BFM Patrimoine

Paris: insensible aux ventes de détail.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Malgré des données américaines meilleures que prévu, les opérateurs continuent de limiter la prise de risques. Ils boudent toujours la production industrielle européenne. Vers 14h45, le CAC 40 recule de 0,3% à 3827 points

(CercleFinance.com) - Malgré des données américaines meilleures que prévu, les opérateurs continuent de limiter la prise de risques. Ils boudent toujours la production industrielle européenne.

Vers 14h45, le CAC 40 recule de 0,3% à 3827 points, tandis que le FTSE se replie de 0,9% et le DAX gravite à l'équilibre. Wall Street évolue en petite baisse.

'Les volumes d'échanges restent toujours congelés sur l'indice CAC 40', souligne Barclays Bourse, ajoutant que 'le redoux prévu dans les prochains jours permettra peut-être de redonner du tonus aux échanges'.

Les gérants considèrent que 'l'approche des 3900 points devrait entrainer une temporisation sur l'indice CAC 40', mais 'il est probable que les replis légitimes soient l'occasion pour les investisseurs de revenir à l'achat sur les actions (encore une fois, les banques centrales restent à la manoeuvre en apportant beaucoup de liquidités)'.

Dévoilées il y a une heure, les ventes au détail ont progressé deux fois plus que prévu aux Etats-Unis en février, d'après des statistiques officielles publiées mercredi.

Le Département du Commerce a fait état d'une hausse de 1,1% des ventes de détail le mois dernier, alors que le consensus n'anticipait qu'une progression de 0,5%.

En outre, les prix à l'importation aux Etats-Unis ont augmenté de 1,1% d'un mois sur l'autre en février 2013, d'après le Département du Travail, alors que les économistes anticipaient une progression plus proche de 0,5%.

A 15h00, seront publiés les stocks des entreprises pour janvier, attendus en hausse de 0,3%, puis une demi-heure plus tard, les stocks hebdomadaires de pétrole.

Ce matin, le marché a appris avec déception que la production industrielle corrigée des variations saisonnières a baissé de 0,4% tant dans la zone euro que dans l'Union Européenne en janvier 2013 par rapport à décembre 2012, selon Eurostat.

Sur le plan des valeurs, bioMérieux chute de 4,9% à 72,7 euros, après la publication de résultats annuels et de perspectives jugés décevants, entraînant une révision à la baisse des objectifs des analystes.

Interparfums avance de 3% à 25,6 euros, suite à l'annonce d'un résultat net part du groupe en croissance de 19% à périmètre constant, à 36,1 millions d'euros, au titre de l'exercice 2012.

Gowex grimpe de 9% à 18,4 euros, avec la parution d'un chiffre d'affaires de 114,1 millions d'euros pour 2012, représentant une progression de 71% entre l'exercice 2011 et 2012.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance