BFM Patrimoine

Paris: méfiant avant l'intervention du Président.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Le discours du président de la Fed d'Atlanta et celui à venir (à 16h30) de François Hollande suscitent la crainte. Vers 14h00, le CAC 40 recule de 0,1% à 4258,4 points, tandis que le FTSE grappille 0,1% et le DAX perd 0,2%

(CercleFinance.com) - Le discours du président de la Fed d'Atlanta et celui à venir (à 16h30) de François Hollande suscitent la crainte.

Vers 14h00, le CAC 40 recule de 0,1% à 4258,4 points, tandis que le FTSE grappille 0,1% et le DAX perd 0,2%.

Les stratèges de Société Générale recommandent d'acheter l'indice CAC 40 en vue de la conférence de presse de François Hollande, considérant que l'événement pourrait annoncer un changement radical de la politique économique de la France.

On vient de l'apprendre, JPMorgan Chase a terminé son exercice 2013 sur un bénéfice net trimestriel meilleur que prévu hors éléments exceptionnels, aidé par une forte diminution de ses provisions pour pertes sur crédit par rapport à la même période l'année précédente.

En outre, la banque américaine Wells Fargo a fait état mardi d'une petite hausse de son bénéfice de quatrième trimestre en dépit d'une contraction de son produit net bancaire.

Dans quelques minutes, paraîtront aux Etats-Unis les ventes de détail et les prix à l'importation pour décembre, attendus respectivement en hausse de 0,1% et 0,3%.

A 16h00, seront dévoilés les stocks des entreprises pour novembre, pour lesquels le consensus vise une progression de 0,3%.

Parue ce matin, la production industrielle a augmenté de 1,8% dans la zone euro et de 1,5% dans l'UE en novembre 2013 par rapport à octobre, selon les estimations d'Eurostat.

Faisant ressurgir de vieux démons chez les investisseurs, 'le président de la Fed d'Atlanta, Dennis Lockhart, a réaffirmé son soutien à la réduction des rachats d'actifs de l'institut d'émission', rappelle Rudolf Muscat, trader chez RTFX.

'Une chose semble se confirmer, le tapering a fortement modifié le comportement des marchés actions', estime pour sa part Aurel BGC. 'La bulle d'optimisme a explosé et les investisseurs seront, cette fois, très sensibles aux discours des entreprises', ajoute le bureau d'études.

Il prévient que si 'les mauvaises nouvelles lors des résultats du troisième trimestre avaient été mises de côté, ce ne sera pas le cas dans les prochains jours'.

Du côté des valeurs, ADP lâche 1,7%, alors que les analystes de Barclays Capital ont décidé de ramener leur recommandation sur le titre à 'sous-pondérer'.

Ipsen chute de 5,8%, après l'annonce du déploiement d'une équipe dédiée à l'oncologie aux Etats-Unis et d'un accord de distribution autour de Sativex en Amérique Latine, deux choix jugés à risque par les analystes.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance