BFM Patrimoine

Paris: salue vigoureusement le plan de la Fed.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Les opérateurs parisiens continuent de saluer vigoureusement le plan de la Fed: le CAC40 gagne 2% à 3573 points, dans des volumes solides de 2,1 milliards d'euros échangés. De même, Londres gagne 1,6% et Francfort progress

(CercleFinance.com) - Les opérateurs parisiens continuent de saluer vigoureusement le plan de la Fed: le CAC40 gagne 2% à 3573 points, dans des volumes solides de 2,1 milliards d'euros échangés.

De même, Londres gagne 1,6% et Francfort progresse de 1,5%. Outre Atlantique, les 'futures' présagent une poursuite du rebond de la veille, quand le Dow Jones et le Nasdaq avaient pris 1,6% et 1,3% respectivement.

La Réserve fédérale a donc annoncé le lancement d'un nouveau programme d'achat d'actifs de 40 milliards de dollars par mois, auquel s'ajoute une reconduction de l'opération 'Twist' visant la courbe de taux.

Au total, le Fed compte mettre en place un plan de 85 milliards de dollars de rachats d'actifs financiers chaque mois jusqu'à la fin de l'année, sans compter le maintien de taux d'intérêt à un niveau quasi-nul jusqu'au milieu de l'année 2015.

'C'est Noël avant l'heure pour les marchés', estime-t-on chez Barclays Bourse. 'A court terme le flux est en train de s'inverser avec un courant acheteur pour les actifs risqués', souligne le gestionnaire parisien.

Ce flux acheteur n'est toutefois pas suffisant pour permettre au CAC de renouer avec son zénith annuel des 3600 points. 'A moyen terme, n'oublions pas le manque de visibilité concernant l'évolution des bénéfices des entreprises', rappelle-t-on chez Barclays.

Les marchés parient déjà ouvertement sur la flambée des matières premières. On retrouve en tête du CAC40 ArcelorMittal avec des gains de 8,4% à 13,3 dollars, tandis qu'Eramet (+8,9% à 105,2 euros) et Imerys (+6,9% à 45,3 euros) tiennent le haut du pavé sur le SBF120.

Les bancaires profitent aussi des promesses d'injections de liquidités: Société Générale prend 3,9% à 24,9 euros, Crédit Agricole 3,2% à 5,9 euros et BNP Paribas 4,1% à 39,9 euros.

Les cycliques sont bien orientées en général, beaucoup d'analystes faisant remarquer que le 'QE3' est lancé alors que les indicateurs économiques ont tendance à se stabiliser, voire à s'améliorer : Renault gagne 5,9% à 7,1 euros et Saint-Gobain 5,8% à 30,1 euros.

A contre-courant, Club Med devise de 1,9% à 13,8 euros, après une stagnation du volume d'activité du groupe de tourisme sur son troisième trimestre comptable.

Sequana prend 6,1% à 1,7 euro, salué pour le lancement d'un volet d'amélioration de son schéma industriel qui passe par des fermetures d'usines en Europe et un développement en distribution dans les secteurs en croissance et dans les pays émergents.

L'après-midi s'annonce chargé sur le front des indicateurs économiques américains, avec l'inflation et les ventes de détails, puis la production industrielle, l'indice 'UMich' de confiance des consommateurs et les stocks des entreprises.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance