BFM Patrimoine

Paris: sur le niveau des 4510Pts après les chiffres US.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris se maintient dans le rouge sous le coup de la chute de BNP Paribas à la suite d'informations faisant état d'une amende susceptible de dépasser les 10 milliards de dollars. L'indice CAC 40 recule de 0,45% à

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris se maintient dans le rouge sous le coup de la chute de BNP Paribas à la suite d'informations faisant état d'une amende susceptible de dépasser les 10 milliards de dollars. L'indice CAC 40 recule de 0,45% à 4510 points.

Dans leur point de marché paru dans la matinée, les analystes de Saxo Banque évoquent une note de prudence 'avant les rendez-vous majeurs' de la semaine qui vient. Crédit Suisse estime à ce titre que la Banque Centrale Européenne pourrait surprendre le marché jeudi prochain en présentant une série de décisions encore plus accommodantes qu'anticipé.

Les dépenses de consommation des ménages américains ont enregistré une baisse surprise au mois d'avril, même si leurs revenus ont comme prévu légèrement augmenté, d'après des statistiques officielles. Le Département du Commerce a fait état d'une baisse de 0,1% des dépenses des ménages en avril, après une progression de 1% au mois de mars (+0,9% en estimation initiale), et alors que les économistes prévoyaient une hausse de 0,2%.

En ligne avec le consensus de marché, les revenus des ménages ont de leur côté augmenté de 0,3% le mois dernier, après une hausse de 0,5% le mois précédent.

Du coté des valeurs à Paris, BNP Paribas recule de près de 5%, soit la plus forte baisse du CAC, et entraîne les valeurs financières dans son sillage. Le Wall Street Journal affirme que les autorités américaines seraient disposées à infliger une amende de plus de 10 milliards de dollars à la banque française en raison d'une supposée infraction à l'embargo sur certains pays.

Les analystes de Citi ont décidé de retirer le titre de leur 'Focus List Europe' en raison de l'incertitude entourant le dossier. Ils maintiennent néanmoins leur recommandation d'achat sur la valeur, continuant de percevoir un potentiel de hausse sur le titre.

EDF lâche encore plus de 3%, pâtissant depuis quelques jours de spéculations quant à une possible mise sur le marché d'une partie du capital d'EDF par l'Etat.

Numericable (+1,6%) figure encore parmi les plus fortes hausses de l'indice SBF 120 alors qu'Exane a relevé son opinion sur le titre de 'neutre' à la position acheteuse de 'surperformance'.

Crédit Suisse réaffirme son opinion 'surperformance' sur Capgemini (+1%) et relève son objectif de cours de 60 à 64 euros, voyant dans le groupe clairement le leader sur le marché des services informatiques en Europe.

UBS a renouvelé ce matin sa recommandation d'achat sur GDF Suez (+0,4%) avec un objectif de cours porté de 22 à 22,5 euros. GDF Suez a annoncé le rachat d'Ecova, filiale d'Avista Corp qui propose des prestations de gestion intelligente de l'énergie à des clients commerciaux, industriels et des utilities en Amérique du Nord. Le montant de l'acquisition s'élève à 335 millions de dollars et sa finalisation est prévue d'ici le 1er juillet 2014.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance