BFM Patrimoine

Or: la hausse des taux longs pèse sur l'once.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Au terme du premier fixing londonien du jour, l'once d'or fin cotait 1.183 dollars (- 11,25 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.039,8 euros (- 14 euros). La baisse du dollar se poursuit alors que les statisti

(CercleFinance.com) - Au terme du premier fixing londonien du jour, l'once d'or fin cotait 1.183 dollars (- 11,25 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.039,8 euros (- 14 euros).

La baisse du dollar se poursuit alors que les statistiques américaines décevantes s'enchaînent, ce qui laisse craindre que la croissance du PIB des Etats-Unis au 1er trimestre, symbolique en première estimation (+ 0,2%), ne soit révisée sous 0 par la suite. Mais la perspective de voir la Fed relever ses taux, comme elle a annoncé qu'elle pourra le faire à partir de sa réunion de juin, s'éloigne donc aux yeux des investisseurs.

En conséquence, le billet vert est sous pression. Il a déjà perdu 5% contre l'euro en un mois et tutoie maintenant les 1,14 dollar, alors qu'il avait “cassé” un temps les 1,05 dollar mi-mars. Rappelons que le billet vert est le principale devise de négoce et de production de l'or.

Les analystes Matières premières de Commerzbank soulignent cependant que l'once résiste plutôt bien à la combinaison d'un dollar en baisse et de taux d'intérêt en hausse : à 0,64%, le rendement à 10 ans du Bund, l'emprunt d'Etat allemand, s'est envolé par rapport aux 0,07% du 20 avril dernier. Idem pour le '10 ans' américain, qui teste les 2,30%, ce qui n'avait plus été le cas depuis l'automne dernier.

'La tension des taux longs renchérit le coût d'opportunité de la détention d'or, qui, lui, ne rapporte aucun intérêt', rappelle Commerzbank. De ce fait, l'once devrait rester sous pression tant que la correction obligataire durera.

Toujours pas changement pour l'encours de lingots adossé au SPDR Gold Shares, le premier ETF aurifère au monde, inchangé depuis le 1er mai à 741,75 tonnes.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta notent que 'l'incapacité de l'once à tenir les 1.200 dollars a constitué un signal baissier. Cependant, le momentum est très faible'. Prochain support majeur identifié : 1.142.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance