BFM Patrimoine

Paris: accorde une nouvelle fois sa confiance aux politiques

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Les opérateurs attendent avec sérénité le sommet européen de la fin de semaine et sourient aux données du jour. Vers 14h20, le CAC 40 grimpe de 1,2% à 3461 points, tandis que le FTSE et le DAX avancent respectivement de 0

(CercleFinance.com) - Les opérateurs attendent avec sérénité le sommet européen de la fin de semaine et sourient aux données du jour.

Vers 14h20, le CAC 40 grimpe de 1,2% à 3461 points, tandis que le FTSE et le DAX avancent respectivement de 0,9% et 1,2%.

L'Europe fait un peu moins trembler le marché. Ainsi, 'même si le gouvernement espagnol continue à jouer avec les attentes des investisseurs, une nouvelle étape d'apaisement du stress en Europe pourrait suivre le sommet européen de la fin de la semaine', indique Barclays Bourse.

'Certes, aucune décision forte n'est attendue. Pourtant les chefs d'Etats et de gouvernements devraient s'attacher à relancer les décisions du mois de juin, crédibilisant l'approfondissement et l'amélioration du fonctionnement de l'Union économique et monétaire', précisent les gérants. 'Ils pourraient aussi lancer officiellement la réflexion sur un 'assouplissement' de la contrainte budgétaire pour les Etats de la zone euro, afin d'adopter des mesures lors du sommet de la fin de l'année', ajoutent-ils.

Jusqu'à présent, les résultats des entreprises américaines au titre du troisième trimestre ne suscitent pas de grosse déception, à l'image de Goldman Sachs qui vient de publier un bénéfice trimestriel en hausse de 60% et relever dans la foulée son dividende de 8%.

Par ailleurs, l'indice ZEW du sentiment économique en Allemagne progresse une nouvelle fois en octobre, de 6,7 points à -11,5 ce mois-ci. Par comparaison, les économistes attendaient une remontée moins importante.

Dans quelques minutes, aux Etats-Unis, les opérateurs prendront connaissance de l'indice des prix pour septembre. A 15h15, sera dévoilée la production industrielle pour septembre également.

'Les prix à la consommation devraient avoir nettement augmenté au mois de septembre', souligne Aurel BGC, ajoutant qu''une fois de plus, ce mouvement s'expliquera par les éléments les plus volatils de l'indice, le pétrole et, dans une moindre mesure, les biens alimentaires'.

Le bureau d'études estime par ailleurs que 'la production industrielle devrait avoir stagné au mois de septembre, après sa forte baisse sur le mois d'août'. Il précise que ces deux publications ne devraient pas affecter sensiblement le comportement des marchés.

A Paris, LVMH grappille tout de même 0,5% à 124,4 euros, après avoir fait état d'une croissance organique de 6% au troisième trimestre, au lieu des 7% attendus par le consensus.

Casino se replie de 2% à 68,1 euros, malgré la parution d'un chiffre d'affaires supérieur aux prévisions au troisième trimestre. 'Ses performances dans les pays émergents sont solides, mais la France reste faible', notent les analystes de Crédit Suisse.

Soitec prend 3,8% à près de 2,3 euros, après avoir présenté un nouveau plan d'économies de 20 millions d'euros après une perte opérationnelle de 70 millions d'euros au premier semestre.

Les valeurs de l'automobile sont sous pression après l'annonce d'une baisse de 10,8% des nouvelles immatriculations en Europe au mois de septembre. Michelin lâche 4,6% à 62,3 euros et Renault abandonne 1,7% à 35,2 euros.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance