BFM Patrimoine

Paris: préserve les 4430 mais W-Street semble plus inquiet.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Le CAC40 recule de -1,08% à 4.436Pts (dans un volume assez nourri de 3,65MdsE) et préserve le palier des 4.430 (surveillé par de nombreux chartistes) mais il ne s'agit que d'un mince espoir d'échapper à une correction car d

(CercleFinance.com) - Le CAC40 recule de -1,08% à 4.436Pts (dans un volume assez nourri de 3,65MdsE) et préserve le palier des 4.430 (surveillé par de nombreux chartistes) mais il ne s'agit que d'un mince espoir d'échapper à une correction car de lourds dégagements ont plombé Francfort qui chute de -1,9% ou Londres en repli de -1,1%... et l'Euro-Stoxx50 lâche -1,35% et repasse sous 3.200Pts.
Et que dire de la bourse russe qui dévissait de -3,6% ce matin alors que l'agitation du week-end (Kharkov, Lougansk) dans l'Est de l'Ukraine et des appels au rattachement de la région de Donetsk à la Russie font ressurgir le spectre de tensions avec l'occident.

A Wall Street, après une entame de séance négative (-0,5% en moyenne), puis quelques rachats à bon compte sur quelques 'technos' qui ont perdu entre 20 et 25% sur leurs sommets, la lourdeur s'impose sur le Nasdaq (-1,1% à 4.082Pts), le S&P500 recule de -0,9% sous les 1.850, le Dow Jones de -0,75% (à 16.292) et le Russel-2000 plonge de -1,5% (après -2% vendredi).
A noter le très net rebond du VIX ce soir qui affiche +12% à 15,6 et trahit un accès de nervosité.
Par ailleurs, 'cette semaine sera marquée par la publication des résultats d'Alcoa, ce qui marquera, comme chaque trimestre, le réel début de la saison des earnings', indique pour sa part Aurel BGC.

Dépassant légèrement le consensus (+0,3%), la production industrielle allemande a augmenté de 0,4% en février après une progression de 0,7% le mois précédent (révisé d'une estimation initiale de +0,8%), selon le Ministère fédéral de l'Economie et des Technologies. Il s'agit de la seule statistique de la journée.
Les rumeurs de 'QE' massif de la BCE véhiculées par le Frankfurter Zeitung ne semblent pas prises au sérieux par les cambistes comme en témoigne le rebond de l'Euro vers 1,3740/$.

Sur le front des valeurs, Numericable s'envole de 14,8%, alors que Vivendi (+0,5%) a retenu l'offre d'Altice pour le rachat de SFR, jugeant le projet comme le plus porteur de croissance et le plus créateur de valeur.

Au sein du CAC40, c'est Lafarge qui a repris la tête en fin de séance avec +2,6%, devant Veolia +1,6% et Technip avec +1,5%.
Lafarge a confirmé son projet de fusion entre égaux avec le suisse Holcim afin de créer Lafarge/Holcim, dont la finalisation est attendue au premier semestre 2015.
Côté replis, le CAC40 est plombé par Bouygues (-5,95%, le grand perdant qui voit lui échapper SFR), Alcatel-Lucent (-3,6%), Safran (-3%) puis les valeurs financières avec Sté Générale et AXA (-2,8%) ou BNP-Paribas (-1,8%).

Les cotations des titres Steria et Sopra Group est restée suspendues, alors que des discussions seraient en train de s'accélérer entre les deux sociétés de services informatiques en vue d'un rapprochement.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance