BFM Patrimoine

Paris: gain hebdo de +0,5%, W-Street conserve un gain de+1%.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Etat stationnaire (à la baisse) à Wall Street à mi-séance: les indices US chutent de -1,2% et le Nasdaq lâche -1,35%. Le S&P500 devrait cependant afficher un gain de +1% sur la semaine si polus rien ne bouge d'ici la c

(CercleFinance.com) - Etat stationnaire (à la baisse) à Wall Street à mi-séance: les indices US chutent de -1,2% et le Nasdaq lâche -1,35%.
Le S&P500 devrait cependant afficher un gain de +1% sur la semaine si polus rien ne bouge d'ici la clôture.
Il est a noter que cet indice a été victime d'une sorte de 'flash krach' en transactions hors séance la nuit dernière, suite à l'échec d'un accord sur le 'fiscal cliff' (baptisé 'plan B') qui compromet les chances d'aboutir avant lundi (et de départ en congé des membres du Congrès).

La bourse de Paris a manqué de peu d'aligner ce soir une 22ème séance de hausse sur une série de 25: le CAC40 (repassé positif vers 16H20) se maintient fermement au-dessus des 3.060Pts et il a manqué un ultime 'coup de pouce' pour inscrire un score final de 3.666,66 (manqué pour 0,04Pts la veille), une façon d'afficher la suprématie totale du trading algorithmique en cette journée des '4 sorcières'.

L'Euro-Stoxx50 cède pour sa part 0,35% (Francfort et Londres perdent -0,4%) et s'assurent ainsi d'une 5ème hausse hebdomadaire d'affilée.

Les opérateurs ont donc d'autres soucis en tête que de saluer la hausse des dépenses et revenus des ménages américains (+0,4% respectivement, des chiffres assez conformes aux attentes) ou le sursaut de +0,7% des commandes de biens durables.

Toujours côté chiffres, le France devrait connaître une croissance voisine de zéro en 2014 selon l'INSEE et seuls quelques optimistes irréductibles pensent que la France pourrait tenir son objectif de +0,8%.

Dans son dernier point de conjoncture, titré 'toujours pas d'élan', l'institut national de la statistique dit tabler sur un PIB en hausse modeste de 0,1% au premier trimestre comme au deuxième trimestre 2013.

L'Insee fait remarquer que le taux de chômage - qui s'est établi à 10,3% de la population active au troisième trimestre - devrait poursuivre sa progression pour atteindre 10,5% fin 2012 et 10,9% mi-2013.

Les Etats Unis viennent en revanche de revoir leur croissance de +2,7% à +3,1%... mais cet heureux sursaut d'activité provient essentiellement de la chute délibérée du Dollar puis des dépenses d'Etat, elles même financées par la planche à billets.

A 15h55, les opérateurs accueilleront la confiance des consommateurs du Michigan pour décembre, attendue en légère hausse à 75.

Sur le plan des valeurs, ADP chute de 5,4%, après avoir révisé à la baisse ses objectifs 2015 essentiellement en raison d'une anticipation plus faible de croissance annuelle moyenne du trafic passager (entre +1,9% et +2,9% sur la période 2010-2015 contre +3.2% précédemment).
Alcatel-Lucent qui va quitter le CAC40 lundi reculait de -3,8% à 1,02E.

Altran s'adjuge 1% suite à l'acquisition d'IndustrieHansa, une société d'ingénierie disposant de 3.000 ingénieurs en Allemagne, GDF-Suez reprend +1,2% et s'impose comme leader du CAC40.

ArcelorMittal perdait 2,85% à 12,8 euros, après avoir fait part de son souhait de déprécier la valeur des écarts d'acquisition de ses entreprises européennes d'environ 4,3 milliards de dollars US, Crédit Agricole et Alstom reculaient de -2,4%.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance