BFM Patrimoine

Paris: rebondit en hors séance avec W-Street après J.Boehner

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Wall Street commençait à partir en vrille vers 18H (avec un repli moyen de -1,2 à -1,4%)... alors pas question de casser le beau jouet de la FED et des 'sherpas' du marché. Il fallait que quelqu'un se dévoue (comme Mr Rose

(CercleFinance.com) - Wall Street commençait à partir en vrille vers 18H (avec un repli moyen de -1,2 à -1,4%)... alors pas question de casser le beau jouet de la FED et des 'sherpas' du marché.

Il fallait que quelqu'un se dévoue (comme Mr Rosengren hier) pour publier une déclaration qui rassure toute le monde, et c'est John Boehner, le porte parole du camp Républicain qui s'y colle, via une 'indiscrétion' lâchée au New York Times (qui croit savoir que...).

Il vient d'indiquer que lui et ses partenaires du Congrès ne rejetaient pas une certaine 'flexibilité' du plafond des dépenses fédérales: autrement dit, un accord sur le relèvement de la dette sera trouvé et ce n'est pas la peine que Mr Jack Lew multiplie les déclarations qui font peur à tout le monde.

L'intervention a fait son petit effet puisque les indices US viennent d'effacer la moitié de leurs pertes en l'espace d'une heure: le Dow Jones ne perd plus que 0,7% (le revoici bien au-dessus des 15.000Pts) et le Nasdaq -0,85% (à 3.782 contre 3.753 au plus bas).

Paris en revanche n'a pu redresser sa course en fin de séance (contrairement au scénario de la veille) du fait de la poursuite de la glissade des indices US (qui lâchaient -1% en moyenne vers 17H35 alors que l'Euro-Stoxx50 préserve les 2.900 avec seulement 0,55% de repli).

Le CAC40 s'est enfoncé sous les 4.137Pts (plancher de la veille) après avoir reculé jusque sur 4.125Pts à quelques minutes de la clôture.

'L'indice est neutre entre 4125 points et 4233 points mais les risques sont à la baisse, gare à la rupture éventuelle des 4125 points', indique Vincent Ganne, analyste DailyFX pour FXCM.

La véritable raison du coup de déprime de Wall Street entre 16H et 18H résidait dans un communiqué du Trésor américain (l'équivalent de notre ministère des finances) qui rappelle -ce que tout le monde sait déjà- qu'un 'défaut des USA sur sa dette mi-octobre pourrait avoir des conséquences pires que la crise post-Lehman.

Personne n'imagine un seul instant que les membres du Congrès échouent dans l'élaboration d'un compromis -même bancal- permettant de présenter un projet de budget pour 2014 et de régler d'une manière ou d'une autre le problème du plafond de la dette (qui sera relevé de X milliards de $... comme chaque fois depuis 15 ans).

'les opérateurs boursiers voient leurs craintes se renforcer à mesure que l'échéance du relèvement du plafond légal de l'endettement américain s'approche', souligne Daniel Gravier, directeur général de XTB France.

Les opérateurs US sont peut être un peu déçus par l'indice ISM non manufacturier du moins septembre qui est ressorti en recul de plus de 4 points à 54,4 contre 58,6 en août.

Sur le front des changes, le Dollar (-0,5%) s'enfonce sous le seuil des 1,3630/E (un objectif de 1,3700 semble imminent) et le pétrole rechute malgré tout sous les 104$.

A Paris, les cycliques sont sous pression avec Michelin à -2,7% (après une 'journée actionnaires' où la direction a tenu un discours prudent), Schneider à -3,2% (qui se rapproche des 60E) et Alstom qui décroche de -4,95% vers 24,92E (proche de son plancher annuel).
Côté rares hausses, Technip reprend +1,5% loin devant LVMH (+0,7%) et AXA (+0,6%).
Bonduelle chute au final de -2% après avoir gagné 1% durant 70% e la séance), le groupe agroalimentaire spécialisé dans le légume ayant dévoilé, au titre de son exercice 2012-2013, un résultat net part du groupe en augmentation de 11,5% de 52,1 millions d'euros.

Albioma grimpe de 6% à 15,74 euros, porté par Gilbert Dupont qui passe de 'accumuler' à 'acheter' sur le titre du producteur d'électricité, titre qui offre un potentiel de hausse de 37% par rapport à son objectif de cours relevé de 17,2 à 20,4 euros.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance