BFM Patrimoine

Paris: séance terne, Orange soutenu par Vodafone.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - A l'instar de ses homologues européennes, la Bourse de Paris reste bien orientée en ce début de semaine, avant une dernière salve de résultats trimestriels et, au chapitre macroéconomique, la première estimation du PIB de

(CercleFinance.com) - A l'instar de ses homologues européennes, la Bourse de Paris reste bien orientée en ce début de semaine, avant une dernière salve de résultats trimestriels et, au chapitre macroéconomique, la première estimation du PIB de la zone euro pour le troisième trimestre.

Vers 13h30, le CAC 40 s'adjuge 0,6% à 4.248 points.

'Il ne se passe pas grand chose ce matin', observe un intervenant, selon lequel 'c'est finalement le scénario idéal pour commémorer le centenaire de la Grande Guerre et rendre hommage au sacrifice de nos soldats'.

De fait, aucun indicateur majeur n'est prévu aujourd'hui des deux côtés de l'Atlantique avant la vague de statistiques et de résultats d'entreprises attendue durant la seconde partie de la semaine. La principale donnée macroéconomique de la semaine, à savoir la première estimation du PIB de la zone euro au troisième trimestre, sera connue vendredi matin.

D'ici la fin de la semaine, plusieurs poids lourds de la cote comme Bouygues, GDF Suez, Airbus Group et Vivendi dévoileront aussi leurs comptes du troisième trimestre, au même titre que Lagardère ou encore Eurazeo.

Pour l'heure, rares sont les valeurs françaises à se distinguer. On signalera tout de même le bond de près de 4,3% à 13 euros d'Orange, plus forte hausse de l'indice phare. Le titre de l'opérateur historique des télécommunications est soutenu par le resserrement à la hausse de la fourchette d'excédent brut d'exploitation (EBE) de Vodafone, qui l'attend désormais entre 11,6 et 11,9 milliards de livres pour l'exercice en cours, contre de 11,4 à 11,9 milliards précédemment.

ArcelorMittal (-1,8% à 9,7 euros) est a contrario pénalisé par l'abaissement de recommandation d''acheter' à 'neutre' de Citigroup.

Enfin, sur le SRD, Recylex, dont la cotation a repris ce matin après avoir été suspendue vendredi, prend plus de 14% à 2,2 euros dans le sillage de l'annonce d'assurances concernant la solidité de l'engagement financier de son actionnaire Glencore, qui lui a récemment accordé un prêt.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance