BFM Patrimoine

Paris: sommet européen et données américaines au menu.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Les investisseurs attendent avec impatience les données américaines de l'après-midi, dans le but de se faire un jugement plus précis sur le calendrier possible de la Fed, et le début du sommet européen de Bruxelles. Un peu

(CercleFinance.com) - Les investisseurs attendent avec impatience les données américaines de l'après-midi, dans le but de se faire un jugement plus précis sur le calendrier possible de la Fed, et le début du sommet européen de Bruxelles.

Un peu après 14h00, le CAC 40 grappille 0,2% à 3733,6 points, tandis que le FTSE et le DAX avancent respectivement de 0,5% et 0,2%.

A 14h30, les investisseurs prendront connaissance, aux Etats-Unis, des dépenses et revenus des ménages pour mai, attendus respectivement en hausse de 0,3% et 0,2%. Au même moment, paraîtront les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage, pour lesquelles le consensus table sur une petite baisse à 350.000. Enfin, à 16h00, seront dévoilées les promesses de ventes de logements pour mai, attendues en progression de 1%.

'La révision en baisse du PIB américain de 2,6% à 1,8% au titre du premier trimestre laisse présager un retrait progressif de la politique monétaire américaine', souligne Saxo Banque. 'En effet, opérateurs et investisseurs voient cette annonce positivement, les conduisant à se dire que la Fed ne mettra pas fin rapidement à son programme de rachats d'actifs', précisent les spécialistes.

'Si, à court terme, les investisseurs se sont réjouis de ce chiffre, laissant espérer un prolongement dans le temps du QE, il souligne aussi l'impact mitigé de cette politique monétaire de la Fed sur la croissance', tempère Aurel BGC.

Publié par la Commission européenne, l'indice BCI du climat des affaires dans la zone euro remonte à -0,68 en juin contre -0,75 le mois précédent et -1,04 en avril.
Il retrouve ainsi à peu près le niveau de -0,67 de février dernier.

En outre, la confiance des ménages recule légèrement en juin en France, d'après l'indicateur synthétique de l'Insee qui perd un point par rapport à mai, atteignant ainsi un nouveau point bas à 78.

Le PIB du Royaume Uni a pour sa part rebondi de 0,3% au premier trimestre 2013 par rapport au quatrième de 2012, selon l'office national de statistiques qui confirme donc son estimation précédente.

Selon des données corrigées de variations saisonnières, le nombre de chômeurs en Allemagne a diminué de 12.000 au mois de juin, à 2,94 millions, alors que le consensus tablait sur une hausse de 8.000. Le taux de chômage correspondant est resté stable à 6,8%.

Sur le front des valeurs, Ingenico (à l'équilibre à 51,2 euros) et le groupe Crédit Mutuel - CIC annoncent le lancement du paiement sans contact dans les distributeurs automatiques Selecta.

Trigano avance de 1,7% à 9,7 euros, après avoir enregistré un chiffre d'affaires de 255,5 millions d'euros au troisième trimestre de l'exercice 2013, en hausse de 19,4% (-6,9% à périmètre constant).

Groupe Partouche flambe de près de 7% à plus de 0,9 euro, après avoir dévoilé un résultat net part du groupe de 3,9 millions d'euros pour le premier semestre 2012/2013, contre une perte de 0,1 million d'euros un an plus tôt.

Capelli grimpe de près de 11,5% à plus de 1,5 euro, alors que le promoteur aménageur prévoit de réaliser un chiffre d'affaires en croissance de plus de 10% avec le maintien d'un bon niveau de rentabilité pour l'ensemble de l'exercice 2013/2014, fort d'un bon niveau de réservations et d'un backlog bien orienté.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance