BFM Patrimoine

Or: l'once se cherche désespérément une tendance.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Décidément volatil, le cours du métal jaune reperdait du terrain ce midi. Au terme du premier fixing de ce mercredi à Londres l'once d'or cotait 1.191,25 dollars (- 5,75 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1

(CercleFinance.com) - Décidément volatil, le cours du métal jaune reperdait du terrain ce midi. Au terme du premier fixing de ce mercredi à Londres l'once d'or cotait 1.191,25 dollars (- 5,75 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.063,1 euros (- 12,7 euros).

En effet, l'accès de faiblesse du dollar, principale devise d'échange et de facturation de l'or, se poursuit face à ses concurrents, à commencer par l'euro, tout près de 1,13 dollar à cette heure. Le point pas annuel de la parité, qui date de mi-mars et se situe sous 1,05, s'éloigne donc un peu plus.

Les analystes Matières premières de Commerzbank notent que l'once résiste toujours, notamment en raison d'une nouvelle déception statistique du côté de l'économie américaine : on a appris hier que la balance commerciale se dégradait toujours en mars malgré l'appréciation vigoureuse du dollar en un an contre l'euro (près de 20%).

Ce déficit commercial laisse supposer que les deuxième et troisième estimations de la croissance du PIB pour le premier trimestre seront révisées en baisse et qu'elles pourraient basculer en territoire négatif. De ce fait, la probabilité de voir la Fed relever ses taux dès sa réunion de juin s'éloigne un peu plus.

Rien de neuf pour l'encours de lingots adossé au SPDR Gold Shares, stable hier soir à 741,75 tonnes.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta estiment que la tendance baissière domine toujours et que le risque de voir l'once s'enfoncer sous les 1.180 dollars persiste. Même si certains signaux techniques sont repassés de baissiers à neutres.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance