BFM Patrimoine

Paris: hausse en fin de parcours malgré dégradation Bund/OAT

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Le CAC40 (+0,31%) aligne une 3ème séance de hausse... mais les cours ont grimpé tardivement et dans le vide (avec à peine 3,3MdsE échangés) et à contre tendance des marchés obligataires avec des OAT et des Bunds en repli

(CercleFinance.com) - Le CAC40 (+0,31%) aligne une 3ème séance de hausse... mais les cours ont grimpé tardivement et dans le vide (avec à peine 3,3MdsE échangés) et à contre tendance des marchés obligataires avec des OAT et des Bunds en repli malgré les déclarations Noyer/Coeuré de la veille.
Paris finit la journée pratiquement au plus haut en l'absence de toute actualité pouvant susciter une quelconque forme d'euphorie: les opérateurs semblent miser sur un diagnostic économique 'rassurant' en provenance de la FED qui publiera ses 'minutes' ce soir (Yellen restant soucieuse de complaire aux marchés).

Le CAC40 a consolidé durant 80% de la séance avant de s'orienter à la hausse à 90 minutes de la clôture alors que Wall Street semblait opter pour un biais légèrement positif après une entame de séance morose.
Mais à mi-séance, tous les indices US retombent dans le rouge: -0,1% aussi pour le 'Dow', le 'S&P' et le Nasdaq s'effrite de -0,05% vers 19H.

L'Europe clôture également dans le vert (+0,3% pour l'EuroStoxx600) malgré les -0,05% du DAX30 et grâce à Madrid (+0,66%)... mais 'Attention au possible retour d'une volatilité importante car la Grèce semble à nouveau incapable de payer les salaires en mai', corroboraient ce matin les équipes de Barclays Bourse.
Le seul moteur de la hausse à l'instant reste la remontée du Dollar de +0,4% vers 1,1100/E.

Concernant le compte-rendu des 'minutes' de la Fed, Saxo Banque s'attend pour sa part à ce que l'institution affiche 'un discours relativement ferme en indiquant conserver la possibilité de relever ses taux en 2015, mais aussi rassurant en rappelant qu'elle examine avec prudence les faibles données macroéconomiques du premier trimestre notamment en raison de conditions climatiques peu favorables'.

Principal indicateur du jour, les prix à la production pour les biens industriels en Allemagne ont baissé de 1,5% en rythme annuel le mois dernier, après un repli annualisé de 1,7% observé le mois précédent, a rapporté l'Office fédéral de la statistique.

S'agissant des valeurs, le CAC40 est soutenu par ST Micro, GDF-Suez et Vivendi (+2%) et Carrefour (+1,75%).
Le rachat de la majorité du capital de Suddenlink par Altice a un impact négatif sur les télécoms. Bouygues (-0,75%) et Orange (-0,2%) accusent en effet deux des rares baisses du CAC 40.

Ingenico Group cède de son côté 1,5% après la cession par Morpho, filiale de Safran, de 3.335.935 actions à Bpifrance, un nombre d'actions représentant 5,5% du capital du groupe de solutions de paiement intégrées.

Enfin, Technip grappille 0,02% à 61E après que les analystes de Bernstein, qui affichent une opinion 'surperformance' sur le titre, ont relevé leur objectif de cours à 78 euros.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance