BFM Patrimoine

Or: l'once toujours la peine, surtout en euros.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Au terme du premier fixing de ce mardi à Londres, l'once de métal jaune cotait 1.369,5 dollars (- 13,75 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.031,1 euros (-16,4 euros). Notons qu'en euros, et alors que la mon

(CercleFinance.com) - Au terme du premier fixing de ce mardi à Londres, l'once de métal jaune cotait 1.369,5 dollars (- 13,75 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.031,1 euros (-16,4 euros).

Notons qu'en euros, et alors que la monnaie unique européenne s'est reprise en un mois de 2,3% contre le billet vert américain, le prix de l'once revient à ses plus bas niveaux annuels.

Le cours de l'or reste pénalisé par les créations d'emplois publiées vendredi aux Etats-Unis : combinées à une légère hausse du taux de chômage, elles ont dépassé les attentes et ainsi prolongé l'optimisme vis-à-vis de la croissance américaine. Dans ce contexte, la perspective d'une réduction des rachats d'actifs de la part de la Fed et d'une plus forte appétence pour les actifs risqués comme les actions ont pénalisé le prix du métal jaune.

De plus, et alors que les taux longs des fonds fédéraux américains sont maintenant proches de 2,30%, l'agence de notation Standard & Poor's a relevé de négative à neutre la perspective qu'elle associait à la dette de l'Etat fédéral US : si la note reste de 'AA+', le relèvement de la perspective associée signifie grosso modo que l'agence n'étudie plus l'éventualité d'un abaissement de note dans les mois qui viennent.

Certes, hier soir, l'encours de métal jaune constituant la contrepartie de l'ETF aurifère SPDR Gold Shares américain est remonté de 2,7 tonnes à 1.009,8 tonnes.

Commerzbank signale à propos de ces produits permettant de s'exposer à l'or que les autorités chinoises ont autorisé la mise en circulation de deux produits d'investissement comparables aux ETF adossés à de l'or (physique) en Chine. 'Libellés en yuans, ces produits financiers rendront plus facile l'exposition des investisseurs chinois au métal jaune, et ils sont susceptibles de susciter une demande accrue d'or dans le pays'.

Commerzbank ajoute cependant :

Cercle Finance