BFM Patrimoine

Paris: rebond sans conviction, taux toujours tendus aux USA.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Les indices US calent un peu depuis 19H, le 'S&P' est au mieux parvenu à tutoyer les 1% de hausse vers 18H: les hausses se limitent à n+0,6% pour le Dow Jones et le Nasdaq, +0,75% pour le 'S&P' à 2 heures de la clôtu

(CercleFinance.com) - Les indices US calent un peu depuis 19H, le 'S&P' est au mieux parvenu à tutoyer les 1% de hausse vers 18H: les hausses se limitent à n+0,6% pour le Dow Jones et le Nasdaq, +0,75% pour le 'S&P' à 2 heures de la clôture.

Le CAC40 en a terminé à proximité de ses meilleurs niveaux du jour: il a gagné 1,5% mais ne sort pas de la fourchette 3.625/3.650 au sein de laquelle il oscillait depuis ce matin.
Une sorte de barrière semble s'être matérialisée vers 3.645/3.655 et la faiblesse des volumes (2,5MdsE à 17H29 et 3MdsE à 17H35) n'a pas permis de la franchir, même avec une accélération de la hausse à Wall Street.

C'est un rebond que l'on peu qualifier de timide au lendemain d'une correction de -1% en moyenne, alors que 2 membres de la FED se sont exprimés pour tenter de rassurer les marchés sur la poursuite des injections de liquidités, le chômage et le risque de déflation demeurant préoccupants.

Chez nos voisins, le FTSE et le DAX avancent respectivement de 1,2% et 1,55%, Milan restait à la traîne avec -0,4%, Madrid se contentait de +0,7%.

Les chiffres du jour aux Etats Unis ont quelque peu rassuré sur la santé de l'économie US avec des commandes de biens durables qui ont progressé davantage que prévu : le Département du Commerce annonce une croissance de 3,6% (contre +3% attendu), après une hausse de 3,6% aussi en avril (+3,3% en estimation initiale).

Les ventes de logements neufs pour mai ressortent à +2,1% (à 476.000) mais les opérateurs retiennent surtout la forte accélération des prix (+2,5% en avril et +12,1% en rythme annuel, la meilleure performance depuis 2008).

Et puisque c'est la journée des 'bonnes surprises', la confiance des consommateurs du Conference Board publiée à 16H grimpe de 74,3 à 81,4 en juin.

Fort logiquement, ces chiffres provoquent une remontée des taux longs de 2,5% vers 2,60% sur les T-Bonds 2023 et de 1,77% vers 1,81% sur le Bund (l'OAT est inchangée à 2,45%).

Cercle Finance