BFM Patrimoine

Pourquoi l'élection de Trump fait bondir l'action de cette société

À mesure que Donald Trump se rapprochait de la Maison Blanche ce mercredi, le cours de l'action d'une société chinoise progressait. (image d'illustration)

À mesure que Donald Trump se rapprochait de la Maison Blanche ce mercredi, le cours de l'action d'une société chinoise progressait. (image d'illustration) - Mandel Ngan - AFP

Depuis l'annonce des premières estimations du résultat de l'élection présidentielle américaine, le cours d'une société chinoise ne cesse de progresser. La raison? Un lien très indirect avec le futur 45e président des États-Unis.

Une discrète entreprise chinoise, dont le nom sonne en mandarin comme les mots "grande victoire de Trump", a vu son titre s’envoler en bourse ce mercredi, à mesure que croissaient les chances du candidat républicain de s’installer à la Maison Blanche.

L’action de Wisesoft, une firme d’informatique et de logiciels, grimpaient de 4,6% à la mi-journée à la bourse de Shenzhen, la deuxième place boursière de Chine, à contre-courant d’un marché en chute de 1,4%.

Explication des courtiers: le nom de l’entreprise en mandarin "Chuan Da Zhi Sheng" est quasiment homophone de la formule "Grande victoire de Trump" ou "Trump l’emporte en force", si l’on se réfère au premier caractère du surnom populaire de Donald Trump dans le pays.

La défaite du camp démocrate plombe une autre société 

Dans le même temps, le titre de "Yunnan Xiyo Industrial", une firme du sud-est de la Chine, dont le nom évoque le patronyme en mandarin de Hillary Clinton s’effondrait de 9,5% à la bourse de Shenzen.

Les marchés boursiers de Chine sont coutumiers de ces réactions totalement irrationnelles des investisseurs, lesquels sont pour l’essentiel des particuliers, peu familiers des mécanismes financiers, demandeurs de profits à court terme et d’humeur suiviste. Une situation qui entraîne régulièrement des fluctuations des cours s’expliquant uniquement par le nom -ou le changement de nom- d’une entreprise, sans aucune relation avec son activité réelle ou sa santé financière.

L'élection américaine scrutée par les Chinois 

Cet épisode témoigne en tout cas du vaste intérêt suscité par l'élection présidentielle américaine en Chine, où s'échangeaient frénétiquement mercredi sur la messagerie téléphonique WeChat des clichés des derniers résultats. En dépit de ses propos très protectionnistes et accusateurs à l'encontre de la Chine, Donald Trump et son extravagante personnalité séduisent un certain nombre d'internautes chinois.

Hors de Chine, les Bourses asiatiques s'effondraient mercredi. Tokyo reculant de près de 6% et Hong Kong plongeant d'environ 3%, les acteurs du marché craignant la victoire du tonitruant milliardaire à l'élection présidentielle. 

A.M. avec AFP