BFM Patrimoine

Pétrole: le brut dopé par l'indécision de la Fed.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Revenu au-delà des 110 dollars, le cours du Brent est même supérieur de plus de deux dollars à ce qu'il était la veille. Ce midi, le contrat sur le baril de Brent de mer du Nord livrable en novembre poursuivait sur sa lanc

(CercleFinance.com) - Revenu au-delà des 110 dollars, le cours du Brent est même supérieur de plus de deux dollars à ce qu'il était la veille. Ce midi, le contrat sur le baril de Brent de mer du Nord livrable en novembre poursuivait sur sa lancée en gagnant 0,3% à 110,9 dollars, le WTI américain d'échéance octobre prenant encore 0,6% à 108,7 dollars.

Le cours du WTI était, hier après-midi, déjà mieux orienté que celui du Brent après que l'Energy Information Agency (EIA) ait fait état d'une baisse nettement inattendue des stocks commerciaux de pétrole aux Etats-Unis, revenus de 360 à 355,6 millions de barils alors qu'ils étaient prévus en hausse.

Après avoir frôlé les 400.000 barils fin mai, un record de plus de 30 ans, cette jauge de la demande américaine semble ainsi confirmer qu'elle repart vers le bas. Il s'agit effectivement du plus bas niveau de cet indicateur depuis le début de l'année, et il faut remonter jusqu'en mars 2012 pour en retrouver un qui soit inférieur.

En outre, et contre toute attente, la Réserve fédérale américaine n'a pas annoncé hier une première réduction de ses rachats d'actifs obligataires, qui resteront donc menés au rythme de 85 milliards de dollars par mois.

Certains intervenants estiment que la Fed a décidé d'attendre alors que le risque d'un nouveau débat budgétaire houleux menace le Capitole, le parlement américain. Le

Cercle Finance