BFM Patrimoine

Paris: toujours dans le rouge, inquiétude pour la Grèce.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris tend à aligner ses pertes sur celles de Wall Street en milieu d'après-midi, mais l'inquiétude au sujet de l'aide à la Grèce donne toujours des sueurs froides aux investisseurs. Vers 15h45, le CAC40 se rep

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris tend à aligner ses pertes sur celles de Wall Street en milieu d'après-midi, mais l'inquiétude au sujet de l'aide à la Grèce donne toujours des sueurs froides aux investisseurs.

Vers 15h45, le CAC40 se replie de 0,5% à 3393 points, tandis que le FTSE et le DAX reculent respectivement de 0,7% et de 1,1%, et que le Dow Jones cède 0,2% à Wall Street.

'La peur que le Congrès américain ne trouve pas d'accord au sujet du budget américain semble empêcher tout rebond des indices et surtout détourner les investisseurs des actifs risqués', souligne Saxo Banque.

Les spécialistes ajoutent que 'la situation européenne et les discussions autour de l'accord de la nouvelle tranche d'aide internationale à la Grèce ne rassurent pas non plus'.

Les ministres des Finances de la zone euro, réunis lundi, ne sont en effet pas parvenus à un accord quant au déblocage de cette tranche d'aide cruciale pour éviter la faillite à la Grèce.

'Bien que l'Eurogroupe soit favorable à un répit de deux ans pour qu'Athènes puisse atteindre ses objectifs budgétaires, les ministres de la zone euro et le FMI se renvoient la balle, ne souhaitant pas assumer le coût additionnel associé à ce sursis', indique RTFX.

Une réunion extraordinaire de l'Eurogroupe consacrée à la Grèce a toutefois été fixée au 20 novembre prochain, pour donner une nouvelle chance aux ministres de se mettre d'accord.

Rajoutant de l'huile sur le feu, l'indice ZEW du sentiment économique en Allemagne rechute en novembre, de 4,2 points à -15,7 ce mois-ci. Par comparaison, les économistes attendaient une légère remontée vers -8.

Du côté des valeurs, PagesJaunes bondit de 13,9% à plus de 1,5 euro et caracole en tête du SBF120, après des chiffres de troisième trimestre légèrement supérieurs aux attentes et le succès du refinancement de sa dette.

Faurecia (-4,9% à 11,2 euros) essuie par contre la plus forte baisse de l'indice, au lendemain de la présentation de sa stratégie et de ses objectifs de croissance aux investisseurs.

Non loin derrière, CGGVeritas décroche de 3,3% à 22,9 euros, suite au lancement d'une émission d'Océanes à échéance 2019 d'un montant d'environ 315 millions d'euros.

Les résultats du groupe de médias Lagardère (-0,6% à 20,9 euros) et du réassureur SCOR (-1,6% à 19,9 euros) sont accueillis sans enthousiasme de la part de la communauté financière.

Hors SBF120, Lafuma affiche un décrochage de 14,5% à 19 euros, sanctionné pour l'échec de discussions préliminaires initiées avec E-Land, qui avait exprimé son intérêt pour le groupe d'articles de sport.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance