BFM Patrimoine

Paris: +250Pts en 9 séances, E-Stoxx50 et SP500 au zénith.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Le CAC40 n'a pas clôturé pas au plus haut du jour mais améliore tout de même de 44Pts (+1,22%) le précédent qui datait de... la veille. Le gain hebdo avoisine +3,8% (du jamais vu depuis la mi-novembre) alors qu'aucune nouv

(CercleFinance.com) - Le CAC40 n'a pas clôturé pas au plus haut du jour mais améliore tout de même de 44Pts (+1,22%) le précédent qui datait de... la veille.
Le gain hebdo avoisine +3,8% (du jamais vu depuis la mi-novembre) alors qu'aucune nouvelle positive n'est venue soutenir les valeurs françaises (chômage, récession, déficits, tout empire) mais un nouveau record annuel a bien été inscrit ce vendredi (à 3.849,87Pts).

Tout semble aller pour le mieux dans le meilleur des mondes, cependant, l'Euro s'enfonce assez nettemnt sous les 1,3000 et pourrait finir sous les 1,2975$... tandis que le rendement des T-Bonds US s'envole vers 2,06%... mais ce sont certainement des détails sans importance.

Ne cherchez pas les acheteurs, ils ne sont toujours pas là et ce sont 600 millions d'échanges techniques qui sont venus gonfler artificiellement les volumes à 17H35 alors qu'il s'était échangé moins de 2,2MdsE à 17H29.

Même pas de trace mardi d'un déclenchement de 'stops' au-dessus des 3.790Pts... et des échanges quotidiens inférieurs à 2,5MdsE à Paris.

L'Euro-Stoxx50 (+1,4% à 2.728) a retracé son zénith annuel de fin janvier (2.750Pts) mais le l'a pas amélioré, bien que le DAX30 (+0,6%) retrace les 8.000Pts et que Wall Street continue de battre record sur record (notamment le 'Dow Transport' avec un gain de +1,1% à 6.147Pts).

Le Dow Jones semble cependant un peu plus hésitant ce soir sous 14.400Pts: oscille étroitement entre +0,2 et +0,35% et le 'S&P' grappille également +0,33% à 1.549Pts (il tutoie à 1% près son zénith de la mi-octobre 2007).

Pour les 'bulls', le chiffre de l'emploi publié à 14H30 est 'idéal' puisqu'il combine créations d'emplois abondantes (+236.000) et taux de chômage élevé (7,7% contre 7,9%), ce qui est encore très éloigné de l'objectif de la FED (6,5%).

Il ne vient à l'idée de personne qu'au niveau actuel, les 'bonnes nouvelles sont dans les cours' alors que le consensus haussier est peut être le plus univoque jamais observé depuis 30 ans (et jamais observé en 130 ans avec une croissance zéro en Europe et de moins de 2% aux USA).

Il faut souligner que tout le monde a maintenant bien compris que la FED tire les cours pour susciter un 'sentiment de richesse', ce que les salaires -qui ont décliné en 2011 et 2012- sont loin de faire.

Le problème, c'est que 85% des actions sont détenues par les 10% d'américains déjà les plus riches alors que plus de 50% de la population ne détient aucune action et que 40% des 'actionnaires' (ils le sont souvent indirectement) possèdent un portefeuille inférieur à 10.000$.

Le CAC40 qui vient d'atteindre le palier des 3.850Pts pourrait avoir testé un bel objectif moyen terme: le CAC40 vient de reprendre 250Pts en 9 séances séances et engrange +5,5% sur l'année (contre zéro début mars!).

Du côté des valeurs, le compartiment auto fait des étincelles avec Faurecia, Peugeot (+4,5%) puis Renault (+5,5%).
France Télécom prend encore +3,65% et les bancaires se portent très bien également: Sté Générale prend +4,7%, BNP-Paribas +4,1%.
Hors CAC40, Lagardère grimpe de près de 5% à 28,8E après avoir annoncé des résultats 2012 en ligne avec les attentes ainsi qu'une cession de sa participation de 7,5% dans EADS d'ici fin juillet, avec une affection de la somme (2,5 milliards d'euros environ) à la rémunération des actionnaires et au désendettement.

Côté replis, Safran lâchait -1,7%, Gemalto-0,8%, Michelin -0,75% et Essilor -0,5%: ce sont des valeurs jugées 'chères'... mais ce n'est qu'une excuse ponctuelle (elles figurent en tête de liste des gérants).

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance