BFM Patrimoine

Paris: la Syrie inquiète.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Les déclarations au fil des heures sur une possible intervention en Syrie glacent le sang des investisseurs qui détestent par-dessus tout le manque de visibilité. Vers 14h15, le CAC 40 se replie de 0,3% à 3956,2 points, tand

(CercleFinance.com) - Les déclarations au fil des heures sur une possible intervention en Syrie glacent le sang des investisseurs qui détestent par-dessus tout le manque de visibilité.

Vers 14h15, le CAC 40 se replie de 0,3% à 3956,2 points, tandis que le FTSE et le DAX reculent respectivement de 0,5% et 1,4%.

Avec la Syrie, 'la peur est le sentiment prédominant sur les places financières', souligne Vincent Pellizzari, trader chez RTFX.

'Dans ce contexte de nervosité, les investisseurs détestent l'imprévu et préfèrent donc privilégier les valeurs refuges et délaisser les marchés actions', renchérit Saxo Banque.

'Alors que d'éventuelles attaques militaires sont en pleine préparation, les investisseurs ne se posent plus qu'une unique question : quand est-ce que les premières frappes vont avoir lieu dans l'hypothèse où la communauté internationale déciderait réellement de s'engager dans ce conflit', estiment les professionnels.

'Le risque de guerre en Syrie fait peser un risque de déstabilisation régionale, tant les liens sont forts entre la Syrie et l'Iran', précise Vincent Ganne, analyste DailyFX pour FXCM. 'Les occidentaux préparent une série de frappes aériennes et les marchés réagissent avec une hausse du prix du pétrole', ajoute-t-il.

Cet après-midi, aux Etats-Unis, paraîtront à 16h00 les promesses de ventes de logements pour juillet, attendues en hausse de 0,1%, puis les stocks hebdomadaires de pétrole une demi-heure plus tard.

Sur le front des valeurs, Bouygues avance de 8% à 24,6 euros, après la publication d'un bénéfice net de 230 millions d'euros au 2ème trimestre, en baisse de 5,4% seulement. Le groupe s'est montré confiant quant à l'amélioration de ses résultats au second semestre.

GDF Suez profite quant à lui d'une recommandation favorable de Crédit Suisse et signe une progression de 1,7% à 16,5 euros.

Veolia Environnement, s'adjugeant 2,3% à 11,5 euros, profite pour sa part de commentaires positifs de Morgan Stanley.

Du côté des baisses, Accor recule de 4,7% à 27,4 euros, dans le sillage de résultats semestriels jugés décevants, le résultat d'exploitation en repli de 6,4% à données comparables étant inférieur au consensus.

Eurazeo lâche plus de 5% à moins de 45,9 euros, suite à la publication des résultats du 1er semestre.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance