37 485) (23 033) En % du chiffre d'affaires -24,8% -9,7% -30,7% -15,2%

L'année 2012 a été marquée par des bouleversements importants et rapides de l'environnement industriel et commercial du groupe INSIDE Secure (« le Groupe »), qui ont pesé sur ses performances financières, tant sur les revenus en décroissance que sur la rentabilité opérationnelle réduite. INSIDE Secure a notamment souffert des difficultés brutales de plusieurs de ses principaux clients de la division Mobile NFC, affaiblis par les mutations du secteur et par le développement plus lent du marché du NFC.

Dans ce contexte, le Groupe a mis en place des mesures d'économies à partir du second semestre de 2012 en vue de réduire les dépenses opérationnelles, portant, dans un premier temps, sur les charges externes et les investissements corporels et incorporels, tout en préservant ses moyens de mener à bien en parallèle plusieurs programmes de recherche et développement clefs.

Ces mutations ont poussé le Groupe à adapter rapidement sa stratégie de développement et ont entraîné une réorientation de ses priorités sur ses grands marchés :

  • Sur le marché NFC : en donnant la priorité à une offre à valeur ajoutée et innovante, avec des produits tels que la famille NFC Pulse (technologie « booster » d'INSIDE Secure) et l'élément sécurisé propriétaire ; en capitalisant sur son portefeuille de brevets au travers d'un programme de licence ambitieux.
  • Sur le marché de la sécurité intégrée : grâce à sa technologie et aux acquisitions réalisées (Atmel-SMS en 2010 puis Embedded Security Solutions (« ESS ») en 2012) le Groupe est déjà un leader dans l'offre de solutions pour sécuriser les contenus, les transactions et les communications entre les personnes, les services et les objets communicants. INSIDE Secure entend renforcer son offre globale sur toute la chaine de valeur des applications de sécurité :
  • En capitalisant sur l'activité ESS, pour élargir l'offre de solutions de sécurité intégrée sur l'ensemble de la chaine de valeur avec un positionnement au niveau des applications (ex. réseau privé virtuel, protection de contenu), et, enrichir le modèle de revenu du Groupe avec des licences et des royalties à fortes marges.
  • En conjuguant les différentes technologies complémentaires que le Groupe possède et maîtrise autour des plateformes de sécurité : développement d'un portefeuille de solutions capables d'adresser plusieurs marchés (paiements, identification, machine-to-machine smart grid, protection de données et de produits, lutte contre la contrefaçon, stockage ou échanges de données…).
  • Mise en place d'une organisation adaptée à cette nouvelle stratégie et lancement d'un projet de réorganisation de ses activités dans le monde qui pourrait entraîner une suppression de postes représentant environ 20% des effectifs mondiaux. Ce projet sera conduit dans le respect des lois et règlements des pays concernés. Pour ce qui concerne la France, ce projet fera l'objet d'une procédure d'information et de consultation auprès du Comité d'entreprise. L'activité ESS, acquise par le Groupe en décembre 2012, n'est pas concernée par la réorganisation. Cette réorganisation devrait conduire à décaisser un montant estimé à environ 7 millions de dollars en 2013. Le Groupe entend réaliser environ 13 millions de dollars de réduction de ses coûts opérationnels sur une base annualisée et une fois le projet entièrement mis en œuvre.
  • En conséquence des évolutions majeures du marché NFC et de l'évolution de la stratégie et du positionnement d'INSIDE Secure, le Groupe estime que l'objectif d'atteinte d'un chiffre d'affaires consolidé de l'ordre de 400 millions de dollars en 2014 (à périmètre et taux de change constants), formulé lors de son introduction en bourse, est désormais caduc.

Ces actions doivent permettre à INSIDE Secure d'atteindre l'équilibre financier et de retrouver le chemin de la croissance.

Commentant ces résultats, Rémy de Tonnac, président du directoire d'INSIDE Secure, a déclaré :

« INSIDE Secure a enregistré en 2012 des performances décevantes, avec un chiffre d'affaires annuel en baisse de 19% à 122 millions de dollars et une perte opérationnelle ajustée de 30,1 millions de dollars, qui n'ont pu être compensés par les premiers efforts de réduction de coûts engagés à partir du second semestre de l'année.

Ces mauvaises nouvelles, qui s'expliquent principalement par les bouleversements de l'environnement industriel et commercial dans lequel notre Groupe opère et par les difficultés rencontrées par notre principal client dans l'activité Mobile NFC, nous conduisent à mettre en œuvre un recentrage de nos activités et à adapter notre profil d'organisation et notre structure de coûts. C'est dans ce contexte que nous annonçons aujourd'hui un projet de réorganisation qui nous amènerait à nous séparer de certains de nos collaborateurs. C'est pour moi une décision difficile mais nécessaire pour permettre à INSIDE Secure de se stabiliser financièrement pour pouvoir rebondir.

Pour retrouver le chemin de la croissance, notre Groupe doit continuer à s'adapter rapidement et à marquer sa différence technologique, comme nous l'avons fait en décidant de mener l'acquisition ciblée de l'activité Embedded Security Solutions. C'est ainsi que nous pourrons développer un business model solide, grâce à une offre à valeur ajoutée s'appuyant sur nos expertises et notre savoir-faire. »

1 Certains indicateurs financiers liés aux résultats sont présentés sur une base ajustée telle que définie en annexe 2 du communiqué. Ces indicateurs ne sont pas des agrégats définis par les normes IFRS, et ne constituent pas des éléments de mesure comptable de la performance financière. Ils doivent être considérés comme une information complémentaire, non substituable à toute autre mesure de performance opérationnelle et financière à caractère strictement comptable, telle que présentée dans les états financiers consolidés présentés en annexe 1.

Eléments financiers de l'exercice et du quatrième trimestre 2012

Chiffre d'affaires de l'exercice 2012

(en milliers de dollars) 2012 2011

Variation
annuelle

Mobile NFC 43 261 47 961 -10% Paiements sécurisés 31 788 43 246 -26% Sécurité numérique 46 158 60 261 -23% Embedded security solutions 840 - - Total 122 047 151 468 -19%

A 122,0 millions de dollars, le chiffre d'affaires consolidé de l'exercice 2012 du groupe INSIDE Secure est en baisse de 19% par rapport à l'exercice précédent. Le chiffre d'affaires du Groupe intègre l'activité Embedded Security Solutions (« ESS »), consolidée à compter du 1er décembre 2012. Le chiffre d'affaires normalisé2 du Groupe en 2012 ressort à 148,2 millions de dollars.

Chiffre d'affaires du 4e trimestre 2012

(en milliers de dollars) T4-2012 T4-2011 T3-2012

Variation
trimestrielle

Variation
séquentielle

Mobile NFC 11 612 23 304 9 043 -50% 28% Paiements sécurisés 8 765 6 830 8 157 28% 7% Sécurité numérique 10 047 14 520 11 383 -31% -12% Embedded security solutions 840 - - - - Total 31 264 44 654 28 583 -30% 9%

A 31,3 millions de dollars, le chiffre d'affaires consolidé du 4e trimestre 2012 est en baisse de 30% par rapport au 4e trimestre de l'exercice précédent et en croissance de 9% par rapport au 3e trimestre de l'année 2012.

2 Le chiffre d'affaires normalisé est défini comme le chiffre d'affaires combiné des activités historiques d'INSIDE Secure et d'ESS sur les 12 mois de l'exercice 2012 sans tenir compte des impacts comptables consécutifs au changement de contrôle de l'activité ESS ayant conduit à éliminer une partie du chiffre d'affaires.

Résultat opérationnel ajusté

(en milliers de dollars) 2012 2011 Variation Chiffre d'affaires 122 047 151 468 -19,4% Marge brute 31 439 42 412 -25,9% En % du chiffre d'affaires 25,8% 28,0% Frais de recherche et développement (33 218) (32 746) 1,4% En % du chiffre d'affaires -27,2% -21,6% Frais commerciaux et de marketing (17 511) (16 907) 3,6% En % du chiffre d'affaires -14,3% -11,2% Frais généraux et administratifs (8 780) (8 810) -0,3% En % du chiffre d'affaires -7,2% -5,8% Autres produits / (charges) opérationnels, nets (2 025) (0) Total des charges opérationnelles (61 534) (58 464) 5,3% en % du chiffre d'affaires -50,4% -38,6% Résultat opérationnel ajusté (30 095) (16 052) 87,5% en % du chiffre d'affaires -24,7% -10,6%

La marge brute ajustée a baissé de 11 millions de dollars en 2012, en raison de la baisse du chiffre d'affaires et de la baisse du taux de marge moyen due à un mix produit moins favorable (du fait notamment de la baisse des ventes de la division Sécurité numérique fortement contributrice).

Les frais de recherche et développement ont légèrement progressé en 2012 (+1,4%), avec un poids plus important des dépenses allouées à l'activité NFC (70% contre 56% en 2011), permettant le développement en parallèle de plusieurs programmes clefs : mise au point de la dernière version du microcontrôleur NFC, conception de la prochaine génération de technologie NFC en partenariat avec Intel, conception de l'élément sécurisé intégré propriétaire et premières ventes de la puce NFC PicoPulse™ (technologie « booster » d'INSIDE Secure).

Les frais commerciaux et de marketing, ainsi que les frais généraux et administratifs ont augmenté de 2,2% en 2012 par rapport à 2011, et ont baissé au second semestre par rapport au premier, hors l'impact d'une provision pour créance douteuse de 0,7 million de dollars enregistrée au 4e trimestre 2012.

Le plan de réduction des dépenses lancé à partir de juillet 2012 a commencé à porter ses fruits sur le 4e trimestre de l'année, avec une réduction des charges externes, et notamment des dépenses de sous-traitance de R&D et des investissements corporels et incorporels.

A taux de change constant, les dépenses opérationnelles courantes ont baissé de 6% sur le second semestre par rapport au premier.

Le résultat opérationnel ajusté est passé d'une perte 16,1 millions de dollars en 2011 (soit 10,6% du chiffre d'affaires) à une perte de 30,1 millions de dollars en 2012 (soit 24,7% du chiffre d'affaires), creusée essentiellement par les performances décevantes de l'activité NFC.

Constatant une évolution défavorable de son activité à partir du second trimestre 2012, le Groupe a mis en place progressivement des premières mesures d'économies en vue de réduire ses dépenses opérationnelles, sans toutefois mettre en risque le développement de son programme d'innovation et de ses principaux nouveaux produits (tels que l'élément sécurisé intégré propriétaire et la famille de produits Pulse autour de la technologie « booster »).

Au cours du second semestre 2012, INSIDE Secure a ainsi observé une moindre détérioration de son résultat opérationnel ajusté, inscrit en perte de 13,9 millions de dollars contre 16,2 millions de dollars au 1er semestre (voir annexe 3).

Résultat financier

Au 31 décembre 2012, le résultat financier s'établit en perte à hauteur de 0,3 million de dollars, contre un profit de 1,5 million de dollars au 31 décembre 2011, l'écart provenant essentiellement de l'évolution de la parité EUR/USD. Le résultat financier de l'exercice 2012 est principalement impacté par la réévaluation en dollars au taux de clôture de la trésorerie libellée en euros. Les gains de change nets réalisés sur l'exercice 2011 s'expliquaient principalement par l'évolution favorable du taux de change EUR/USD sur l'exercice 2011.

Il est à noter que les pertes et gains de change opérationnels relatifs aux écarts de change réalisés sur des transactions à caractère opérationnel dénouées sur l'exercice ainsi qu'à l'impact de la réévaluation au taux de clôture des actifs et passifs d'exploitation libellés dans une monnaie différente de la monnaie fonctionnelle des sociétés consolidées sont dorénavant comptabilisés en résultat opérationnel (voir section 27 des notes aux états financiers au 31 décembre 2012). Cette méthode de présentation préférentielle en normes IFRS a été appliquée pour la première fois en 2012.

Résultat net

La perte nette ajustée est passée de 14,6 millions de dollars en 2011 à 30,3 millions de dollars en 2012. Le résultat net consolidé part du groupe (IFRS) de l'année 2012 ressort en perte à hauteur de 37,5 millions de dollars et le résultat net par action à 1,19 dollar (contre 1,06 au 31 décembre 2011).

Analyse sectorielle

au 31 décembre 2012 (en milliers de dollars) Mobile NFC

Paiements
sécurisés

Sécurité
numérique

Embedded
security
solutions

Non alloué

Total
2012

Chiffre d'affaires 43 261 31 788 46 158 840 - 122 047 Contribution au chiffre d'affaires 35% 26% 38% 1% - 100% Résultat opérationnel (31 757) (5 022) 2 853 (1 116) (2 237) (37 278) Résultat opérationnel ajusté (30 451) (3 531) 6 412 (288) (2 237) (30 095) En % du chiffre d'affaires -70% -11% 14% -34% -25% au 31 décembre 2011 (en milliers de dollars) Mobile NFC

Paiements
sécurisés

Sécurité
numérique

Embedded
security
solutions

Non alloué

Total
2011

Chiffre d'affaires 47 961 43 246 60 261 - - 151 468 Contribution au chiffre d'affaires 32% 29% 40% - - 100% Résultat opérationnel (18 251) (11 489) 8 674 - (3 396) (24 462) Résultat opérationnel ajusté (17 258) (9 271) 13 153 - (2 676) (16 052) En % du chiffre d'affaires -36% -21% 22% -11% Nota: Les montants non alloués aux secteurs d'activité correspondent principalement à la sous-activité

Mobile NFC

Le chiffre d'affaires ressort à 43,3 millions de dollars sur l'année, en baisse de 10% par rapport à 2011, du fait essentiellement du recul important des ventes de terminaux mobiles du groupe Blackberry, premier client du Groupe, et du report à 2013 de la sortie de la nouvelle génération de smartphones de ce fabricant (Blackberry 10).

Au 4e trimestre 2012, le chiffre d'affaires de l'activité Mobile NFC a progressé de 28% en séquentiel, à 11,6 millions de dollars, porté essentiellement par ses deux principaux clients sur ce segment (Blackberry et Intel), sans toutefois que ce rebond ne permette d'en déduire une reprise encore durable de l'activité de ce segment pour INSIDE Secure.

Au cours de ce trimestre, le Groupe a réalisé les premières ventes de son composant NFC PicoPulse (technologie « Booster » d'INSIDE Secure permettant d'intégrer dans un packaging unique l'essentiel des fonctionnalités NFC, antenne comprise, sur une carte SIM), et a introduit sur le marché son élément sécurisé intégré propriétaire.

La dégradation du résultat opérationnel a été moindre sur le 2e semestre, mais il s'est établi à -30,5 millions de dollars en 2012 (expliquant la totalité de la perte du Groupe), contre -17,3 millions de dollars en 2012.

Au-delà de l'impact négatif du recul du chiffre d'affaires, cette perte a été accentuée par la croissance des frais de recherche et développement, notamment sur des nouveaux produits à forte valeur ajoutée, tels que le NFC Booster ou l'élément sécurisé intégré propriétaire. Le Groupe estime toutefois avoir supporté en 2012 la part la plus importante de ses efforts de recherche et développement en conduisant en parallèle plusieurs programmes majeurs.

Paiements sécurisés

Après avoir connu une baisse brutale des ventes au début de l'année, le chiffre d'affaires de ce segment d'activité s'est redressé sur les derniers mois. A 8,8 millions de dollars au 4ème trimestre, il a progressé de 7% en séquentiel et de 8% d'une année sur l'autre. Les ventes de puces à contact pour le marché EMV en Europe se sont stabilisées et les ventes de puces sans contact pour le marché américain ont légèrement rebondi, permettant de limiter la baisse du chiffre d'affaires de l'année, à 31,8 millions de dollars.

La dynamique demeure cependant globalement inchangée : le marché américain du paiement sans contact reste affecté par l'anticipation de la migration annoncée vers un nouveau standard de type EMV.

La perte opérationnelle ajustée de ce segment a été réduite à 3,5 millions de dollars en 2012, en baisse de 71% par rapport à 2011. La perte a par ailleurs été divisée par 2,1 au 2e semestre 2012 par rapport au 1er semestre.

Sécurité numérique

En 2012, le chiffre d'affaires de l'activité Sécurité numérique s'est élevé à 46,2 millions de dollars, en baisse de 23% par rapport à l'année 2011. A 10,0 millions de dollars, le chiffre d'affaires du 4e trimestre 2012 s'inscrit en baisse de 12% par rapport au 3e trimestre. Cette évolution s'explique par différents facteurs :

  • Les produits dédiés aux documents d'identification électronique ont connu une baisse sensible de leur chiffre d'affaires, conséquence attendue de la phase de transition à l'occasion de la vente de l'activité SMS d'Atmel et de son intégration au sein du Groupe ;
  • Les ventes de modules sécurisés auprès de différents clients se sont inscrites en baisse, en raison d'une moindre demande en 2012 par rapport à une forte année 2011 ;
  • Les produits dédiés à l'accès conditionnel, comme, par exemple, la sécurisation des terminaux de télévision payante, ont enregistré une croissance, portée notamment par de nouveaux clients, cette dernière ayant toutefois été insuffisante pour compenser la baisse des ventes des lignes de produits ci-dessus.

Les efforts marketing et commerciaux destinés à élargir l'offre de produits et de solutions de sécurité numérique sur des marchés prometteurs (tels que la lutte contre la contrefaçon, le smart metering et le machine-to-machine) n'ont pas encore permis au Groupe de compenser la baisse du chiffre d'affaires sur les lignes de produits historiques. Dans le smart metering, INSIDE Secure a gagné ses premiers design-ins au cours du troisième trimestre. Le Groupe a également annoncé la signature de plusieurs accords de distribution en Europe et en Amérique latine afin d'étendre la présence commerciale du Groupe. Le Groupe entend investir plus significativement dans cette division en 2013.

Le résultat opérationnel ajusté s'est établi à 6,4 millions de dollars en 2012, soit 14% du chiffre d'affaires de ce segment.

Embedded Security Solutions

Le 1er décembre 2012, INSIDE Secure a finalisé l'acquisition d'Embedded Security Solutions, un spécialiste de la sécurité qui conçoit et développe de la propriété intellectuelle et des logiciels de sécurité à base d'algorithmes de cryptage pour diverses industries, dont les marchés de la téléphonie mobile et des réseaux.

Cette acquisition stratégique permet à INSIDE Secure de renforcer son savoir-faire dans le secteur à fort potentiel des solutions de sécurité, et apporte au Groupe une gamme complémentaire de solutions proposant une architecture de sécurité complète ainsi qu'une présence nouvelle dans la sécurité des contenus (gestion des droits numériques ou « DRM ») et des serveurs (réseau privé virtuel ou « VPN »).

Les revenus sont générés sous la forme de licences, de redevances, de services et de prestations de maintenance. Consolidé à compter du 1er décembre 2012, ESS a contribué à hauteur de 840 milliers de dollars au chiffre d'affaires du Groupe en 2012. Sur une base normalisée3, le chiffre d'affaires du mois de décembre 2012 s'établit à 1,1 million de dollars et à 5,4 millions de dollars pour le 4e trimestre 2012. Pour l'ensemble de l'année 2012, le chiffre d'affaires normalisé d'ESS ressort à 26,8 millions de dollars (contre 25,3 millions de dollars en 2011).

En 2013, le chiffre d'affaires établi selon les normes IFRS sera réduit de 2 millions de dollars du fait du changement de contrôle de l'activité ESS ayant conduit à éliminer certains revenus différés correspondant à des licences signées et payées préalablement à la cession. En conséquence et afin de permettre des comparaisons pertinentes (à structure comparable), INSIDE Secure communiquera à la fois sur le chiffre d'affaires en normes IFRS et sur le chiffre d'affaires normalisé. Il est à noter par ailleurs que le chiffre d'affaires de l'activité ESS peut varier significativement d'un trimestre à l'autre, principalement en fonction du mix produits (licences, royalties), de la date à laquelle INSIDE Secure reçoit la notification du niveau des ventes réalisées par ses clients qui détermine les royalties à percevoir et de l'importance des contrats signés sur une période donnée.

Le résultat opérationnel ajusté de l'activité ESS reporté ressort en perte de 0,3 million de dollars. Sur un mois et compte tenu de la transition, le résultat opérationnel ajusté de l'activité ESS n'est cependant pas représentatif de la performance normative de cette activité.

Flux de trésorerie

Au 31 décembre 2012, le montant de la trésorerie disponible du Groupe s'élevait à 66,3 millions de dollars, contre 20,9 millions de dollars au 31 décembre 2011 et 95,5 millions de dollars au 30 juin 2012 (après augmentation de capital réalisée à l'occasion de l'introduction en bourse d'INSIDE Secure sur le marché réglementé de NYSE Euronext à Paris le 17 février 2012).

La bonne tenue de la trésorerie de fin d'année, en dépit du décaissement net de 41,6 millions de dollars pour l'acquisition de ESS, est le résultat des efforts menés par le Groupe pour optimiser les ressources opérationnelles et abaisser le besoin en fonds de roulement. Au 2nd semestre 2012, le Groupe a ainsi pu reconstituer sa trésorerie à hauteur de 12,4 millions de dollars.

La trésorerie nette4 du Groupe est de 59,6 millions de dollars au 31 décembre 2012, contre 18,5 millions de dollars au 31 décembre 2011.

3 Le chiffre d'affaires normalisé d'ESS est défini comme le chiffre d'affaires de l'activité ESS sur la période considérée sans tenir compte des impacts comptables consécutifs au changement de contrôle de l'activité ESS ayant conduit à éliminer une partie du chiffre d'affaires.
4 La trésorerie nette est constituée de la trésorerie, des équivalents de trésorerie et des placements à court terme, du montant net des instruments dérivés, moins les dettes relatives aux contrats de location financement, les découverts bancaires et emprunts bancaires, les dettes liées au paiement différés dans le cadre des regroupements d'entreprise.

Flux de trésorerie générés par l'activité

Les flux de trésorerie générés par l'activité s'établissent à -12,5 millions de dollars en 2012 contre - 11,0 millions de dollars en 2011. En 2012, la trésorerie absorbée par la perte opérationnelle, retraitée des dotations et reprises d'amortissements et provisions s'est élevée à 24,9 millions de dollars (contre 7,6 millions de dollars en 2011), compensée partiellement par la baisse du besoin en fonds de roulement à hauteur de 11,9 millions de dollars (contre une baisse de 3,1 millions de dollars en 2011). Notamment, les stocks ont baissé de 25% par rapport au 31 décembre 2012 (et 31% par rapport au 30 juin 2012). Le besoin en fonds de roulement au 31 décembre 2012 ressort ainsi à un niveau très bas.

La créance de crédit d'impôt recherche acquise au titre de l'exercice 2010 qui avait fait l'objet d'un contrôle fiscal a été payée intégralement au Groupe le 4 juillet 2012 pour un montant total de 4,2 millions de dollars, le contrôle fiscal n'ayant donné lieu à aucune rectification.

Les flux de trésorerie générés par l'activité se sont élevés à + 11,9 millions de dollars sur le 2nd semestre 2012 contre - 25,3 millions de dollars sur le 1er semestre 2012.

Opérations d'investissement

Le 1er décembre 2012, le Groupe a finalisé l'acquisition d'ESS. Au jour de la réalisation de l'opération, INSIDE Secure a versé un montant de 41,6 millions de dollars, net de la trésorerie acquise et tenant compte d'une première estimation du besoin en fonds de roulement. En janvier 2013, une réduction de prix a été demandée par le Groupe à hauteur de 0,5 million de dollars pour tenir compte du besoin en fonds de roulement final ; ce montant devrait être versé au Groupe en mars 2013. Par ailleurs, INSIDE Secure a versé 1,8 million de dollars de complément de prix en janvier 2013 lié à la réalisation de certaines conditions, et pourrait verser jusqu'à 3,4 millions de dollars complémentaires si l'ensemble des conditions prévues dans l'accord sont réalisées d'ici le 1er avril 2013.

Au cours de l'année 2012, le Groupe a également acquis des immobilisations corporelles et incorporelles pour 4,8 millions de dollars (contre 5,4 millions de dollars en 2011) et a strictement limité les investissements durant le second semestre 2012.

Opérations de financement

A l'occasion de l'admission de ses actions sur le marché réglementé de NYSE Euronext à Paris en février 2012, le Groupe a réalisé une augmentation de capital de 98,7 millions de dollars (75,0 millions d'euros), déduction faite des dépenses et commissions liées à l'opération payées en 2012.

En 2012, le Groupe a par ailleurs perçu 2,5 millions de dollars de la part d'OSEO au titre de programmes de recherche et d'innovation (ces avances étant remboursables uniquement si les objectifs commerciaux définis contractuellement ont été atteints).

Enfin, un contrat de financement de la créance de crédit d'impôt recherche au titre de l'exercice 2011 figurant à l'actif du bilan, et dont le terme est fixé en juin 2015, a été mis en place en juin 2012 avec un partenaire bancaire. Le montant financé par la banque ressort à 5 852 milliers de dollars et correspond à 90% de la créance d'impôts. Le solde de la créance sera payé au Groupe en juin 2015 au terme du contrat et la dette s'en trouvera éteinte d'elle-même.

Hormis ces financements, le Groupe n'a pas contracté de dette financière significative en 2012.

Perspectives 2013

Sur le marché très concurrentiel du NFC,, INSIDE Secure conserve de solides atouts et un savoir-faire incontestable. Les investissements en R&D du Groupe seront plus ciblés pour permettre, en capitalisant sur ses atouts et son portefeuille de propriété intellectuelle, l'introduction sur le marché de produits NFC à valeur ajoutée, en particulier l'élément sécurisé propriétaire ou la technologie « booster » En février 2013, le Groupe a annoncé la commercialisation du module NFC sécurisé ComboPulse™, une solution totalement intégrée intégrant la puce « booster » PicoPulse NFC radio, un élément sécurisé VaultSEcure™ Java Card, une antenne et tous les composants passifs sur un module réduit et prêt à l'emploi qui facilite et réduit les coûts de déploiement NFC dans de nombreux produits électroniques, tels que les tablettes, les lecteurs médias personnels et les téléphones mobiles d'entrée de gamme et autres appareils mobiles intelligents).

Sur le segment des Paiements sécurisés, le Groupe continue de concentrer ses efforts sur le développement d'une plateforme semi-conducteur adaptée à l'évolution du marché du paiement aux Etats-Unis vers la carte à puce, dont le démarrage est toujours attendu pour 2013. La première plateforme développée par le Groupe pour l'adoption du standard EMV aux Etats-Unis vient ainsi d'être certifiée par Mastercard, et la certification par VISA est en cours.

Le Groupe entend investir davantage dans les métiers de sa division Sécurité numérique en 2013. En phase avec le recentrage de sa stratégie, le Groupe renforcera son offre de solutions sécurisées « hardware et software » sur toute la chaine de valeur de ses marchés. En combinant les expertises issues des acquisitions déjà réalisées, et notamment de ESS, le Groupe proposera ainsi des solutions pour renforcer, au cœur de certaines applications critiques, la sécurité des contenus (gestion des droits numériques ou « DRM »), de l'identité numérique et des transactions.

Conférence téléphonique

Les résultats de l'année 2012 seront commentés lors d'une conférence téléphonique le 7 mars 2013 à 8h30 (Paris). Elle sera accessible en composant l'un des numéros suivants : +33 1 70 77 09 34 (France), + 44 20 3367 9453 (Royaume-Uni) ou + 1 866 90 75 923 (USA). La présentation sera disponible sur : www.insidesecure.com. La diffusion audio de la présentation et de la séance des questions-réponses sera disponible sur Internet et en différé environ 3 heures après la fin de la présentation et pendant un an sur le site d'INSIDE Secure.

Calendrier financier

  • Conférence téléphonique sur les résultats de l'année 2012 : le 7 mars à 8h30 (Paris)
  • Publication du chiffre d'affaires du 1er trimestre de l'année 2013 : le 25 avril 2013 (avant bourse)
  • Assemblée générale annuelles des actionnaires : le 19 juin 2013
  • Publication des résultats consolidés du 1er semestre de l'année 2013 : le 2 août 2013 (avant bourse)
  • Publication du chiffre d'affaires du 3e trimestre de l'année 2013 : le 24 octobre 2013 (avant bourse)

A propos d'INSIDE Secure

INSIDE Secure (NYSE Euronext Paris: FR0010291245 – INSD) est un des acteurs majeurs de la conception et de la fourniture de semi-conducteurs et de solutions logicielles dédiés à la sécurité des transactions, du contenu et de l'identité numérique. La technologie NFC, les paiements sécurisés, les solutions de sécurité intégrée et les produits de sécurité numérique d'INSIDE Secure garantissent la sécurité d'une vaste gamme d'applications de gestion, de stockage et de transmission de l'information. Les clients de la société se retrouvent dans un large éventail de marchés incluant les paiements mobiles, les documents d'identification, le contrôle d'accès, le transport, la fabrication d'appareils électroniques, la télévision à péage, les téléphones portables et les fournisseurs de services et de contenu pour mobiles. Pour plus d'information, visitez http:/www.insidesecure.com

Avertissement relatif aux déclarations de nature prévisionnelle

Ce communiqué contient des déclarations de nature prévisionnelle concernant le groupe INSIDE Secure. Bien qu'INSIDE Secure estime qu'elles reposent sur des hypothèses raisonnables, elles ne constituent pas des garanties quant à la performance future du groupe, ses résultats réels pouvant ainsi différer significativement de ceux attendus en raison d'un certain nombre de risques et d'incertitudes. Pour une description plus détaillée de ces derniers, il convient notamment de se référer au chapitre « facteurs de risques » du rapport financier annuel en date du 27 avril 2012 disponible sur www.insidesecure.com.

Annexe 1 - Compte de résultat, bilan et tableau des flux de trésorerie consolidés (IFRS)

Les tableaux suivants font partie des états financiers consolidés annuels, préparés conformément aux normes IFRS, pouvant être consulté sur le site Internet de la société.

INSIDE Secure retient le dollar américain comme devise de présentation de ses états financiers consolidés. Le dollar est la devise fonctionnelle de la société, monnaie dans laquelle est libellée la majorité de ses transactions. C'est la monnaie principalement utilisée pour les transactions du Groupe et dans l'industrie des semi-conducteurs dans les relations entre clients et fournisseurs.

Compte de résultat consolidé

Exercice clos le 31 décembre En milliers de dollars 2011 2012 Chiffre d'affaires 151 468 122 047 Coût des ventes (112 004) (93 504) Marge brute 39 464 28 543 Frais de recherche et développement (34 536) (35 370) Frais commerciaux et de marketing (18 175) (18 010) Frais généraux et administratifs (9 817) (9 630) Autres produits / (charges) opérationnels, nets (1 398) (2 811) Résultat opérationnel (24 462) (37 278) Produits / (charges) financiers, nets 1 503 (258) Résultat avant impôts (22 959) (37 536) Charge d'impôts sur le résultat (74) 51 Résultat net (23 033) (37 485) Résultat revenant aux : Actionnaires de la Société (23 033) (37 485) Intérêts non contrôlés - - Résultat par action : De base (en dollars) (1,06) (1,19) Dilué (en dollars) (1,06) (1,19)

Bilan consolidé

Actif En milliers de dollars

31 décembre
2011

31 décembre
2012

Goodwill 3 251 15 152 Immobilisations incorporelles 6 877 42 052 Immobilisations corporelles 16 812 12 810 Autres actifs non courants 7 287 16 163 Total des actifs non courants 34 227 86 177 Stocks 23 276 17 350 Clients et comptes rattachés 18 711 16 462 Autres actifs courants 10 474 6 669 Instruments financiers dérivés actifs 216 145 Trésorerie et équivalents de trésorerie 20 940 66 321 Total des actifs courants 73 618 106 946 Total de l'actif 107 845 193 124

Passif

En milliers de dollars

31 décembre
2011

31 décembre
2012

Capital 11 369 17 822 Primes d'émission 133 021 225 570 Autres réserves 9 772 12 386 Report à nouveau (73 535) (96 568) Résultat (23 033) (37 485) Capitaux propres part du Groupe 57 594 121 725 Intérêts non contrôlés - - Total des capitaux propres 57 594 121 725 Passif sur accord de licence - Part long terme 11 711 10 635 Dettes financières - Part long terme 963 6 902 Avances remboursables 852 3 443 Engagements de retraite 1 183 1 749 Total des passifs non courants 14 708 22 729 Passif sur accord de licence - Part court terme 1 168 1 583 Instruments dérivés passifs 1 348 179 Fournisseurs et dettes rattachées 29 977 28 335 Autres dettes liées à l'acquisition d'ESS - 5 188 Dettes financières - Part court terme 357 808 Provisions pour autres passifs 318 754 Produits constatés d'avance 2 372 11 822 Total des passifs courants 35 542 48 669 Total du passif 50 250 71 399 Total du passif et des capitaux propres 107 845 193 124 Exercice clos le 31 décembre En milliers de dollars 2011 2012 Résultat net (23 033) (37 485) Elimination des éléments sans incidence de trésorerie : Dotations aux amortissements des immobilisations corporelles 6 829 6 797 Dotations aux amortissements des immobilisations incorporelles 2 089 2 538 Dépréciation d'actifs repris lors de l'acquisition de SMS 1 713 - Reprise de passif sur accord de licence non récurrente (829) - (Reprises) de provisions pour clients douteux, nettes (5) 664 Dotations aux provisions pour dépréciation des stocks, nettes 2 824 151 Résultat sur cessions d'actifs - (13) Charges liées aux paiements fondés sur des actions 2 000 1 880 Variations de la provision pour engagements de retraite 281 144 (Produits) / Charges financiers, nets 805 18 Charge d'impôts sur le résultat 74 (51) Variations des provisions pour risques (354) 421 Flux nets de trésorerie absorbés par l'activité hors variation du besoin en fonds de roulement (7 605) (24 936) Variation du besoin en fonds de roulement : Stocks (9 111) 5 873 Clients et comptes rattachés 1 013 2 243 Clients cédés 11 052 1 714 Autres créances (1 748) (368) Crédit d'impôt recherche et subventions (6 327) (2 878) Fournisseurs et dettes rattachées 2 535 (4 189) Avances reçues sur commandes à livrer - 6 460 Autres dettes (498) 3 036

Flux nets de trésorerie provenant de (absorbés par) le besoin en fonds
de roulement

(3 083) 11 891 Flux de trésorerie absorbés par l'activité (10 688) (13 046) Intérêts reçus / (payés) (128) 612 Impôts sur le résultat payés (194) (74) Flux nets de trésorerie absorbés par l'activité (11 010) (12 508) Flux de trésorerie liés aux opérations d'investissement Acquisition d'ESS, nette de la trésorerie acquise - (41 635) Acquisitions d'immobilisations corporelles (4 367) (2 119) Acquisitions d'immobilisations incorporelles (1 029) (2 718) Technologies en développement (1 188) (973) Variation du passif sur accord de licence (1 409) (1 064) Flux nets de trésorerie liés aux opérations d'investissement (7 993) (48 509) Flux de trésorerie liés aux opérations de financement Produits des opérations sur le capital 446 104 950 Frais externes liés à l'introduction en bourse (2 039) (5 840) Avances remboursables 852 2 491 Financement du crédit d'impôt recherche - 5 852 Location financement - Remboursement de la part en capital (225) (463) Rachat d'actions propres - (501) Dénouement des opérations de couverture de change - (161) Variation du découvert bancaire - 276

Flux nets de trésorerie générés / (absorbés) par les opérations de
financement

(965) 106 604 Variation de trésorerie nette (19 969) 45 587 Trésorerie et équivalent de trésorerie à l'ouverture 41 178 20 940 Effet des variations des cours de change (269) (206) Trésorerie et équivalents de trésorerie à la clôture 20 940 66 321

Annexe 2 - Mesures non IFRS – Réconciliation des résultats IFRS avec les résultats ajustés

Les indicateurs de performance à caractère non strictement comptables présentés dans le présent communiqué sont définis ci-dessous. Ces indicateurs ne sont pas des agrégats définis par les normes IFRS, et ne constituent pas des éléments de mesure comptable de la performance financière du Groupe. Ils doivent être considérés comme une information complémentaire, non substituable à toute autre mesure de performance opérationnelle et financière à caractère strictement comptable, telle que présentée dans les états financiers consolidés du Groupe et leurs notes annexes. Le Groupe suit ces indicateurs car il estime qu'ils sont des mesures pertinentes de sa rentabilité opérationnelle courante et de la génération de ses flux de trésorerie opérationnels. Ces indicateurs peuvent ne pas être directement comparables à ceux d'autres sociétés qui pourraient avoir défini ou calculé de manière différente des indicateurs présentés pourtant sous la même dénomination.

La marge brute ajustée est définie comme la marge brute avant (i) l'amortissement des actifs incorporels liés aux regroupements d'entreprises et des masques achetés via un regroupement d'entreprises, (ii) les éventuelles dépréciations des écarts d'acquisition, (iii) la charge comptable liée aux paiements fondés sur les actions et (iv) les coûts non récurrents liés aux restructurations et aux acquisitions réalisées par le Groupe.

Le résultat opérationnel ajusté est défini comme le résultat opérationnel avant (i) l'amortissement des actifs incorporels liés aux regroupements d'entreprises et des masques achetés via un regroupement d'entreprises, (ii) les éventuelles dépréciations des écarts d'acquisition, (iii) la charge comptable liée aux paiements fondés sur les actions et (iv) les coûts non récurrents liés aux restructurations et aux acquisitions réalisées par le Groupe.

Le résultat net ajusté est défini comme le résultat net avant (i) l'amortissement des actifs incorporels liés aux regroupements d'entreprises et des masques achetés via un regroupement d'entreprises, (ii) les éventuelles dépréciations des écarts d'acquisition, (iii) la charge comptable liée aux paiements fondés sur les actions et (iv) les coûts non récurrents aux restructurations et aux acquisitions réalisées par le Groupe et tient également compte de l'ajustement de la charge d'impôt reconnue au compte de résultat liée aux éléments retraités.

Les tableaux ci-dessous présentent la réconciliation entre les comptes de résultat consolidés et les agrégats financiers ajustés, tels que définis ci-dessus, pour les exercices clos les 31 décembre 2011 et 2012 :

(en milliers de dollars)

31 décembre 2012
IFRS

Regroupement
d'entreprise

Paiements
fondés sur des
actions

Autres coûts non-
récurrents

31 décembre 2012
ajusté

Chiffre d'affaires 122 047 122 047 Coût des ventes (93 504) 2 734 163 (90 608) Marge brute 28 543 2 734 163 - 31 439 En % du chiffre d'affaires 23,4% 25,8% Frais de recherche et développement (35 370) 1 783 369 (33 218) Frais commerciaux et de marketing (18 010) 499 (17 511) Frais généraux et administratifs (9 630) 850 (8 780) Autres produits / (charges) opérationnels, nets (2 811) 786 (2 025) Résultat opérationnel (37 278) 4 517 1 880 786 (30 095) En % du chiffre d'affaires -30,5% -24,7% Produits / (charges) financiers, nets (258) (258) Charges d'impôts sur le résultat 51 51 Résultat net (37 485) 4 517 1 880 786 (30 302) (en milliers de dollars)

31 décembre 2011
IFRS

Regroupement
d'entreprise

Paiements
fondés sur des
actions

Autres coûts non-
récurrents

31 décembre 2011
ajusté

Chiffre d'affaires 151 468 151 468 Coût des ventes (112 004) 2 835 113 (109 056) Marge brute 39 464 2 835 113 - 42 412 En % du chiffre d'affaires 26,1% 28,0% Frais de recherche et développement (34 536) 1 462 328 (32 746) Frais commerciaux et de marketing (18 175) 716 553 (16 907) Frais généraux et administratifs (9 817) 1 007 (8 810) Autres produits / (charges) opérationnels, nets (1 398) 885 513 (0) Résultat opérationnel (24 462) 5 898 2 000 513 (16 052) En % du chiffre d'affaires -16,1% -10,6% Produits / (charges) financiers, nets 1 503 1 503 Charges d'impôts sur le résultat (74) (74) Résultat net (23 033) 5 898 2 000 513 (14 622) Le montant non-affecté aux secteurs d'activité correspond principalement à la sous-activité

Annexe 3 – Résultats ajustés pour les 1er et 2e semestre 2012 (données non auditées)

(en milliers de dollars) S1-2012 S2-2012 2012 Chiffre d'affaires 62 200 59 847 122 047 Marge brute ajustée 15 619 15 820 31 439

En % du chiffre d'affaires

25,1% 26,4% 25,8% Frais de recherche et développement ajustés (18 297) (14 922) (33 218) En % du chiffre d'affaires -29,4% -24,9% -27,2% Frais commerciaux et de marketing ajustés (8 782) (8 729) (17 511) En % du chiffre d'affaires -14,1% -14,6% -14,3% Frais généraux et administratifs ajustés (4 281) (4 499) (8 780) En % du chiffre d'affaires -6,9% -7,5% -7,2% Autres produits / (charges) opérationnels, nets, ajustés (437) (1 588) (2 025) Charges opérationnelles ajustées (31 797) (29 737) (61 534) En % du chiffre d'affaires -51,1% -49,7% -50,4% Résultat opérationnel ajusté (16 178) (13 917) (30 095) En % du chiffre d'affaires -26,0% -23,3% -24,7% Produits / (charges) financiers, nets (1 846) 1 588 (258) Charges d'impôts sur le résultat (49) 100 51 Résultat net ajusté (18 073) (12 229) (30 302) En % du chiffre d'affaires -29,1% -20,4% -24,8%

Contacts presse et investisseurs
INSIDE Secure
communication corporate
Géraldine Saunière, +33 (0) 4 42 39 33 01
Marcom Director
gsauniere@insidefr.com
ou
Brunswick
communication financière
Julien Trosdorf, +33 (0) 1 53 96 83 83
INSIDE@brunswickgroup.com
ou
INSIDE Secure
relations investisseurs
Richard Vacher Detournière
Directeur général finances
contactinvestisseurs@insidefr.com

Business Wire