BFM Patrimoine

Pierre & Vacances: Résultats du 1er semestre de l’exercice clos le 30 septembre 2015

BFM Patrimoine
UN RESULTAT NET EN FORTE PROGRESSION (+21%1) AU 1er SEMESTRE DE L’EXERCICE Regulatory News: Pierre & Vacances (Paris:VAC): I. Activité et résultats du 1er semestre 2014/2015 (1er octobre 2

UN RESULTAT NET EN FORTE PROGRESSION (+21%1) AU 1er SEMESTRE DE L’EXERCICE

Regulatory News:

Pierre & Vacances (Paris:VAC):

I. Activité et résultats du 1er semestre 2014/2015 (1er octobre 2014 au 31 mars 2015)

La norme IFRS 11 « Partenariats », applicable pour le Groupe à compter de l’exercice 2014/2015, entraîne la consolidation des co-entreprises (partenariats Adagio et Villages Nature principalement) selon la méthode de la mise en équivalence et non plus de l’intégration proportionnelle.

Pour son reporting opérationnel, le Groupe continue d’intégrer les co-entreprises selon la méthode proportionnelle, considérant que cette présentation traduit mieux la mesure de sa performance.

Les éléments de compte de résultat et les indicateurs commerciaux commentés ci-après sont issus du reporting opérationnel. Des tableaux de réconciliation avec les comptes de résultat IFRS sont présentés au paragraphe III.

A. Un chiffre d’affaires en progression de 16%

en millions d’euros S1 2014/2015 S1 2013/2014 Evolutions TOURISME 476,2 464,9 +2,4% dont chiffre d’affaires de location 311,2 307,9 +1,1%

(*)

- Pierre & Vacances Tourisme Europe 243,8 240,7 +1,3% - Center Parcs Europe 232,4 224,1 +3,7% IMMOBILIER 174,5 97,0 +79,9% Total 1er semestre 650,7 561,8 +15,8%

(*) Croissance de +3,1% hors effets stocks

Le chiffre d’affaires touristique du Groupe au 1er semestre de l’exercice 2014/2015 s’élève à 476,2 millions d’euros, en progression de 2,4% par rapport au 1er semestre 2013/2014, malgré une réduction nette du parc exploité2 (incidence globale de -2% sur le chiffre d’affaires de location).

  • Corrigé de l’effet stocks, Pierre & Vacances Tourisme Europe affiche une hausse d’activité sur l’ensemble des destinations (+2,9% de croissance du chiffre d’affaires de location, dont respectivement +4,0% pour les sites « montagne », +2,6% pour les résidences urbaines et +1,2% pour les destinations « mer »).
  • Center Parcs Europe bénéficie d’une croissance soutenue de l’activité des Domaines néerlandais, belges et allemands (hausse de chiffre d’affaires supérieure à 6%), compensant largement un ralentissement temporaire d’activité sur les Domaines français au 2ème trimestre (du fait notamment des travaux de rénovation du Center Parcs des Hauts de Bruyères), avant un rebond constaté aux mois d’avril et mai.

______________________
1 Les éléments de résultat commentés dans ce communiqué sont issus du reporting opérationnel, avec la présentation des co-entreprises en intégration proportionnelle
2 Incidence des désengagements de sites déficitaires (résidences Adagio Access notamment) et des non- renouvellements de baux

  • A souligner enfin la croissance du chiffre d’affaires des autres activités (+5,1%) qui traduit à la fois le succès de la mise en place de nouvelles prestations chez Pierre & Vacances et Center Parcs, mais aussi les bonnes performances sur le développement de mandats de commercialisation, notamment en Espagne.

Le chiffre d’affaires du développement immobilier s’élève à 174,5 millions d’euros, en croissance de 79,9%. Il résulte principalement de la contribution du Center Parcs de la Vienne (96 millions d’euros), de Pierre & Vacances Premium de Flaine (11 millions d’euros) et du Center Parcs de Bostalsee (12 millions d’euros), ainsi que des Senioriales (25 millions d’euros).

Au 15 mai 2015, le chiffre d’affaires des réservations immobilières auprès des investisseurs particuliers s’élève à 145,9 millions d’euros, correspondant à une centaine d’unités par mois, rythme comparable à celui enregistré sur la même période de l’exercice précédent.

B. Des résultats en forte amélioration

Rappel : la saisonnalité des activités touristiques au 1er semestre de l’exercice et la comptabilisation linéaire des charges conduisent structurellement à un résultat opérationnel déficitaire sur la période.

en millions d’euros S1 2014/2015

S1 2013/2014

proforma (1)

Evolutions CHIFFRE D'AFFAIRES 650,7 561,8 +15,8% RESULTAT OPERATIONNEL COURANT -79,3 -95,8 +17,2% Tourisme -90,0 -100,7 Immobilier 10,7 4,9 Résultat financier -9,3 -8,6 Impôts 4,4 5,1 RESULTAT NET COURANT -84,2 -99,2 +15,1% Autres charges et produits nets d'impôts -3,1 -10,6 Rachat OCEANE 0,0 -4,2 Autres -3,1 -6,4 Quote-part de résultat net des co-entreprises 0,1 -0,1 RESULTAT NET (2) -87,2 -109,9 +20,7% dont part du Groupe -87,3 -109,9 dont participations ne donnant pas le contrôle 0,1 0,0

(1) retraité de l’incidence de l’application de l’interprétation IFRIC 21 « Taxes prélevées par une autorité publique » relative à la comptabilisation d’un passif au titre d’un droit ou d’une taxe exigible : -2,1M€ sur le ROC et-1,9 M€ sur le résultat net S1 2013/14

(2) hors variation de juste valeur du droit d’attribution d’action de l’ORNANE (+0,1 M€ au S1 2014/15 vs. -1,6 M€ au S1 2013/14)

Le résultat opérationnel courant est en amélioration sensible (+17,2%):

  • Le résultat opérationnel courant des activités touristiques ressort à -90,0 millions d’euros, à comparer à -100,7 millions d’euros sur la même période de l’exercice précédent.

    Il bénéficie notamment de la croissance de l’activité, ainsi que de la réduction de la charge de loyers lors des renouvellements de baux (incidence de 8 millions d’euros sur le semestre, en ligne avec l’objectif annuel de 12 millions d’euros). Ces gains permettent de compenser largement l’évolution des charges liée à l’inflation (estimée à environ 5 millions d’euros).
  • Le résultat opérationnel des activités immobilières s’élève à 10,7 millions d’euros, en ligne avec la croissance du chiffre d’affaires.

Les autres charges et produits nets d’impôts intègrent les éléments non récurrents suivants :

  • 1,5 million d’euros de coûts de restructuration,
  • 1,4 million d’euros de coûts de fermeture dans le cadre de la poursuite du désengagement du Groupe de sites déficitaires.

Le résultat net est de -87,2 millions d’euros (hors prise en compte de la variation de juste valeur du droit d’attribution d’action de l’ORNANE), en forte progression (+20,7%) par rapport au 1er semestre 2013/2014.

C. Une dette nette bancaire3 en diminution

Le Groupe génère un besoin de trésorerie4 en nette diminution par rapport à celui généré au cours du 1er semestre 2013/2014, se traduisant par une dette nette bancaire en baisse de 30 M€ par rapport au 1er semestre de l’exercice précédent (236,8 millions d’euros au 31 mars 2015 vs. 266,6 millions d’euros au 31 mars 2014).

Cette évolution positive résulte principalement :

  • de la trésorerie dégagée au 1er semestre 2014/2015 par la variation du besoin en fonds de roulement, notamment liée à l’activité immobilière (Center Parcs Domaine du Bois aux Daims (Vienne) et de Bostalsee (Allemagne) en particulier).
  • de l’amélioration de la capacité d’autofinancement, liée notamment à de meilleures performances opérationnelles.

II. Perspectives – activité du 2ème semestre

Réservation touristiques

A date, les réservations au 3ème trimestre 2014/15 sont en hausse par rapport au 3ème trimestre 2013/14, avec :

  • Pour Pierre & Vacances Tourisme Europe, hors effets stocks5, une croissance du chiffre d’affaires réservé supérieure à celle des 2 trimestres précédents, tirée à la fois par les destinations mer et montagne. La progression de l’activité est sensible sur les ponts du mois de mai tandis que des réservations de dernière minute sont attendues sur le mois de juin.
  • Pour Center Parcs Europe, un rebond des réservations à date sur les Domaines français après une activité ralentie au 2ème trimestre, et des réservations en légère croissance sur les Domaines néerlandais, belges et allemands. La hausse du chiffre d’affaires réservé sur le trimestre est tirée par le mois de mai, compensant une activité en retrait à date sur le mois de juin.

Sur la période estivale, les réservations à date sont en croissance sur le cœur de saison (mi-juillet – aout).

Immobilier

Le chiffre d’affaires immobilier du 3ème trimestre de l’exercice 2014/15 est attendu en baisse par rapport au 3ème trimestre 2013/14, conformément au cadencement anticipé des programmes immobiliers.

_________________________
3 Dette nette hors engagements de loyers sur le Center Parcs de l’Ailette
4 Le besoin de trésorerie généré au cours du 1er semestre 2014/2015 résulte principalement du caractère saisonnier des activités du pôle touristique, conduisant structurellement le Groupe à enregistrer une capacité d’autofinancement négative au 1er semestre.
5 Incidence négative de l’effet stocks sur le chiffre d’affaires de location estimée à -5%

III. Tableaux de réconciliation – Comptes de résultat IFRS

en millions d’euros

S1 2014/2015
reporting
opérationnel

Retraitements
IFRS 11

S1 2014/2015
IFRS

CHIFFRE D'AFFAIRES 650,7 -19,0 631,7 RESULTAT OPERATIONNEL COURANT -79,3 -0,8 -80,1 Tourisme -90,0 -0,2 -90,2 Immobilier 10,7 -0,6 10,1 Résultat financier -9,3 0,1 -9,2 Impôts 4,4 0,4 4,8 RESULTAT NET COURANT -84,2 -0,3 -84,5 Autres charges et produits nets d'impôts -3,1 0,0 -3,1 Rachat OCEANE 0,0 0,0 0,0 Autres -3,1 0,0 -3,1 Quote-part de résultat net des co-entreprises 0,1 0,3 0,4 RESULTAT NET (1) -87,2 0,0 -87,2

(1) hors variation de juste valeur de du droit d’attribution d’action de
l’ORNANE

en millions d’euros

S1 2013/2014
proforma (*)

Retraitements
IFRS 11

S1 2013/2014
IFRS

CHIFFRE D'AFFAIRES 561,8 -8,0 553,8 RESULTAT OPERATIONNEL COURANT -95,8 0,5 -95,3 Tourisme -100,7 0,4 -100,3 Immobilier 4,9 0,1 5,0 Résultat financier -8,6 0,1 -8,5 Impôts 5,1 0,6 5,7 RESULTAT NET COURANT -99,2 1,1 -98,1 Autres charges et produits nets d'impôts -10,6 0,1 -10,5 Rachat OCEANE -4,2 0,0 -4,2 Autres -6,4 0,1 -6,3 Quote-part de résultat net des co-entreprises -0,1 -1,2 -1,3 RESULTAT NET (1) -109,9 0,0 -109,9

(1) hors variation de juste valeur de du droit d’attribution d’action de
l’ORNANE

(*) retraité de
l'incidence IFRIC 21

Consultez la version source sur businesswire.com : http://www.businesswire.com/news/home/20150527006443/fr/

Relations Investisseurs et Opérations Stratégiques
Emeline Lauté, +33 (0) 1 58 21 54 76
infofin@fr.groupepvcp.com
ou
Relations Presse
Valérie Lauthier, +33 (0) 1 58 21 54 61
valerie.lauthier@fr.groupepvcp.com

Business Wire