BFM Patrimoine

Rapport spécial A.M. Best - Le secteur européen non-vie est confronté à de nouvelles incertitudes économiques

BFM Patrimoine

Selon un nouveau rapport de A.M. Best Co., la crise financière qui sévit dans la zone euro reste l'un des principaux défis pour les assureurs, mais le marché européen des assurances directes est bien nanti en capitaux

Selon un nouveau rapport de A.M. Best Co., la crise financière qui sévit dans la zone euro reste l'un des principaux défis pour les assureurs, mais le marché européen des assurances directes est bien nanti en capitaux.

Dans ce rapport intitulé « European Non-Life Sector Faces Further Economic Uncertainty » (Le secteur européen non-vie est confronté à de nouvelles incertitudes économiques), A.M. Best décrit les résultats obtenus à la suite de deux stress tests effectués en décembre 2011 et juin 2012 portant sur tous les assureurs et réassureurs domiciliés dans la zone euro ou ayant une branche d'activité importante dans cette région. Le compte-rendu porte également sur les perspectives des assureurs européens: l'opinion de A.M. Best à l'égard du secteur de l'assurance européen reste négative. L'agence de notation pense en effet que les problèmes structurels de la zone euro sont peu probables de se résoudre dans un avenir récent.

Stefan Holzberger, directeur général, a déclaré : «Malgré quelques inquiétudes portant sur la solidité du bilan des assureurs, les fondamentaux financiers restent bons pour la plupart des compagnies. Malgré une sinistralité accrue en 2011 suite à de larges catastrophes naturelles dans le monde entier, les bénéfices signalés étaient solides et le sont restés en 2012. Les assureurs directs européens semblent capables de faire face à une détérioration importante de leurs résultats et à une instabilité soutenue. Cependant, si les conditions venaient à s'aggraver jusqu'à un niveau dépassant les hypothèses du stress test, de nouvelles actions de notation négatives pourraient s'avérer nécessaires.»

Selon le rapport, les assureurs européens tentent d'augmenter les tarifs dans la mesure du possible, et les marges techniques sont passables sur la base des tarifs actuels. Les niveaux des provisions techniques sont stables, avec de modestes dégagements bénéficiant aux résultats. Toutefois, Sam Dobbyn, directeur associé, a ajouté : «La plus grande préoccupation d'A.M. Best en ce qui concerne les assureurs directs européens est l'impact soudain que pourraient avoir les conditions macroéconomiques sur le bilan d'un assureur. Parmi les scénarios susceptibles d'exercer de graves pressions sur une compagnie, citons la dépréciation de la dette souveraine d'un grand pays européen ou le départ d'un membre actuel de la zone euro et l'effet de contagion que cela pourrait avoir. A l'heure actuelle, A.M. Best estime que ces deux scénarios sont peu probables, mais s'ils venaient à se réaliser, ils auraient des conséquences extrêmement graves pour le secteur.»

Yvette Essen, la rédactrice du rapport et directrice des études sectorielles pour l'Europe et les marchés émergents, a ajouté : «En 2012, la situation économique dans la zone euro continue à se détériorer et les projections antérieures de reprise se sont avérées trop optimistes. »

Le rapport souligne qu'il existe des risques supplémentaires au niveau de la capacité de la BCE à mettre en œuvre l'intégralité de son programme d'achat d'obligations, car ce plan pourrait se heurter à une résistance politique. Des mesures palliatives à court terme pourraient être prises, mais les problèmes fondamentaux à long terme qui ont contribué à la crise de la zone euro, comme le manque de compétitivité des pays d'Europe du Sud par rapport à ceux du Nord, n'ont pas été résolus.

Pour un exemplaire gratuit de ce rapport, visitez www.ambest.com/press/102601frenchnonlife.pdf.

Fondée en 1899, A.M. Best Company est la source de notation et d'informations la plus ancienne et la plus écoutée du monde. Pour davantage d'informations, veuillez visiter www.ambest.com.

Droits d'auteur © 2012 par A.M. Best Company, Inc. TOUS DROITS RESERVES.

####

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

A.M. Best Co.
Stefan Holzberger, +(44) 20 7397 0288
Directeur général, Rating
stefan.holzberger@ambest.com
ou
Sam Dobbyn, +(44) 20 7397 0264
Directeur associé, Rating
sam.dobbyn@ambest.com
ou
Yvette Essen, +(44) 20 7397 0322
Directrice de l'étude sectorielle
Europe et marchés émergents
yvette.essen@ambest.com
ou
Rachelle Morrow, +(1) 908-439-2200, ext. 5378
Directrice de la communication
rachelle.morrow@ambest.com

Business Wire