BFM Patrimoine

Or: prises de bénéfices après les tensions de la veille.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Le sentiment des opérateurs de marché quant à la crise syrienne est décidément volatil, ce que le cours de l'once illustre bien ce matin. Au terme du premier fixing du jour sur le marché de référence de Londres, l'once d

(CercleFinance.com) - Le sentiment des opérateurs de marché quant à la crise syrienne est décidément volatil, ce que le cours de l'once illustre bien ce matin. Au terme du premier fixing du jour sur le marché de référence de Londres, l'once d'or fin cotait 1.406,25 dollars (- 13,25 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.060 euros (- 6,3 euros).

Hier sur le marché au comptant, l'once est grimpée jusqu'à 1.433 dollars sur des craintes d'intervention militaire en Syrie. Or il semblerait maintenant que l'administration américaine ne soit pas décidée à mener une intervention armée à très court terme contre le régime de Damas.

Dans un entretien accordé à la télévision américaine, Barack Obama a indiqué qu'il n'avait pris encore aucune décision concernant une intervention militaire et que si une opération devait avoir lieu, elle prendrait la forme de frappes ponctuelles. 'Il semble que l'Occident ne soit pas si déterminé que cela à agir par la force contre Damas', selon Chris Beauchamp, analyste marchés chez IG.

Notons cependant que les agences de presse rapportaient ce matin que la Russie, qui a du temps de l'ère soviétique entretenu une base navale importante dans la ville côtière syrienne de Tartous, allait déployer plusieurs navires de guerre en Méditerranée.

Le courtier américain INTL FCStone évoque des prises de bénéfices sur l'or après une belle hausse ces dernières semaines.

Il souligne aussi le redressement du dollar contre les principales devises concurrentes dont l'euro, alors que la 2è estimation du PIB américain pour le 2è trimestre est attendue cet après-midi à 2,2%, contre 1,7% en première estimation. Or le métal jaune se négocie principalement en dollars américains.

Cercle Finance