BFM Patrimoine

Pétrole: les barils mieux orientés après l'AIE.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Mercredi midi sur les marchés pétroliers, le contrat sur le baril de Brent de mer du Nord livrable en mars prenait 0,6% à 107,4 dollars, le WTI américain de même livraison demeurant neutre à 95 dollars. A la faveur du 'rol

(CercleFinance.com) - Mercredi midi sur les marchés pétroliers, le contrat sur le baril de Brent de mer du Nord livrable en mars prenait 0,6% à 107,4 dollars, le WTI américain de même livraison demeurant neutre à 95 dollars.

A la faveur du 'roll-over' entre les contrats de février et de mars, le WTI a grimpé davantage et ainsi resserré l'écart de prix qui le sépare du Brent, soit une douzaine de dollars pour l'heure.

Les opérateurs de marché digèrent toujours le relèvement des prévisions pour 2014 publiées, hier, par l'Agence internationale de l'Energie (AIE). En effet, la demande mondiale de pétrole devrait cette année progresser plus que prévu : après 91,2 millions de barils/jour en 2013, l'AIE table sur 92,5 millions de barils/jour en 2014, soit 100.000 barils/jour de plus que la prévision de décembre.

En réaction, les analystes Matières premières de Commerzbank estiment que ce matin que 'les marchés pétroliers sont plus tendus que prévu, selon l'AIE'. C'est ce qui explique la reprise des barils depuis la veille.

'L'AIE a aussi fait état d'une baisse des stocks commerciaux dans les pays de l'OCDE de 53,6 millions de barils en novembre, du jamais vu en données mensuelles depuis décembre 2011', souligne Commerzbank.

Bref, la demande de porte donc mieux que prévu, ce qui rend moins menaçant la perspective de voir la Libye et/ou l'Iran revenir à pleine capacité sur les marchés.

A suivre, demain et non ce mercredi en raison du jour férié du Martin Luther King's Day, survenu lundi : la

Cercle Finance