BFM Patrimoine

Renforcé dans les émergents, L'Oréal prévoit une nouvelle année de croissance en 2013

BFM Patrimoine

PARIS (Dow Jones)--Le géant des cosmétiques L'Oréal (OR.FR) a annoncé lundi que son résultat net avait progressé de 17,6% en 2012, année où les "nouveaux marchés" ont pour la première fois constitué sa première zone géographiqu

PARIS (Dow Jones)--Le géant des cosmétiques L'Oréal (OR.FR) a annoncé lundi que son résultat net avait progressé de 17,6% en 2012, année où les "nouveaux marchés" ont pour la première fois constitué sa première zone géographique en termes d'activité. Le groupe est "bien préparé pour surperformer le marché en 2013 et réaliser une nouvelle année de croissance du chiffre d'affaires et des résultats", a souligné son PDG, Jean-Paul Agon, cité dans un communiqué.

L'an passé, L'Oréal a dégagé un résultat net part du groupe de 2,86 milliards d'euros, contre 2,44 milliards d'euros en 2011. Son chiffre d'affaires a progressé de 10,4% en données publiées, à 22,46 milliards d'euros. A données comparables, il a crû de 5,5% et de 6,2% hors effets de change.

Les analystes sondés par FactSet anticipaient en moyenne un bénéfice net de 2,87 milliards d'euros, pour un chiffre d'affaires de 22,35 milliards d'euros.

Le conseil d'administration de L'Oréal a décidé de proposer à l'assemblée générale du 26 avril 2013 le versement d'un dividende de 2,30 euros par action, en augmentation de 15% par rapport à l'exercice précédent, ainsi que la mise en place d'un nouveau plan de rachat d'actions de 500 millions au premier semestre 2013, a indiqué le groupe.

Les résultats du géant français sont dévoilés alors que d'autres groupes de produits de grande consommation ont publié des comptes en demi-teinte. Le néerlandais Unilever (UNA.AE) a annoncé en janvier une croissance organique de plus de 10% du chiffre d'affaires du quatrième trimestre pour sa division produits de beauté, tandis que pour la même période, l'américain Procter & Gambre (PG) n'a vu le revenu organique de son activité beauté augmenter que de 3%.

Pour réduire sa dépendance à l'égard des marchés matures, L'Oréal s'est lancé à la conquête des pays émergents. En 2012, les "nouveaux marchés" ont ainsi représenté 8,2 milliards d'euros de chiffre d'affaires, contre 7,4 milliards d'euros pour l'Europe de l'Ouest et 5,2 milliards d'euros pour l'Amérique du Nord. A données comparables, les revenus de L'Oréal ont augmenté de 9,2% l'an dernier dans les nouveaux marchés, contre des hausses respectives de 7,2% en Amérique du Nord et de 0,6% en Europe de l'Ouest. Les "nouveaux marchés" englobent les régions Asie, Pacifique, l'Europe de l'Est, l'Amérique latine, l'Afrique et le Moyen-Orient.

En janvier, Jean-Paul Agon a annoncé un investissement de 140 millions d'euros en Inde entre 2011 et 2016 et ajouté que L'Oréal pourrait être intéressé par l'acquisition de marques indiennes, sans fournir plus de détails. Le groupe a par ailleurs signé en octobre un accord en vue d'acquérir le colombien Vogue, leader du maquillage en grande diffusion en Colombie.

L'action L'Oréal s'est appréciée de 2,9% à 107,95 euros depuis le début de l'année, portant sa hausse à 32,7% sur un an.

-Eric Chalmet, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 65, eric.chalmet@dowjones.com

(Nadya Masidlover et Marion Issard ont contribué à cet article)

(END) Dow Jones Newswires

February 11, 2013 12:22 ET (17:22 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-