BFM Patrimoine

Ouganda: Total conservera une licence d'exploration après une nouvelle découverte

BFM Patrimoine
KAMPALA (Dow Jones)--Le groupe pétrolier français Total (TOT) devrait conserver une importante licence d'exploration dans le bassin du lac Albert en Ouganda, après avoir découvert un nouveau gisement, ont indiqué vendredi des responsables du gou

KAMPALA (Dow Jones)--Le groupe pétrolier français Total (TOT) devrait conserver une importante licence d'exploration dans le bassin du lac Albert en Ouganda, après avoir découvert un nouveau gisement, ont indiqué vendredi des responsables du gouvernement ougandais et de l'entreprise.

Les perspectives d'activités de Total dans le pays devraient bénéficier de cette découverte, alors que la licence d'exploration du bloc concerné devait expirer en février.

Honey Malinga, commissaire adjoint du Département d'exploration et de production pétrolière, a indiqué à Dow Jones Newswires que la découverte allait permettre d'accroître les réserves de pétrole brut de l'Ouganda, actuellement estimées à 3,5 milliards de barils.

"Total va automatiquement conserver sa licence, nous leur avons demandé de se porter candidats à une licence d'évaluation et de production pour le bloc", a ajouté Honey Malinga.

Le porte-parole de Total, Florent Segura, a précisé à Dow Jones Newswires que la découverte nécessitait des études plus approfondies pour évaluer son potentiel.

"Total confirme la découverte d'hdyrocarbures pendant le forage du puits d'exploration Lyec-1", a indiqué le porte-parole de Total dans un communiqué envoyé par courrier électronique. "Etant donné que la licence expire le 3 février prochain [...] nous avons demandé aux autorités de renouveler la licence afin de pouvoir poursuivre notre programme d'exploration."

Des informations sur la taille et le potentiel de ce gisement sont attendues dans les prochaines semaines.

Total a fait son entrée en Ouganda en 2012 après l'approbation longtemps retardée d'un accord sur la vente, par le groupe britannique Tullow Oil (TLW.LN), de deux tiers de ses actifs d'exploration dans le pays à Total et au groupe chinois Cnooc (CEO).

Total prévoit de démarrer la production pétrolière en Ouganda en 2017.

-Nicholas Bariyo, Dow Jones Newswires

(Version française Marc Daniel)

(END) Dow Jones Newswires

January 18, 2013 04:14 ET (09:14 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-