BFM Patrimoine

Paris: les yeux rivés sur l'immobilier américain.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Les investisseurs ont fait preuve d'un enthousiasme mesuré après l'annonce du nouveau programme d'assouplissement monétaire japonais. Ils attendent désormais avec impatience la publication des statistiques américaines sur l

(CercleFinance.com) - Les investisseurs ont fait preuve d'un enthousiasme mesuré après l'annonce du nouveau programme d'assouplissement monétaire japonais. Ils attendent désormais avec impatience la publication des statistiques américaines sur l'immobilier.

Un peu après 14h00, le CAC 40 gravite à l'équilibre à 3512,4 points, de même que le FTSE et le DAX.

Le marché s'apprête à focaliser son attention sur l'Amérique, délaissant l'Asie qui l'a occupé toute la matinée. Dans un peu moins d'une demi-heure, les opérateurs prendront donc connaissance des permis de construire et mises en chantier pour août aux Etats-Unis, attendus respectivement en baisse à 795.000 et en hausse à 765.000.

Les ventes de logements anciens pour le mois d'août seront dévoilées à 16h00. Le consensus table sur une progression à 4,56 millions. Une demi-heure plus tard, paraîtront les stocks de pétrole hebdomadaires.

Après avoir fait tremblé le monde entier ces derniers jours, le Japon apaise les craintes. 'Après la BCE le 6 septembre dernier, la Fed jeudi dernier, c'est au tour de la Banque du Japon de sortir l'artillerie lourde...La guerre des monnaies est une nouvelle fois d'actualité. Et la perspective d'une liquidité abondante devrait continuer à favoriser les actifs risqués (donc les actions)', souligne Barclays Bourse.

'Les marchés asiatiques ont repris des couleurs ce matin après l'annonce de la part de la Banque centrale japonaise d'un nouveau programme d'assouplissement monétaire', indique pour sa part Saxo Banque.

L'institution japonaise a en effet décidé d'effectuer un rachat d'actifs d'une valeur de 80 milles milliards de yens, soit environ 126,7 milliards de dollars. 'Cette opération d'achats de titres est près deux fois supérieure au montant habituel et s'inscrit dans une logique de soutien à l'économie nippone', précisent les spécialistes. L'institution a par ailleurs laissé son principal taux directeur entre 0 et 0,1%.

Malgré cette annonce coup de poing, les investisseurs semblent restés quelque peu indifférents. 'Peut-être souffrent-ils d'un accès de fatigue face aux nombreuses actions des banques centrales, ou bien ont-ils conscience que malgré ces interventions, il faudra bien faire face au ralentissement de l'économie mondiale', estime un analyste basé à Londres.

Sur le plan des valeurs, Michelin avance de 0,2% à 61,9 euros, le fabricant de pneumatique ayant revu ses projections à l'horizon 2015. A cette date, il vise un résultat opérationnel avant éléments non récurrents de l'ordre de 2,9 milliards d'euros.

TF1 perd 2,4% à 7,6 euros, miné par une note d'UBS qui dégrade son conseil de 'achat' à 'neutre', avec un objectif de cours ramené de huit à 7,7 euros: le courtier pointe une aggravation des tendances dans les recettes publicitaires en France.

En queue du SBF 120, Zodiac s'affaisse de 2,4% à 80 euros, au lendemain de la publication par l'équipementier aéronautique d'une croissance organique de 14,3% pour son chiffre d'affaires de l'exercice 2011-2012.

Sur le SRD, Euro Disney (-5,4% à 6,4 euros) pâtit de l'annonce d'un refinancement de sa dette par des prêts octroyés par Walt Disney et deux de ses filiales françaises, pour un montant de 1332 millions d'euros.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance