BFM Patrimoine

Paris: les résultats en ligne de mire.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Les investisseurs mettent le pied sur le frein, alors que débute la saison des résultats de troisième trimestre et que la situation espagnole reste préoccupante. Vers 14h20, le CAC 40 se trouve à l'équilibre à 3413,6 poi

(CercleFinance.com) - Les investisseurs mettent le pied sur le frein, alors que débute la saison des résultats de troisième trimestre et que la situation espagnole reste préoccupante.

Vers 14h20, le CAC 40 se trouve à l'équilibre à 3413,6 points, tandis que le FTSE et le DAX reculent tous deux de 0,1%.

Madrid agace encore et toujours. 'Selon les dernières rumeurs, l'Espagne serait prête à repousser sa demande d'aide pendant des semaines, voire des mois en attendant des précisions sur le plan de rachat d'obligations souveraines de la BCE et la levée des obstacles politiques en Allemagne', indique Barclays Bourse.

Par ailleurs, la saison des saisons s'ouvre et crée un climat d'incertitudes, le marché craignant des publications en demi-teinte. JPMorgan et Wells Fargo viennent de dévoiler leurs chiffres pour le troisième trimestre, meilleurs qu'attendus.

De manière imminente, les opérateurs prendront connaissance des prix à la production industrielle pour septembre, pour lesquels le consensus table sur une hausse de 0,7%. A 15h55, sera dévoilée la confiance des consommateurs du Michigan pour octobre, attendue en baisse à 77,5.

Du côté des valeurs, STMicroelectronics s'envole de près de 15% à cinq euros. Le groupe envisagerait le scenario d'une scission qui pourrait passer par la vente de sa filiale en difficulté ST-Ericsson, selon Bloomberg. Interrogé par Cercle Finance, il se refuse à tout commentaire.

Capgemini se replie de 1,1% à 31,6 euros, alors que la SSII indienne Infosys a publié des résultats trimestriels en-dessous des attentes du marché.

Carrefour signe vendredi l'une des plus fortes baisses du CAC 40, perdant 1,9% à 16,2 euros, les analystes réagissant très diversement au chiffre d'affaires de 3ème trimestre publié hier.

Edenred accuse une nette baisse sur le SBF 120, reculant de 1,6% à 22,2 euros, alors que Bryan Garnier a dégradé sa recommandation sur la valeur, passant d''achat' à 'neutre'.

Enfin, Cegid progresse de 1,3% à 14,3 euros, à la suite de la publication d'un chiffre d'affaires de bonne facture pour son troisième trimestre et d'un relèvement d'opinion chez Gilbert Dupont.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance