BFM Patrimoine

Paris: enfin un début de discussion constructive.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Les avancées politiques aux Etats-Unis contentent un peu les opérateurs qui comprennent bien qu'un déblocage ne signifie pas que le problème est définitivement résolu. A la mi-séance, le CAC 40 gravite à l'équilibre

(CercleFinance.com) - Les avancées politiques aux Etats-Unis contentent un peu les opérateurs qui comprennent bien qu'un déblocage ne signifie pas que le problème est définitivement résolu.

A la mi-séance, le CAC 40 gravite à l'équilibre à 4217,7 points, tandis que le FTSE et le DAX avancent respectivement de 0,7% et 0,3%.

'Nous surveillerons le franchissement des 4232 points sur l'indice CAC 40 pour valider une poursuite de la hausse en direction des 4315 points', prévenait ce matin Barclays Bourse.

'La bonne nouvelle est que Républicains et Démocrates ont décidé de se parler, la mauvaise est que ce matin, il n'y a pas encore d'accord entre les deux parties', résume Aurel BGC, ajoutant que 'le risque extrême de défaut des Etats-Unis après le 17 octobre s'estompe'.

'Les Républicains et les Démocrates se sont mis d'accord aux Etats-Unis pour relever de six semaines le plafond de la dette publique des Etats-Unis, un délai qui permet de poursuivre les négociations pour le vote du budget de l'année 2014', souligne Vincent Ganne, analyste DailyFX pour FXCM.

'Ce revirement de situation doit encore être confirmé à l'issue d'une réunion avec le président Barack Obama mais il a été d'ores et déjà salué par les investisseurs', précise Saxo Banque.

'Pour autant, déblocage ne voudra pas forcément dire fin de l'affrontement politique au sujet du plafond de la dette et du budget 2013/2014', renchérit Barclays Bourse. 'Ce qui veut dire que pour aller plus haut sur les indices, il faudra que le problème autour de la dette et du budget soit réglé à moyen terme', indiquent les gérants.

Cet après-midi, sont prévus à 14h30 aux Etats-Unis, les prix à la production industrielle pour septembre et les ventes de détail pour septembre également, attendus respectivement en hausse de 0,1% et 0,2%. Cependant, le shutdown rend très improbable leur publication.

A 15h55, doit paraître la confiance des consommateurs du Michigan pour octobre, pour laquelle le consensus table sur un indice autour de 77.

Enfin, les stocks des entreprises pour août, qui ont peu de chance d'être dévoilés à 16h00, sont attendus en progression de 0,3%.

Dans l'actualité des valeurs, l'action Cegid dévisse de 3,9% à 19,7 euros, au lendemain de l'annonce, par l'éditeur de logiciels de gestion, d'un chiffre d'affaires en baisse de 4,6% au troisième trimestre 2013.

Archos s'adjuge par contre 5,5% à quatre euros, le fournisseur de périphériques mobiles déclarant tabler sur un retour à une croissance soutenue au quatrième trimestre, à l'occasion de son point d'activité.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance