BFM Patrimoine

PUBLICIS GROUPE : Résultats du 1er semestre 2013

BFM Patrimoine
Résultat net : +15,0%BNPA dilué : +11,8%Free Cash Flow : +27,2% Forte accélération de la croissance organique au T2 : +5,0% Regulatory News: Publicis Groupe (Paris:PUB) : 2ème trimest

Résultat net : +15,0%
BNPA dilué : +11,8%
Free Cash Flow : +27,2%

Forte accélération de la croissance organique au T2 : +5,0%

Regulatory News:

Publicis Groupe (Paris:PUB) :

2ème trimestre 2013

(Millions EUR)

  • Revenu publié 1 788 +9,6%
  • Croissance organique +5,0%

1er semestre 2013

(Millions EUR)

  • Revenu publié 3 351 +8,7%
  • Croissance organique +3,2%
  • Marge opérationnelle 462 +11,6%
  • Taux de marge opérationnelle 13,8%
    (2012 : 13,4%*)
  • Résultat net, part du groupe 314 +15,0%
  • BNPA dilué (euros) 1,42 +11,8%
  • Free Cash Flow** 346 +27,2%

* Retraité conformément à la norme IAS 19 révisée, applicable au 1er janvier 2013

** Avant variation du Besoin en Fonds de Roulement

Maurice Lévy, Président du Directoire de Publicis Groupe déclare :

« La forte accélération de la croissance organique à 5% au deuxième trimestre permet à notre groupe d'améliorer très sensiblement ses performances. Il faut replacer ce chiffre dans un contexte économique mondial peu favorable, une concurrence acharnée et un climat des affaires incertain : les pays émergents marquent le pas, l'Europe peine à retrouver de la croissance alors que les Etats-Unis consolident la leur.

La stratégie menée par notre Groupe, la mobilité et l'agilité de notre organisation, le dynamisme de nos équipes nous permettent de naviguer en ces temps difficiles tout en dégageant une bonne croissance (+ 3.2% au premier semestre) et améliorant nos marges (13.8% au premier semestre), et ce malgré la faiblesse de la rentabilité de nos opérations en France et plus généralement en Europe.

Les investissements consentis dans le numérique sont très porteurs. Ainsi au deuxième trimestre la croissance a été de +13,4% et l'ensemble du semestre à +11,1% sur un revenu qui représente désormais près de 37% de notre activité. Nos investissements dans les marchés émergents dégagent encore une bonne croissance, même si ces pays connaissent un ralentissement conjoncturel.

Je tiens à remercier tous nos clients pour leur confiance et nos équipes pour leur dynamisme, leur créativité et leur professionnalisme.

Notre bilan demeure très solide, avec des ratios financiers encore renforcés, nous permettant d'envisager l'avenir avec sérénité.

Même si nous savons rester prudents, nous abordons la deuxième partie de l'année avec confiance et estimons pouvoir atteindre tous nos objectifs internes (croissance, développement, marge…). »

Le Conseil de surveillance de Publicis Groupe, réuni le 17 juillet 2013 sous la présidence de Madame Elisabeth Badinter, a examiné les comptes du premier semestre 2013, présentés par Monsieur Maurice Lévy, Président du Directoire.

I - Principaux chiffres clés

En millions d'euros, à l'exception des % et des données par action (en euros) S1 2013 S1 2012* 2013 / 2012

Données extraites du compte de résultat

Revenu

3 351 3 084 8,7% Marge opérationnelle avant amortissements 523 467 12,0% En % du revenu 15,6% 15,1% Marge opérationnelle 462 414 11,6% En % du revenu 13,8% 13,4% Résultat opérationnel 451 391 15,3% Bénéfice net (Part du Groupe) 314 273 15,0%

Bénéfice net par action(1)

Bénéfice net par action (dilué)(2)

1,47

1,42

1,41

1,27

4,3%

11,8%

Free cash flow avant variation du besoin en fonds de roulement

346 272

27,2%

Données extraites du bilan

30 juin 2013

31 décembre 2012*

Total de l'actif

16 653 16 605 Capitaux propres, part du Groupe 4 552 4 614

*Conformément à la norme IAS 19 révisée applicable au 1er janvier 2013, les informations comparatives de l'année 2012 ont été retraitées (cf note 1 de l'annexe des comptes consolidés). L'impact sur la marge opérationnelle est de -1 million d'euros et de -2 millions d'euros sur le résultat net.

(1) Le nombre moyen d'actions utilisé pour le calcul du bénéfice net par action s'élève à 213,5 millions d'actions pour le premier semestre 2013 et 193,0 millions d'actions pour le premier semestre 2012.

(2) Le nombre moyen d'actions utilisé pour le calcul du bénéfice net par action (dilué) s'élève à 221,7 millions d'actions pour le premier semestre 2013 et 226,6 millions d'actions pour le premier semestre 2012. Il comprend les stock-options et les actions gratuites, les bons de souscription d'actions et les emprunts convertibles ayant un effet dilutif. Pour ce qui est des stock-options et des bons de souscription d'actions, sont dilutifs ceux dont le prix d'exercice est inférieur au cours moyen de la période.

II - Activité du 1er semestre 2013

Les signes de reprise de l'économie mondiale demeurent incertains avec quelques pays émergents qui marquent le pas à l'instar de la Chine et l'Europe où la reprise espérée pourrait ne pas se matérialiser en 2013. Compte-tenu de ces tendances et malgré un retour de la croissance aux Etats-Unis, le FMI a abaissé ses prévisions de croissance pour la cinquième fois depuis le début de l'année. Dans ce contexte difficile, Publicis Groupe a particulièrement performé, notamment au deuxième trimestre et réalise de très bons résultats au premier semestre 2013.

  • Revenu du 2ème trimestre 2013

Le revenu consolidé du 2ème trimestre 2013, tel que publié, a été de 1 788 millions d'euros, en croissance de 9,6% (les effets de change ont un impact négatif de 34 millions d'euros).

Soutenu par la poursuite de la croissance aux Etats-Unis, la très bonne performance du digital et une stabilisation en Europe, le deuxième trimestre affiche une excellente croissance organique de 5%.

- Répartition du revenu au 2ème trimestre 2013 par zone géographique

(en millions d'euros) Revenu Publié Croissance Organique

2ème Trimestre

2013

2ème Trimestre 2012 T2 2013 / T2 2012 T2 2013 Europe* 528 468 +12,8% -1,1% Amérique du Nord 854 782 +9,2% +7,7% BRIC+MISSAT** 233 209 +11,5% +5,6% Reste du Monde 173 173 - +9,0% Total 1 788 1 632 +9,6% +5,0%

* Europe : hors Russie et Turquie

** MISSAT : Mexique, Indonésie, Singapour, Afrique du Sud, Turquie

  • Revenu du 1er semestre 2013

Le revenu consolidé du 1er semestre 2013 s'est élevé à 3 351 millions d'euros contre 3 084 millions d'euros pour la période équivalente 2012, en hausse de 8,7% (les effets de change ont un impact négatif de 53 millions d'euros).

La croissance organique a été de 3,2% pour le premier semestre 2013.

Cette croissance en amélioration par rapport au 1er semestre 2012 (2,8%) s'explique par un certain nombre de facteurs, au premier chef desquels il faut noter :

  • la très bonne performance de l'Amérique du Nord conjuguée à l'importance du digital dans cette région
  • la poursuite de la croissance en Chine malgré une économie en ralentissement
  • l'amélioration relative de l'Europe au 2ème trimestre
  • la quasi stabilisation des activités de la santé
  • des comparables favorables 2012

Les activités numériques représentent 36,9% du revenu total comparé à 33,2% l'année précédente. La croissance organique des activités numériques est de 11,1% alors que les activités dites analogiques sont en recul de 0,7% sur la période à l'échelle globale, malgré leur croissance dans les régions en développement (BRIC+MISSAT et le reste du monde).

Les économies à croissance rapide représentent 24,0% du revenu total comparé à 24,4% en 2012. L'ensemble BRIC+MISSAT a réalisé une croissance organique de 5,5% au cours du 1er semestre 2013.

Le revenu consolidé 2013 se répartit comme suit :

  • Digital : 37% (33% en 2012)
  • Publicité : 29% (30% en 2012)
  • SAMS : 17% (19% en 2012)
  • Médias : 17% (18% en 2012).

- Répartition du revenu du 1er semestre 2013 par zone géographique

(en millions d'euros) Revenu Publié Croissance Organique

1er Semestre

2013

1er Semestre 2012 S1 2013 / S1 2012 S1 2013 Europe* 970 880 +10,2% -3,6% Amérique du Nord 1 630 1 506 +8,2% +6,1% BRIC+MISSAT** 434 385 +12,7% +5,5% Reste du Monde 317 313 +1,3% +6,3% Total 3 351 3 084 +8,7% +3,2%

* Europe hors Russie et Turquie

** MISSAT : Mexique, Indonésie, Singapour, Afrique du Sud, Turquie

L'ensemble des régions est en croissance au premier semestre 2013, à l'exception de l'Europe qui reste négative malgré une amélioration sensible au 2ème trimestre en Europe du Nord.

  • Europe : la France, en légère amélioration au 2ème trimestre, reste négative sur le semestre à -4,7%, tout comme le Royaume-Uni (-3,2%). En revanche, l'Allemagne affiche une croissance de 3,5%. Les pays d'Europe du Sud connaissent toujours des baisses très marquées (Espagne -8,4% et Italie -14,2%).
  • L'Amérique du Nord, avec une croissance de +6,1%, continue de démontrer une très bonne résistance malgré les effets encore négatifs, jusqu'au milieu du 2ème trimestre, de la cessation des contrats GM (Media et Search). Le digital aux Etats-Unis reste le moteur de la croissance du Groupe, en particulier par rapport aux secteurs traditionnels.
  • Les pays des ensembles BRIC+MISSAT enregistrent une croissance de +5,5% particulièrement soutenue par la Chine (Grande Région) à +11,5%, et la Turquie à +7,0%. Le Brésil à +3,3%, Singapour à +4,2% et l'Inde à +2,8% connaissent des évolutions plus contrastées.
  • Le reste du monde qui comprend l'Australie et le Japon croît de 6,3%.

III - Analyse des chiffres clés

  • Marge opérationnelle et résultat opérationnel

La marge opérationnelle avant amortissements, en hausse de 12,0% est de 523 millions d'euros au 1er semestre 2013 (467 millions en 2012).

La marge opérationnelle s'élève à 462 millions d'euros, en hausse de 11,6% par rapport à 2012.

Les charges de personnel sont de 2 168 millions pour le premier semestre 2013 (+9,6% comparées à 1 979 millions en 2012). Les coûts fixes, maîtrisés, représentent 56,8% du revenu total contre 57,3% au premier semestre 2012 ; le coût des freelances reste élevé à 152 millions pour la période comparé à 129 millions en 2012.

Les coûts de restructuration sont stables et s'élèvent à 31 millions, identiques à 2012. La poursuite d'une gestion rigoureuse implique une sélectivité accrue des investissements avec notamment le recrutement de talents dans les segments en croissance et la réduction des coûts dans les activités ou régions à faible croissance.

De nombreux investissements en cours (dans l'ERP, les plateformes de production, la poursuite de la régionalisation des centres de services partagés ou les développements technologiques) permettront de réduire ces charges à moyen terme grâce à une efficacité opérationnelle améliorée.

Les autres coûts opérationnels (hors dépréciation) s'élèvent à 660 millions d'euros et augmentent faiblement (3,4%) grâce à diverses actions, notamment dans l'immobilier. Ils représentent 19,7% du revenu total (20,7% en 2012). Les coûts commerciaux restent élevés à 132 millions, soit 3,9% du revenu. Les coûts administratifs continuent de baisser grâce aux plans d'optimisation de divers coûts opérationnels par la régionalisation des centres de services partagés. Les coûts liés aux acquisitions ont un impact de 5,5 millions d'euros.

La dotation aux amortissements des six premiers mois de 2012 est de 61 millions d'euros contre 53 millions pour la même période en 2012.

La marge opérationnelle atteint 462 millions, en progression de 11,6% par rapport à la marge opérationnelle de 414 millions réalisée au premier semestre 2012.

Le taux de marge opérationnelle au 30 juin 2013 est de 13,8%, en amélioration de 40 points de base (13,4% en 2012). Cette amélioration est notable en raison des charges commerciales en augmentation et malgré des investissements plus importants, dans les talents et les technologies.

Les amortissements sur immobilisations incorporelles liées aux acquisitions sont de 23 millions d'euros au premier semestre 2013, contre 22 millions d'euros en 2012. Une perte de valeur a également été enregistrée à hauteur de 1 million d'euros (contre 5 millions l'année précédente) ; les autres charges et produits non courants ressortent à 13 millions d'euros contre 4 millions d'euros en 2012.

Le résultat opérationnel à 451 millions d'euros au 30 juin 2013 est en hausse de 15,3% (391 millions au 30 juin 2012).

La charge financière nette est de 5 millions d'euros au premier semestre 2013 contre 11 millions d'euros au premier semestre 2012. Il convient de rappeler qu'un produit exceptionnel de 17 millions d'euros (sans impact sur la trésorerie), lié au remboursement de l'Eurobond 2012 à l'échéance, avait été enregistré dans les comptes au premier semestre 2012. Parallèlement, le premier semestre 2013 a bénéficié de l'allègement d'environ 19 millions d'euros de charges suite à la conversion intégrale de l'Océane 2014 en juillet 2012.

La charge d'impôt de la période est de 125 millions d'euros au premier semestre 2013, compte tenu d'un taux effectif d'impôt prévisionnel de 28,8%, contre 106 millions en 2012. Il convient de noter que le taux effectif d'impôt 2013 est identique à celui de 2012.

La quote-part dans le résultat des sociétés mises en équivalence est de 2 millions d'euros, contre une quote-part de 7 millions en 2012. Les intérêts minoritaires sont de 9 millions d'euros au premier semestre 2013, comparés à 8 millions en 2012.

Le résultat net part du Groupe s'est élevé à 314 millions d'euros au premier semestre 2013 contre 273 millions d'euros l'année précédente.

  • Free cash flow

Hors variation du BFR, le free cash flow du groupe s'élève à 346 millions d'euros, soit une augmentation de 27,2% par rapport à 2012 (272 millions d'euros).

  • Endettement net

L'endettement financier net est de 637 millions d'euros au 30 juin 2013 (902 millions d'euros au 30 juin 2012).

La dette nette moyenne s'établit à 555 millions d'euros contre 856 millions d'euros au 30 juin 2012.

Au 30 juin 2013, le niveau de liquidités disponibles du Groupe s'élève à 2 520 millions d'euros.

  • Capitaux propres

Au 30 juin 2013, les capitaux propres consolidés, y compris intérêts minoritaires, sont de 4 600 millions d'euros (3 602 millions d'euros au 30 juin 2012, montant retraité en application d'IAS19 révisée).

Le ratio endettement net/fonds propres est de 0.14 au 30 juin 2013 comparé à 0.25 au 30 juin 2012.

IV - Distinctions/création

Publicis Groupe a remporté 156 Lions avec 1 Grand Prix, 26 Gold, 52 Silver, 77 Bronze au Cannes Lions Festival International de la Créativité 2013, et a été nommé 3ème groupe de communication. Leo Burnett Worldwide est le réseau le plus récompensé du Groupe avec 53 Lions et 215 Shortlist suivi par Publicis Worldwide 42 Lions et 153 Shortlist. Saatchi & Saatchi a de son côté obtenu 37 Lions dont 9 Gold. BBH a connu une année remarquable avec 21 Lions.

Au-delà de son succès à Cannes, BBH est distinguée « Agency of the Year » aux British Arrows.

Leo Burnett a reçu près d'une centaine de prix en Or à de nombreux festivals reconnus, tels que les Addy Awards, Ad Fest, Andy awards, Clio awards, FAB awards.

Parmi d'autres récompenses, Saatchi & Saatchi devient « Agence Créative de l'année » en Chine (China Advertising Magazine et R3) et remporte 5 Gold aux Clios et 12 Gold aux Effie Awards.

L'agence Marcel se distingue cette année avec 4 Gold aux Clios où elle est également nommée « Agency of the Year ». Digitas décroche 2 Gold aux Effie Awards et LBi arrive en tête dans la catégorie « Best of use of digital » aux CIPR. Razorfish quant à elle, remporte le prix d'or dans la catégorie e-commerce au 92ème Art Directors Club.

Starcom MediaVest Group a été distingué, aux « Internationalist USA », meilleure agence pour son innovation dans les medias et a remporté 10 Gold aux Effie Awards.

MSLGROUP Asia a été nommé 1er Réseau RP de l'année aux Campaign Asia-Pacific PR Awards pour la deuxième année consécutive.

Par ailleurs, plusieurs agences ont été nommées "Agence de l'Année" :

  • Badillo Nazca Saatchi & Saatchi, élue agence de l'année pour la cinquième fois consécutive aux Cuspide Awards 2012
  • Saatchi & Saatchi Pologne nommée Agence de l'Année par KTR
  • Saatchi & Saatchi Argentine nommée Agence de l'Année par FIAP
  • Saatchi & Saatchi est « Agence Créative de l'année » en Chine
  • Starcom MediaVest Group est distingué agence de l'année au Dubai Lynx et Ireland Media Awards
  • Arc Worldwide/Leo Burnett nommée « Agency of the Year » aux Addy Awards
  • Leo Burnett Asie Pacifique nommé meilleur réseau de l'année aux AdFest
  • BBH est distinguée « Agency of the Year » aux British Arrows
  • L'agence Marcel est nommée « Agency of the Year » aux Clios

Au-delà de ces quelques exemples, des centaines de prix sont régulièrement décernés aux agences de Publicis Groupe, partout dans le monde et dans de nombreux domaines de compétences. Ces distinctions attestent de la qualité des équipes, de leur engagement et de leur talent essentiel au développement futur du Groupe.

V - Politique RSE du Groupe

Les 4 axes de travail (Social, Sociétal, Gouvernance/Economie, Environnement) structurent les actions conduites au niveau du Groupe et au sein de chaque réseau et agence.

- Social : formation et compétences

- Gouvernance : éthique et profitabilité

- Environnement : consommer moins et mieux

- Sociétal : Publicis et la Cité

En 2013, le Groupe a produit son troisième Rapport RSE, consolidant ainsi le périmètre de travail et renforçant significativement le nombre d'indicateurs mis en place. Ce rapport peut être consulté sur le site http://www.publicisgroupe.com.

VI - Croissance externe

  • Acquisitions

Publicis Groupe a réalisé au cours du 1er semestre un certain nombre d 'acquisitions ciblées, en ligne avec sa stratégie.

- LBi : fin janvier 2013, les actions détenues par Publicis Groupe après le 29 janvier 2013 représentaient 98,13% des actions émises et en circulation de LBi. Après le retrait de la cote le 7 mars 2013, Publicis Groupe a initié une procédure de retrait obligatoire, afin de racheter les actions restantes non détenues par le Groupe.

- Convonix : le 11 mars, Publicis Groupe a annoncé l'acquisition de Convonix, l'une des agences de conseil en marketing numérique leader en Inde, située à Bombay. Convonix assure pour le réseau Starcom MediaVest Group (SMG), des services d'optimisation du référencement, de marketing par moteur de recherche (SEM), de marketing des réseaux sociaux et de gestion d'e-réputation auprès d'une vaste clientèle en Inde.

- Neev : le 18 avril, le Groupe a conclu un accord en vue d'acquérir Neev, l'un des principaux fournisseurs indiens de services technologiques basé à Bangalore (Inde). Fortement axée sur les technologies du mobile et du Cloud, l'agence Neev est réputée pour son savoir-faire de produits d'avant-garde et dans le développement de nouveaux services tels que la vidéo streaming, l'e-commerce et la data sur le marché.

VII - Autres opérations

A la suite de la proposition faite par Dentsu, Publicis Groupe a racheté le 15 février 2013, avant l'ouverture de la Bourse de Paris, un bloc de près de 3,9 millions de ses propres actions pour un prix total de 181 millions d'euros, soit 46,82 euros par action.

Les 3 875 139 actions ainsi acquises sont conservées en autocontrôle et seront utilisées pour couvrir les plans d'attribution d'actions de présence et de performance ou de stock-options.

La totalité de l'achat des titres a été financée par la trésorerie disponible de Publicis Groupe.

Par ailleurs, en avril 2013, les dirigeants-clés de Publicis Groupe ont souscrit largement au programme de co-investissement qui leur a été proposé. Ces opérations s'inscrivent dans le programme de co-investissement approuvé par le Conseil de Surveillance. Une structure indépendante (LionLead SCA) a été créée pour recueillir leurs investissements.

Avec 190 souscriptions, le plan s'est révélé être un immense succès, portant le taux de participation à 96,4% des candidats. Le montant total des souscriptions demandées a atteint 135 millions d'euros, ce qui représente trois fois le plafond du montant maximum (45 millions d'euros). LionLead SCA a acquis 846 379 actions Publicis Groupe pour 45 millions d'euros, à un prix moyen de 52,81 euros par action entre le 22 et le 29 avril 2013, représentant 0,40% du capital.

VIII - New Business

Au cours du 1er semestre, Publicis Groupe a engrangé 2,8 milliards de dollars de New-Business net (liste en annexe).

IX - Evénements récents

  • Acquisitions

- Le 2 juillet, Publicis Groupe annonce l'acquisition de 100% de Bosz Digital SA basée au Costa Rica, et, sous réserve de l'accord des autorités compétentes, de Bosz Digital Colombia SAS, importante plateforme de production numérique et média basée en Amérique centrale. Cette acquisition renforce considérablement l'offre globale et intégrée de Publicis Groupe Production Platforms.

- Le 9 juillet, Publicis Groupe a acquis Net@lk, l'une des principales agences chinoises pure player des médias sociaux. L'agence est organisée en quatre divisions :

  • Net@lk et Simone : services sur les médias sociaux
  • Lenx : contenu social
  • Buzzreader : la veille sociale (suivi, la recherche et l'analyse de la plupart des plateformes sociales chinoises telles que Weibo, Renren, Youku, Taobao et WeChat).

L'agence propose des services d'études, d'analyse, de planning stratégique, de création de contenu de marque, d'engagement et d'analyse des données dans le domaine des médias sociaux.

Le 15 juillet, Publicis Groupe a annoncé la réalisation d'un investissement stratégique de 15 millions de dollars dans Jana, société internationale spécialisée dans la technologie mobile. Basée à Boston, Jana a développé la plus grande plateforme internationale de fidélisation de « mobinautes » dans les pays émergents, comme le Brésil, l'Inde, l'Indonésie et le Nigeria. C'est le tout premier investissement direct de Publicis Groupe dans une start-up de la technologie mobile.

Jana a signé des accords avec 237 opérateurs des marchés émergents et a accès à 3,48 milliards d'abonnés.

X - Perspectives

Dans un contexte économique mondial qui enregistre régulièrement des révisions à la baisse de la croissance des PNB, ZenithOptimedia a réduit ses estimations de croissance du marché publicitaire pour l'année 2013 les portant de 3,9% en avril à 3,5% en juin, prenant en compte une baisse de régime des économies en développement, notamment de l'économie chinoise.

Fort de sa présence mondiale, de son leadership dans le numérique, Publicis Groupe entend poursuivre sa politique d'investissements ciblés dans le numérique et les économies à forte croissance.

Une robuste situation financière assure au Groupe les moyens de sa stratégie. Ces développements se feront en maintenant la forte rentabilité du Groupe et la renforçant à terme.

Publicis Groupe confirme attendre une croissance organique pour l'année 2013 supérieure à la croissance réalisée en 2012 (+2,9%) et celle-ci pourrait se situer aux alentours de 3,6% (et non plus dans une fourchette de 3,2% à 3,6%), grâce notamment à la reprise aux Etats-Unis et à la croissance du digital qui représente à ce jour 36,9% du revenu total.

***

Certaines informations autres qu'historiques contenues dans le présent document sont susceptibles de constituer des données à caractère prévisionnel («forward-looking statements») ou des prévisions financières non auditées. Ces données sont sujettes à des risques et des aléas pouvant se traduire, ultérieurement, par des données réelles substantiellement différentes. Ces données sont présentées à la date du présent document et Publicis Groupe n'assume aucune obligation quant à leur mise à jour du fait d'événements nouveaux ou de toute autre raison autre que les réglementations applicables. Publicis Groupe vous invite à prendre connaissance avec attention des informations relatives aux facteurs de risque susceptibles d'affecter son activité telles que figurant dans son Document de Référence déposé auprès de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF), y compris une conjoncture économique défavorable, un secteur extrêmement concurrentiel, la possibilité que nos clients peuvent remettre nos contrats en cause très rapidement, une part non négligeable des revenus du Groupe provenant de clients importants, conflits d'intérêts entre annonceurs d'un même secteur, la dépendance du Groupe sur ses dirigeants et ses collaborateurs, les lois et règlementations s'appliquant aux métiers du Groupe, des actions judiciaires engagées contre le Groupe au motif que certains messages publicitaires seraient mensongers ou trompeurs ou que les produits de certains clients se révèleraient défectueux, la stratégie de développement par acquisition d'entreprises, la dépréciation des écarts d'acquisition et les actifs inscrits au bilan du Groupe, la présence du Groupe dans les marchés émergents, la difficulté de mettre en œuvre le contrôle interne, l'exposition au risque de liquidité, une baisse de la notation officielle du Groupe, et l'exposition aux risques de marché financier.

A propos de Publicis Groupe

Publicis groupe [Euronext Paris FR0000130577, CAC 40] est l'un des premiers groupes mondiaux de communication. Nous sommes présents dans tous les secteurs et les métiers : le numérique (DigitasLBi, Razorfish, Rosetta, VivaKi), les agences créatives (BBH, Leo Burnett, Publicis Worldwide, Saatchi & Saatchi), les relations publiques, la communication institutionnelle et l'événementiel (MSLGROUP), l'achat d'espace et la stratégie média (Starcom MediaVest Group et ZenithOptimedia) et enfin la communication santé avec Publicis Healthcare Communications Group (PHCG). Le Groupe est présent dans 108 pays et compte environ 60 000 collaborateurs.

www.publicisgroupe.com | Twitter : @PublicisGroupe | Facebook : http://www.facebook.com/publicisgroupe

Viva la Difference !

Annexes

New Business – 1er semestre 2013

2,8 milliards USD (net)

Principaux Gains

BBH/NEOGAMA

Pirelli (Royaume-Uni), Playstation (Etats-Unis, Brésil), Haagen Dazs (Singapour), Basf (Brésil), Philadelphia (Royaume-Uni), Clarks (Royaume-Uni), Bang and Olufsen (UK).

Digitas/LBi

Lenovo (Etats-Unis), Kao (Etats-Unis), Whirlpool (Etats-Unis), Dunkin' Donuts (Etats-Unis), Sprint (Etats-Unis), Samsung (Brésil), MillerCoors (Etats-Unis), Comcast (Etats-Unis), Eureka Forbes (Inde), Dogs Trust (Royaume-Uni), AXA (Royaume-Uni), FOSS (Pays nordiques), Johnson & Johnson (Royaume-Uni), Danone (Royaume-Uni) , LeipzigerMesse (Allemagne), HSBC (Australie), Roompot (Allemagne), ParcelHero.com (Royaume-Uni), PWC (Allemagne), StadtwerkeBayreuth (Allemagne), PortalTech Reply (Royaume-Uni), Navigate GmbH Systeme und Consulting (Allemagne), DSGV (Allemagne), Commonwealth Bank (Royaume-Uni), Microsoft (Royaume-Uni): Langenscheidt GmbH & Co. KG (Allemagne), Lloyds TSB (Royaume-Uni), E2X (Royaume-Uni), JKL (Pays nordiques), Viking Line (Pays nordiques), ASSTEL Lebensversicherung AG (Germany), Ticket Online Software GmbH (Allemagne), SCA TENA (Pays nordiques), Primera Travel Group (Pays nordiques), Adobe (Etats-Unis), Moleskine (Etats-Unis): P&G (Etats-Unis), Spotify (Etats-Unis), Motorola (Etats-Unis), Aetna (Etats-Unis), Delta Air Lines (Etats-Unis), Intel (Indonésie), NYSE Euronext (Etats-Unis), AstraZeneca (Etats-Unis).

Fallon

Talenti (Etats-Unis), Giffgaff (Royaume-Uni).

Leo Burnett

AEON Superstores (Malaisie), Bols Spirits (Pologne), Dubai International Film Festival (Emirats Arabes Unis), Pfizer Consumer Health - Nexium OTC (Etats-Unis), Peters Ice Cream (Australie), Unipol Insurance (Italie), Castorama Home Improvement Stores (Pologne), PTG Energy (Thaïlande), Co-operative Social Media (Royaume-Uni), Institute of Chartered Accountants of Sri Lanka (Sri Lanka), Home Center Home Improvement Retailer (Colombie), BMW Mini (Japon), Twinings Tea (Malaisie), h.h. gregg (Etats-Unis), Petelinka Poultry (Russie), Media Markt Electronics Retailer (Russie), Alouette Cheese (Etats-Unis), RE/MAX Real Estate (Etats-Unis), Victoria University (Australie).

MSLGROUP

PayPal (Etats-Unis, Canada), Emirates Air (PR) (Etats-Unis), LaSalle Investment Management (Etats-Unis), Taitra (Taiwan).

PHCG

Astellas (Etats-Unis), AbbVie (Etats-Unis, Australie), Pfizer (Etats-Unis, Global), Genentech/Roche (Etats-Unis, Global), Novartis (Etats-Unis, Global).

Publicis Worldwide

Habib's (Brésil), CVC (Brésil), Dairy Queen (Canada), Nestle (Roumanie, USA), Coca Cola (Espagne), Vue Cinemas (Royaume-Uni), Qld Dept of Transport (Australie), Barmer GEK (Allemagne), BNI (Indonésie), P&G (Etats-Unis), NT Government (Australie), Subway (Inde), BASF (Roumanie), Tourism Nothern Territory (Australie), Pfizer Centrum (Emirats Arabes Unis), Gol Airlines (Brésil), Sanofi - Medley Division (Brésil), Siemens AG (Allemagne), Stopanska Bank (Macédoine), Grupo Reforma (Mexique), Emirates Flight Catering (Emirats Arabes Unis), Conga Foods (Australie), WM Ritchie (Australie), Brasil Brokers (Brésil), Hypermarcas (Brésil), Total Corporate (France/Global), Nestle/Delissio Food (Canada), CHILECTRA, ENDESA, ENERSIS (Chili), AS Roma (Italie), P&G/Bounty (Mexique), Philips (Pays-Bas), AXA Equitable (Etats-Unis), Oporto (Australie), Bene (Allemagne), Commerzbank Wealth Management (Allemagne), Aon Consultants (Mexique), Barcel (Mexique), Ferrero/Kinder Bueno (Emirats Arabes Unis), Nestlé/Maggi (Emirats Arabes Unis), Hilton Flagship (Etats-Unis/Global), Sleepy's (Etats-Unis).

Saatchi & Saatchi

Salmoiraghi Vigano (Italie), Stroili (Italie), Godiva (Japon), St. George (Australie), HSBC global (Royaume-Uni/global), Bold International Ceramics (Emirats Arabes Unis), YBM Mastery E900 (Corée), PTT RM : Jiffy Brand (Thaïlande), Thanachart Bank (Thaïlande), Kerry Foods/Richmond (Royaume-Uni), design3000.de (Allemagne), Club Méd (Italie), Mill St. Brewery (Canada), Mahou 5 estrellas (Espagne).

Starcom MediaVest Group

American Honda Motors (Etats-Unis), Beirut City Centre (Emirats Arabes Unis), Dubbizle (Emirats Arabes Unis), Europcar (Royaume-Uni), Garuda Indonesia (Indonésie), GLA 360 Mall (Emirats Arabes Unis), Hartmann (République Tchèque), Kuwait Flour Mills (Emirats Arabes Unis), Mango (Emirats Arabes Unis), Meydan Group (Emirats Arabes Unis), Mondelez International (Etats-Unis), Namshi (Emirats Arabes Unis), Vivus (Pologne), Ace Hardware (Etats-Unis), Banca Unipol (Italie), Finnair (Suède), h.h , gregg (Etats-Unis), Unipol Insurance (Italie), Burger King (Italie, Norvège, Suède, Danemark, Espagne, Royaume-Uni, Portugal, Canada), Gourmet Foods (Pologne).

ZenithOptimedia

Kohl's (Etats-Unis), KAYAK (Monde), Abu Dhabi Commercial Bank (Emirats Arabes Unis), Hainan Airlines (Chine), Sharp Middle east (Emirats Arabes Unis), Ministry of Health (Singapour), Unipex (Emirats Arabes Unis), Bold International (Emirats Arabes Unis), Haier Electronics (Arabie Saoudite), Haw Par (Singapour), Ministry of Defense (Singapour), Dao Games (Emirats Arabes Unis), eOne (Royaume-Uni), Toyota (Italie), 20th FOX (Italie), Maybank (APAC Régional), Maxxium (Royaume-Uni), Cruz Roja (Red Cross) (Espagne), Prospect Park Networks (Etats-Unis), Bacardi (Panama), Changi Airport Group (CAG) (Singapour), Hasbro (Hongrie), Vzajemna (Slovénie), TE Data (Digital) (Egypte).

Communiqués de Presse 2013

02-01-2013 Publicis Groupe S.A. - Acquisition d'actions de LBi International N.V.

10-01-2013 Bilan semestriel du contrat de liquidité de la société PUBLICIS GROUPE avec la Société CA Cheuvreux

15-01-2013 Succès de l'Offre Publique d'Achat recommandée de Publicis S.A. sur LBi : offre déclarée inconditionnelle

29-01-2013 Publicis Groupe S.A. -résultat final de l'Offre Publique d'Achat sur LBi

05-02-2013 Publicis Groupe crée un réseau mondial leader en communication numérique : Fusion de Digitas et LBi, deux acteurs mondiaux au savoir-faire inégalé

14-02-2013 Résultats annuels 2012

15-02-2013 Publicis Groupe annonce avoir acquis auprès de Dentsu près de 3,9 millions de ses propres actions

11-03-2013 Publicis Groupe fait l'acquisition de Convonix, l'agence de marketing et conseil numérique multi-services leader en Inde

12-04-2013 Mise à disposition du Document de Référence

15-04-2013 Revenu du 1er trimestre 2013 supérieur aux objectifs du Groupe

17-04-2013 Publicis Groupe : nouveau plan de co-investissement pour 200 dirigeants-clés

18-04-2013 Publicis Groupe acquiert Neev, important prestataire indien de services logiciels

19-04-2013 Tom Adamski nommé CEO de Rosetta

23-04-2013 A l'occasion de son Investor Day, Publicis Groupe présente un nouveau modèle d'agence de publicité et d'ambitieux objectifs de croissance sur cinq ans

25-04-2013 Elisabeth Ardaillon-Poirier rejoint Publicis Groupe en qualité de Senior Vice President

Anne-Gabrielle Heilbronner est promue Secrétaire Général de Publicis Groupe

02-05-2013 190 dirigeants-clés de Publicis investissent 44,7 m€ dans leur groupe

05-07-2013 Europe 2013 : un continent à la dérive. Une étude de Publicis Groupe sur l'Europe et la sortie de crise

29-05-2013 Publicis Groupe – Assemblée Générale Mixte

07-06-2013 Descriptif du programme de rachat d'actions autorisé par l'Assemblée Générale Mixte Ordinaire et Extraordinaire du 29 mai 2013

Définitions

Dette nette : la dette financière nette (ou dette nette) est égale à la somme des dettes financières long et court terme et des dérivés de couverture associés, déduction faite de la trésorerie et des équivalents de trésorerie.

Dette nette moyenne : moyenne des dettes nettes moyennes mensuelles.

New Business net : cette donnée n'est pas issue du reporting financier mais résulte d'une estimation des investissements publicitaires média annualisés sur les budgets gagnés (nets des pertes) de clients nouveaux ou existants.

Marge Opérationnelle : La marge opérationnelle est égale au revenu après déduction des charges de personnel, autres charges opérationnelles (hors autres produits et charges non courants) et dotations aux amortissements (hors incorporels liés aux acquisitions).

Taux de marge opérationnelle : Le taux de marge opérationnelle, qui est égal à la marge opérationnelle exprimée en pourcentage du revenu, est un indicateur suivi par le Groupe dans le but de mesurer la performance des unités génératrices de trésorerie et du Groupe dans son ensemble.

Calcul de la croissance organique

(million EUR) S1 2013

Impact taux de change
(million EUR)

S1

Revenu 2012 3 084 GBP(2) (7) Impact des taux de change (53) USD(2) (19) Revenu 2012 au taux de change 2013 (a) 3 031 Autres (2) (27) Revenu 2013 avant acquisitions (1) (b) 3 129 Total (53) Revenu des acquisitions (1) 222 Revenu 2013 3 351 Croissance organique (b/a) +3,2%

(1) Acquisitions (Webformance Saint Brieuc, Indigo, Flip, King Harvests, UBS, Pixelpark, Longtuo, BBR, BBH, Neogama, CNC, Webformance Bordeaux, AR Media, Arachnid, Resultrix, Webformance Spain, Diplomatic Cover, Grita, Istrat, Outside Line, Bromley, Monterosa, Rokkan, LBi, Blue Parrot, Market Gate, Taterka, Convonix) nettes des cessions.

(2) Taux de change moyen au S1 2013 :

1 USD = 0,761 EUR

1 GBP = 1,175 EUR

COMPTES CONSOLIDES

30 juin 2013 (non audités)

COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ

(en millions d'euros)

30 juin 2013

(6 mois)

30 juin 2012*

(6 mois)

31 décembre 2012(*)

(12 mois)

Revenu 3 351 3 084 6 610

Charges de personnel

Autres charges opérationnelles

(2 168)

(660)

(1 979)

(638)

(4 078)

(1 344)

Marge opérationnelle avant amortissements 523 467 1 188

Dotation aux amortissements

(hors incorporels liés aux acquisitions)

(61) (53) (126) Marge opérationnelle 462 414 1 062

Dotation aux amortissements des incorporels liés aux acquisitions

(23)

(22)

(45)

Perte de valeur (1) (5) (11) Autres produits et charges non courants 13 4 39 Résultat opérationnel 451 391 1 045

Charges financières

Produits financiers

Coût de l'endettement financier net

Autres charges et produits financiers

(23)

10

(13)

8

(44)

30

(14)

3

(71)

41

(30)

(2)

Résultat avant impôt des entreprises consolidées 446 380 1 013

Impôt sur le résultat

(125) (106) (279) Résultat net des entreprises consolidées 321 274 734

Quote-part dans les résultats des mises en équivalence

2 7 25 Résultat net 323 281 759

Dont :

- Résultat net attribuable aux participations

ne donnant pas le contrôle (intérêts minoritaires)

9 8 27 - Résultat net attribuable aux propriétaires de la société mère du Groupe (part du groupe) 314 273 732

Données par action (en euros) - Résultat net attribuable

aux propriétaires de la société mère du Groupe

Nombre d'actions 213 478 263 193 000 835 201 032 235 Bénéfice net par action 1,47 1,41 3,64 Nombre d'actions dilué 221 704 582 226 598 082 224 143 700 Bénéfice net par action – dilué 1,42 1,27 3,34

(*) Les chiffres ont été ajustés des retraitements expliqués dans la note 1 « Synthèse des règles et méthodes comptables » en application d'IAS19 révisée.

ETAT DE RÉSULTAT GLOBAL CONSOLIDÉ

(en millions d'euros)

30 juin 2013

(6 mois)

30 juin 2012*

(6 mois)

31 décembre 2012(*)

(12 mois)

Résultat net de la période (a) 323 281 759 Eléments du résultat global qui ne seront pas reclassés en résultat - Gains (et pertes) actuariels sur régime à prestations définies 29 (41) (30) - Impôts différés relatifs aux éléments du résultat global qui ne seront pas reclassés en résultat (9) 10 6

Eléments du résultat global susceptibles d'être reclassés en résultat

- Réévaluation des titres disponibles à la vente 11 2 4 - Ecarts de conversion de consolidation (67) 66 (61) - Impôts différés relatifs aux éléments susceptibles d'être reclassés en résultat - - - Total des autres éléments du résultat global (b) (36) 37 (81) Résultat global de la période (a) + (b) 287 318 678

Dont :

- Résultat global de la période attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle (intérêts minoritaires) 6 8 24 - Résultat global de la période attribuable aux propriétaires de la société mère du Groupe (part du Groupe) 281 310 654

(*) En application d'IAS19 révisée, les chiffres ont été retraités comme expliqué dans la note 1 « Synthèse des règles et méthodes comptables ».

BILAN CONSOLIDÉ

(en millions d'euros) 30 juin 2013 31 décembre 2012(*)

Actif

Écarts d'acquisition nets 6 081 5 667 Immobilisations incorporelles nettes 972 982 Immobilisations corporelles nettes 509 506 Impôts différés actifs 121 97 Titres mis en équivalence 20 23 Autres actifs financiers 174 242 Actifs non courants 7 877 7 517

Stocks et en-cours de production

396

342

Clients et comptes rattachés 7 046 6 841 Autres créances et actifs courants 584 591 Trésorerie et équivalents de trésorerie 750 1 314 Actifs courants 8 776 9 088 Total de l'actif 16 653 16 605

Passif

Capital 84 84 Réserves consolidées, part du Groupe 4 468 4 530 Capitaux propres attribuables aux propriétaires de la société mère du Groupe (Part du Groupe)

4 552

4 614

Participations ne donnant pas le contrôle (Intérêts minoritaires) 48 44 Total capitaux propres 4 600 4 658

Dettes financières à plus d'un an

530

730

Impôts différés passifs 240 238 Provisions à long terme 409 464 Passifs non courants 1 179 1 432

Fournisseurs et comptes rattachés

8 013

8 249

Dettes financières à moins d'un an 862 379 Dettes d'impôts sur les sociétés 52 65 Provisions à court terme 139 166 Autres dettes et passifs courants 1 808 1 656 Passifs courants 10 874 10 515 Total du passif 16 653 16 605

(*) En application d'IAS19 révisée, les chiffres ont été retraités comme expliqué dans la note 1 « Synthèse des règles et méthodes comptables ».

TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE CONSOLIDÉS

(en millions d'euros)

30 juin 2013

(6 mois)

30 juin 2012*

(6 mois)

31 décembre 2012(*)

(12 mois)

Flux de trésorerie liés à l'activité Résultat net 323 281 759 Neutralisation des produits et charges calculés : Impôt sur le résultat 125 106 279 Coût de l'endettement financier net 13 14 30 Moins-values (plus-values) de cession d'actifs (avant impôt) (12) (3) (38) Dotation aux amortissements et pertes de valeur sur immobilisations corporelles et incorporelles 85 80 182 Charges calculées liées aux stock-options et assimilés 18 12 26 Autres produits et charges calculés - (4) (1) Quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence (2) (7) (25) Dividendes reçus des sociétés mises en équivalence 2 4 8 Impôt payé (159) (151) (306) Intérêts financiers payés (18) (32) (61) Intérêts financiers encaissés 22 12 24 Variation du besoin en fonds de roulement lié à l'activité (1) (513) (373) 155 Flux net de trésorerie liés l'activité (I) (116) (61) 1 032 Flux de trésorerie liés aux opérations d'investissement Acquisitions d'immobilisations corporelles et incorporelles (53) (42) (123) Cessions d'immobilisations corporelles et incorporelles 2 2 3 Acquisitions nettes d'immobilisations financières (15) (19) (120) Acquisitions de filiales (386) (99) (369) Flux net de trésorerie liés aux opérations d'investissement (II) (452) (158) (609) Flux de trésorerie liés aux opérations de financement Dividendes versés aux actionnaires de la société mère - - (119) Dividendes versés aux participations ne donnant pas le contrôle (14) (23) (31) Encaissements provenant de nouveaux emprunts 138 6 16 Remboursement des emprunts (91) (544) (546) Rachats de participations ne donnant pas le contrôle (58) (27) (30) (Achats)/Ventes nets d'actions propres et de BSA (169) (596) (566) Flux net de trésorerie liés aux opérations de financement (III) (194) (1 184) (1 276)

Incidence des variations de taux de change (IV)

(38) 8 (7)

Variation de la trésorerie consolidée (I + II + III + IV)

(800) (1 395) (860) Trésorerie et équivalents de trésorerie au 1er janvier 1 314 2 174 2 174 Soldes créditeurs de banques au 1er janvier (28) (28) (28) Trésorerie à l'ouverture (V) 1 286 2 146 2 146 Trésorerie et équivalents de trésorerie à la clôture 750 772 1 314 Soldes créditeurs de banques à la clôture (264) (21) (28) Trésorerie à la clôture (VI) 486 751 1 286 Variation de la trésorerie consolidée (800) (1 395) (860) (1) Détail de la variation du besoin en fonds de roulement lié à l'activité Variation des stocks et en-cours de production 8 (34) 41 Variation des créances clients et autres créances (107) 156 (426) Variations des dettes fournisseurs, autres dettes et provisions (414) (495) 540 Variation du besoin en fonds de roulement lié à l'activité (513) (373) 155

(*) En application d'IAS19 révisée, les chiffres ont été retraités comme expliqué dans la note 1 « Synthèse des règles et méthodes comptables ».

TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES CONSOLIDÉS

Nombre d'actions en circulation (en millions d'euros) Capital social Réserves liées au capital Réserves et résultats consolidés*

Réserve

de

conversion

Réserve de juste valeur Capitaux propres attribuables aux proprié-taires de la société mère* Participations ne donnant pas le contrôle Total capitaux propres* 199 203 650 1er janvier 2013 84 2 851 1 642 (97) 134 4 614 44 4 658 Résultat net 314 314 9 323 Autres éléments du résultat global nets d'impôts 20 (64) 11 (33) (3) (36) Total des produits et charges de la période 334 (64) 11 281 6 287 5 405 Augmentation de capital de Publicis Groupe SA et annulation d'actions propres Dividendes (178) (178) (14) (192) Rémunérations fondées sur des actions 18 18 18 Intérêts complémentaires sur Oranes (3) (3) (3) Effet des acquisitions et des engagements de rachat des participations ne donnant pas le contrôle (11) (11) 12 1 (1 212 812) Achats/Ventes d'actions propres (169) (169) (169) 197 996 243 30 juin 2013 84 2 851 1 633 (161) 145 4 552 48 4 600

* En application d'IAS19 révisée, les chiffres ont été retraités comme expliqué dans la note 1 « Synthèse des règles et méthodes comptables ».

Nombre d'actions en circulation (en millions d'euros) Capital social Réserves liées au capital Réserves et résultats consolidés*

Réserve de

conversion

Réserve de juste valeur Capitaux propres attribuables aux proprié-taires de la société mère* Participations ne donnant pas le contrôle Total capitaux propres* 185 996 063 1er janvier 2012 * 77 2 479 1 253 (39) 130 3 900 33 3 933 Résultat net 273 273 8 281 Autres éléments du résultat global nets d'impôts (31) 66 2 37 37 Total des produits et charges de la période 242 66 2 310 8 318 (10 759 813) Augmentation de capital de Publicis Groupe SA et annulation d'actions propres (4) (381) (385) (385) Dividendes (119) (119) (23) (142) Rémunérations fondées sur des actions 14 14 14 Intérêts complémentaires sur Oranes (4) (4) (4) Effet des acquisitions et des engagements de rachat des participations ne donnant pas le contrôle 18 18 21 39 1 462 108 Conversion de l'Océane 2014 1 39 1 41 41 (4 643 758) Achats/Ventes d'actions propres (212) (212) (212) 172 054 600 30 juin 2012 * 74 2 137 1 193 27 132 3 563 39 3 602

* En application d'IAS19 révisée, les chiffres ont été retraités comme expliqué dans la note 1 « Synthèse des règles et méthodes comptables ».

NOTE 8. BÉNÉFICE NET PAR ACTION

BÉNÉFICE NET PAR ACTION (DE BASE ET DILUÉ)

(en millions d'euros, sauf les actions) 30 juin 2013 30 juin 2012(*)

Bénéfice net retenu pour le calcul du BNPA

Résultat net part attribuable aux propriétaires de la société mère du Groupe a 314 273 Impact des instruments dilutifs : - Economies de frais financiers liés à la conversion des instruments de dettes, nettes d'impôt(1) 1 14 Résultat net part du Groupe – dilué b 315 287

Nombre d'actions retenu pour le calcul du BNPA

Nombre d'actions moyen composant le capital social 210 011 153 186 024 782 Actions propres à déduire (moyenne sur l'exercice) (12 154 180) (10 207 366) Actions à remettre en remboursement des Oranes 15 621 290 17 183 419 Nombre d'actions moyen retenu pour le calcul c 213 478 263 193 000 835 Impact des instruments dilutifs(2) : - Actions gratuites et stock-options dilutifs 3 284 649 4 508 286 - Bons de Souscription d'Actions (BSA) 2 317 132 1 228 951 - Actions résultant de la conversion des emprunts convertibles (1) 2 624 538 27 860 010 Nombre d'actions dilué d 221 704 582 226 598 082 (en euros) Bénéfice net par action a/c 1,47 1,41 Bénéfice net par action – dilué b/d 1,42 1,27

(*) En application d'IAS19 révisée, les chiffres ont été retraités comme expliqué dans la note 1 « Synthèse des règles et méthodes comptables ».

(1) Les Océanes 2018 et 2014 sont prises en compte dans le calcul sur le 1er semestre 2012. En 2013, seule l'Oceane 2018 est encore en circulation.

(2) Seuls les stock-options et BSA ayant un effet dilutif, c'est-à-dire dont le prix d'exercice est inférieur au cours moyen de la période, sont pris en considération.

Bénéfice net courant par action (de base et dilué)

(en millions d'euros, sauf les actions) 30 juin 2013 30 juin 2012(*)

Bénéfice net retenu pour le calcul du BNPA courant(1)

Résultat net part attribuable aux propriétaires de la société mère du Groupe 314 273 Eléments exclus : - Amortissement des incorporels liés aux acquisitions, net d'impôt 14 14 - Perte de valeur, nette d'impôt 1 3 - Réévaluation des earn-out (2) (7) - Gain sur sorties de périmètre (12) - Résultat net courant part du Groupe e 315 283 Impact des instruments dilutifs : - Economies de frais financiers liés à la conversion des
instruments de dette, nettes d'impôt 1 14 Résultat net courant part du Groupe – dilué f 316 297 Nombre d'actions retenu pour le calcul du BNPA Nombre d'actions moyen composant le capital social 210 011 153 186 024 782 Actions propres à déduire (moyenne sur l'exercice) (12 154 180) (10 207 366) Actions à remettre en remboursement des Oranes 15 621 290 17 183 419 Nombre d'actions moyen retenu pour le calcul c 213 478 263 193 000 835 Impact des instruments dilutifs : - Actions gratuites et stock-options dilutifs 3 284 649 4 508 286 - Bons de Souscription d'Actions (BSA) 2 317 132 1 228 951 - Actions résultant de la conversion des emprunts convertibles 2 624 538 27 860 010 Nombre d'actions dilué d 221 704 582 226 598 082

(en euros)

Bénéfice net courant par action (2) e/c 1,48 1 ,46 Bénéfice net courant par action - dilué (2) f/d 1,43 1,31

* En application d'IAS19 révisée, les chiffres ont été retraités comme expliqué dans la note 1 « Synthèse des règles et méthodes comptables ».
(1) BNPA avant amortissement des incorporels liés aux acquisitions, perte de valeur et réévaluation des earn-out.

Publicis Groupe
Peggy Nahmany
Communication corporate
+ 33 (0)1 44 43 72 83
Martine Hue
Relations investisseurs
+ 33 (0)1 44 43 65 00
Stéphanie Constand-Atellian
Relations investisseurs
+ 33 (0)1 44 43 74 44

Business Wire