BFM Patrimoine

Pernod Ricard: performance annuelle conforme aux objectifs, soutenue par la Chine et l'Inde

BFM Patrimoine

PARIS (Dow Jones)--Le spécialiste des vins et spiritueux Pernod Ricard (RI.FR) a annoncé jeudi que ses ventes de Cognac en Chine et de whiskies locaux en Inde l'avaient aidé à compenser le repli persistant des revenus en Europe, ce qui a permis a

PARIS (Dow Jones)--Le spécialiste des vins et spiritueux Pernod Ricard (RI.FR) a annoncé jeudi que ses ventes de Cognac en Chine et de whiskies locaux en Inde l'avaient aidé à compenser le repli persistant des revenus en Europe, ce qui a permis au groupe de publier des résultats annuels en ligne avec ses objectifs.

Au cours de son exercice 2012/2013 achevé à la fin juin, le groupe a dégagé un résultat net de 1,19 milliard d'euros, en progression de 4%. Dans le même temps, le résultat opérationnel courant du groupe a augmenté de 6% à 2,23 milliards d'euros, en ligne avec l'objectif que s'était fixé le groupe.

"Notre exposition mondiale équilibrée entre marchés émergents et matures nous permet de tirer parti de toutes les opportunités. Nous restons donc confiants dans notre capacité à poursuivre notre croissance", a commenté Pierre Pringuet, le directeur général du groupe, cité dans un communiqué.

Le groupe a prévenu que pour 2013/2014, il tablait sur une croissance économique mondiale "globalement comparable" à celle de 2012/13 et sur des marchés émergents "toujours en croissance soutenue mais à un rythme moins élevé et avec des différences de tendances entre les pays". Pernod Ricard prévoit également la "la poursuite d'une bonne croissance aux Etats-Unis" et "une situation restant difficile en Europe de l'Ouest mais en voie d'amélioration".

Le chiffre d'affaires annuel s'est établi à 8,57 milliards d'euros, en hausse de 4%. Selon un consensus réalisé par FactSet, les analystes tablaient en moyenne sur un chiffre d'affaires de 8,62 milliards d'euros.

Au cours de l'exercice 2012/2013, les marchés émergents ont maintenu une croissance de 10% "malgré un ralentissement au second semestre, en particulier en Chine", a souligné Pernod Ricard.

Les marchés matures ont en revanche été "stables" avec de fortes disparités, une croissance de 8% ayant été enregistrée aux Etats-Unis contre une baisse de 3% en Europe de l'Ouest. "Cette baisse est principalement imputable à l'Europe du Sud, en particulier l'Espagne qui recule de 7%", a noté le groupe.

Les revenus en France, qui représentent 8% du chiffre d'affaires, ont également décliné de 7%. Outre la conjoncture, ils ont été pénalisés par des effets techniques: reliquat de déstockage et non renouvellement de certaines activités promotionnelles. En France, "la performance sous-jacente de Pernod Ricard est en ligne avec le recul du marché des spiritueux" de 2%, a souligné le groupe.

Pierre Pringuet a précédemment prévenu qu'il s'attendait à ce que les ventes ralentissent quelque peu en Chine avant de rebondir en fin d'année ou au début 2014. Les groupes de spiritueux, dont Pernod Ricard et son concurrent Rémy Cointreau (RCO.FR), ont précédemment expliqué que leurs ventes pendant la période cruciale des fêtes du Nouvel An chinois avaient ralenti cette année en Chine. Les mesures de répression adoptées par le gouvernement chinois pour lutter contre la corruption et les manifestations publiques de richesses ont freiné les échanges de cadeaux de luxe, une pratique courante dans le milieu des affaires en Chine, qui avait gonflé les ventes des distributeurs de produits de luxe et des groupes de boissons alcoolisées haut de gamme.

Le groupe proposera un dividende de 1,64 euro par action au titre de 2012/2013, en progression de 4% par rapport à l'exercice précédent.

-Eric Chalmet et Ruth Bender, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 65; eric.chalmet@dowjones.com ruth.bender@wsj.com

(END) Dow Jones Newswires

August 29, 2013 02:53 ET (06:53 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-