BFM Patrimoine

Paris: insensible à la seule donnée de l'après-midi.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - La seule statistique américaine d'importance de la journée n'a pas déçu le marché qui attend désormais plus de précisions sur le calendrier de la Fed. Vers 16h30, le CAC 40 gravite à l'équilibre à 4046,3 points, tandis

(CercleFinance.com) - La seule statistique américaine d'importance de la journée n'a pas déçu le marché qui attend désormais plus de précisions sur le calendrier de la Fed.

Vers 16h30, le CAC 40 gravite à l'équilibre à 4046,3 points, tandis que le FTSE et le DAX reculent respectivement de 0,6% et 0,3%.

La croissance dans le secteur des services aux Etats-Unis a accéléré en juillet, signant un 43ème mois consécutif d'expansion, selon l'enquête publiée par l'Institut for Supply Management.

L'indice ISM non-manufacturier est remonté à 56 le mois dernier contre 52,2 en juin, alors que les analystes l'attendaient plutôt en hausse autour de 53.

'La probabilité de voir l'indice CAC 40 enregistrer de nouveaux plus hauts annuels cet été a nettement augmenté', estime Vincent Ganne, analyste DailyFX pour FXCM. 'Il faut admettre que Wall Street a montré la voie dès le début du mois de juillet', ajoute-t-il.

'Au final, les investisseurs désireront savoir une chose : le timing de réduction des achats de la Fed est-il remis en cause par les derniers indicateurs mitigés sur la croissance?', souligne Aurel BGC, précisant que plusieurs membres du FOMC devraient s'exprimer cette semaine.

Le bureau d'études rappelle que James Bullard, le président de la Fed de St Louis, et membre votant au sein du FOMC, a indiqué que la banque centrale devrait attendre de posséder davantage de donnés économiques, au second semestre, avant de réduire ses achats.

Les investisseurs ont pris connaissance des PMI en Europe dans la matinée. L'indice PMI final Markit composite de la zone euro s'inscrit pour sa part à 50,5 en juillet, sa première valeur supérieure au 50 depuis janvier 2012, marquant donc un retour à l'expansion de l'activité globale dans la zone.

Par ailleurs, l'expansion du secteur britannique des services s'accélère encore en juillet 2013 pour atteindre son rythme le plus élevé depuis décembre 2006, d'après l'indice PMI Markit-CIPS qui s'est redressé à 60,2 le mois dernier.

L'indice PMI final Markit composite de l'activité globale en France se redresse à 49,1 en juillet (47,4 en juin), et atteint donc un plus haut de 17 mois.

Sur le front des valeurs, Veolia Environnement avance de 3,7% à 10,6 euros, après avoir fait état dans la matinée d'un résultat net récurrent part du groupe de 131 millions d'euros pour son premier semestre, contre 18 millions d'euros seulement un an plus tôt, et confirmé ses objectifs pour l'exercice 2013.

STMicroelectronics progresse de 0,3% à près de 6,6 euros, après avoir finalisé avec Ericsson la transaction relative à la séparation de leur filiale commune ST-Ericsson.

Eurazeo se replie de 3,7% à 47 euros, suite à un abaissement de recommandation de la part des analystes de la Société Générale.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance