BFM Patrimoine

Paris : aucun changement après une avalanche de données.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris se maintient en dessous du niveau des 4500Pts à la veille de la réunion cruciale de la BCE. Les opérateurs ne réagissent donc guère à l'indice PMI et aux nouvelles statistiques américaines. Le CAC40 cè

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris se maintient en dessous du niveau des 4500Pts à la veille de la réunion cruciale de la BCE. Les opérateurs ne réagissent donc guère à l'indice PMI et aux nouvelles statistiques américaines. Le CAC40 cède désormais 0,3% 4490 points.

L'indice Markit composite de l'activité globale en France se replie de 50,6 en avril à 49,3 en mai, et implique donc la première baisse de l'activité depuis trois mois dans le secteur privé. Les prestataires de services font part notamment d'une baisse des nouveaux contrats.

'Après la stagnation du PIB observée au premier trimestre 2014, l'économie française ne semble pas, pour l'heure, s'engager sur le chemin de la reprise au deuxième trimestre', commente Jack Kennedy, senior economist à Markit.

Cette performance se montre d'autant plus décevante qu'au niveau de l'ensemble de la zone euro, l'indice PMI composite ne se replie qu'à 53,5 par rapport au plus haut de près de trois ans atteint en avril (54,0).

Les prix à la production industrielle ont reculé de 0,1% tant dans la zone euro que dans l'UE, en avril 2014 par rapport à mars, selon les estimations d'Eurostat. Cette baisse est due à un recul de 0,7% dans le secteur de l'énergie.

Ces chiffres ne font toutefois guère bouger les indices actions : les opérateurs demeurent avant tout préoccupés par la réunion du conseil des gouverneurs de la BCE de jeudi et par le rapport sur l'emploi américain de vendredi.

L'après-midi est aussi chargée de l'autre côté de l'Atlantique, avec l'enquête ADP sur l'emploi privé, la productivité, la balance commerciale, l'indice ISM des services et les stocks de pétrole, avant le livre beige de la Fed dans la soirée.

Le secteur privé américain a créé 179.000 emplois au mois de mai, un chiffre inférieur aux attentes, d'après l'enquête mensuelle du cabinet de services aux entreprises ADP. Pour le cinquième mois de l'année, les économistes anticipaient quelque 220.000 créations d'emplois.

La productivité du secteur non agricole aux Etats-Unis a été révisée en baisse plus fortement que prévu au premier trimestre 2014, selon le Département du Travail. Annoncée à -1,7% en estimation préliminaire, la productivité est ressortie à -3,2% en seconde lecture, alors que les économistes anticipaient une révision vers -2,3% seulement.

Le déficit de la balance commerciale des Etats-Unis s'est creusé plus que prévu en avril, en raison d'une hausse des importations et d'une baisse des exportations, selon des chiffres officiels. Le Département du Commerce a fait état d'un déficit commercial de 47,2 milliards de dollars, à comparer avec un déficit de 44,2 milliards au mois de mars (révisé par rapport à une première estimation de 40,4 milliards de dollars). Par comparaison, les économistes prévoyaient en moyenne un déficit de 41 milliards en avril.

Du côté des valeurs, Arkema progresse de 1% alors que Crédit Suisse relève son opinion de 'neutre' à 'surperformance', considérant le titre comme le moins cher parmi ceux des chimistes européens.

Ubisoft progresse de 2%, l'éditeur ayant écoulé plus de quatre millions d'unités de Watch Dogs en 'sell-through' sur sa première semaine de sortie, en faisant de la nouvelle franchise de jeu vidéo la plus vendue au monde à son lancement.

Les Groupes Casino et Bolloré ont annoncé ce matin la conclusion d'un partenariat stratégique. Ce partenariat a pour objectif le développement d'une activité e-commerce en Afrique.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance