BFM Patrimoine

Paris: n'est pas freiné dans son élan.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - L'indice parisien termine la séance nettement dans le vert, sa progression n'ayant pas été entachée par de mauvaises nouvelles ni freinée par Wall Street. Le CAC 40 finit en hausse de 0,5% à 4114,2 points, tandis que le F

(CercleFinance.com) - L'indice parisien termine la séance nettement dans le vert, sa progression n'ayant pas été entachée par de mauvaises nouvelles ni freinée par Wall Street.

Le CAC 40 finit en hausse de 0,5% à 4114,2 points, tandis que le FTSE finit en repli de 0,4% et le DAX en progression de 0,3%.Wall Street évolue pour sa part dans le rouge.

'Après l'intervention de Dennis Lockhart, président de la Fed d'Atlanta, il est moins probable, aux yeux des marchés, que le Fed réduise ses achats en septembre', relève Aurel BGC.

'Lockhart a indiqué que malgré les dernières performances économiques, celles-cise révélaient insuffisantes pour que la Fed entame une diminution de ses rachats obligataires début septembre', précise Saxo Banque.

'Les actions européennes surperforment Wall Street de manière de plus en plus nette, à tel point que nous pouvons parfois observer en séance un Eurostoxx 50 qui monte et un Dow Jones qui baisse!', fait remarquer Vincent Ganne, analyste DailyFX pour FXCM.

De nombreuses données sans fausse note ont été dévoilées toute la journée. Les prix à la production industrielle (PPI) aux Etats-Unis sont inchangés en juillet, selon des chiffres publiés par le Département du Travail.Alors que les économistes attendaient une hausse de 0,3%, les prix producteurs restent stables, après avoir progressé de 0,8% en juin.

L'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) a annoncé que les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont reculé de 2,81 millions de barils d'une semaine sur l'autre, après avoir baissé de 1,32 million la semaine précédente.

Au deuxième trimestre 2013, le PIB de la France en volume augmente de 0,5%, après un recul de 0,2% chacun des deux trimestres précédents, permettant donc une sortie du pays de la récession.Par comparaison, les économistes n'attendaient en moyenne qu'une petite progression de l'ordre de 0,1%.

L'indice des prix à la consommation (IPC) baisse de 0,3% en juillet 2013, après une hausse de 0,2% en juin, selon les données de l'Insee.En revanche, l'inflation augmente légèrement en glissement annuel, passant de 0,9% en juin à 1,1% en juillet.

Après un début d'année difficile, le PIB de l'Allemagne a crû de 0,7% au deuxième trimestre, d'un trimestre sur l'autre, soit un peu plus que prévu, d'après l'Office fédéral de la statistique (Destatis).

Le consensus donnait une croissance de 0,6%, après une stagnation au premier trimestre et un repli de 0,5% de l'activité au quatrième trimestre 2012.

La consommation intérieure devrait rester le principal contributeur de la croissance économique allemande dans les trimestres qui viennent, notamment grâce à la bonne santé du marché du travail, estiment les analystes de Natixis.

Au cours du deuxième trimestre 2013, le PIB a augmenté de 0,3% dans la zone euro ainsi que dans l'UE par rapport au trimestre précédent, selon les estimations rapides d'Eurostat.

S'affichant en hausse de 1,8% à 88 euros, Technip, en consortium avec son partenaire en construction Performance Contractors Inc, remporte un contrat auprès de la National Cooperative Refinery Association (NCRA) au Kansas.

En juillet 2013, le trafic d`Aéroports de Paris (-0,1% à 77,9 euros) est en légère baisse de 0,4% par rapport au mois de juillet 2012, avec 8,8 millions de passagers accueillis, dont six millions à Paris-Charles de Gaulle (-0,5%) et 2,8 millions à Paris-Orly (-0,2%).

Gérard Perrier Industrie termine en progression de près de 6% à 48,4 euros, après avoir révisé une nouvelle fois son objectif de chiffre d'affaires pour 2013, à 134-135 millions d'euros contre 132-133 millions précédemment, après 130 millions en 2012.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance