BFM Patrimoine

ONCODESIGN : Solides performances opérationnelles en 2014

BFM Patrimoine

Franchissements d’étapes majeures attendus en 2015 Cash-burn maîtrisé et limité à seulement 2,0 M€, pour une trésorerie de 10,2 M€ Accélération des investissements R&D en Déc

Franchissements d’étapes majeures attendus en 2015

  • Cash-burn maîtrisé et limité à seulement 2,0 M€, pour une trésorerie de 10,2 M€
  • Accélération des investissements R&D en Découverte
  • Entrée en étude clinique d’une première molécule en 2015

Regulatory News:

ONCODESIGN (Paris:ALONC), société biotechnologique au service de l’industrie pharmaceutique pour la découverte de nouvelles molécules thérapeutiques contre les cancers et autres maladies graves sans traitement efficace connu, annonce ses résultats annuels 2014 et ses perspectives pour l’année 2015.

« Un an après notre introduction en bourse, nous avons su intensifier notre développement à l’international et nos investissements en R&D, tout en gérant avec rigueur nos dépenses et notre consommation de trésorerie. De plus, au cours de cette année 2015, déjà forte d’un carnet de commandes en sensible hausse en Expérimentation, nous entendons franchir plusieurs étapes majeures en Découverte, comme l’entrée en clinique de notre première molécule en oncologie et l’atteinte d’étapes clés dans le cadre de nos partenariats, » commente Philippe Genne, PDG et fondateur d’Oncodesign.

Résultats annuels 2014 : solides performances opérationnelles

Au cours de l’exercice clos au 31 décembre 2014, Oncodesign a intensifié ses développements grâce à son introduction en bourse, à la fois sur les plans commerciaux et R&D.

Concernant l’activité Expérimentation, le chiffre d’affaires 2014 a progressé de +1,8% et ses entrées de commande de +11% à 7,4 M€, un plus haut historique. Oncodesign démarre ainsi l’année 2015 avec un carnet de commandes d’études à réaliser d’environ 3,5 M€. Cette performance devrait se concrétiser dans le chiffre d’affaires du 1er semestre 2015.

Les dépenses de R&D ont progressé de 34% à 3,1 M€, afin d’accélérer la découverte de nouveaux inhibiteurs de kinases. Les investissements destinés à la technologie Nanocyclix ont ainsi plus que doublé pour représenter près des deux tiers des dépenses de R&D de la société. Ces efforts ont commencé à porter leurs fruits dès 2014, avec des avancées importantes sur la cible RIP2 dont les inhibiteurs d’Oncodesign sont désormais prêts à être licenciés à un partenaire pharmaceutique.

Compte tenu notamment de l’intensification des efforts de R&D (+0,9 M€), de structuration des activités de la société (+0,4 M€ en recrutement) et de la montée en puissance des activités commerciales en Amérique du Nord (+0,15 M€), le résultat d’exploitation s’élève à -3,7 M€ à fin 2014, contre -2,0 M€ à fin 2013. Après prise en compte du Crédit Impôt Recherche, le résultat net s’inscrit à -2,3 M€, contre -1,0 M€ en 2013.

Au final, sur l’ensemble de l’exercice 2014, la consommation de trésorerie est restée maîtrisée à seulement 2,0 M€. La trésorerie s’élevait ainsi à 10,2 M€ au 31 décembre 2014.

Perspectives 2015 : franchissements d’étapes majeures attendus

Un an après son introduction en bourse, Oncodesign entend franchir de nouvelles étapes majeures sur chacune de ses activités, en poursuivant à la fois son développement international (notamment en Amérique du Nord) et ses programmes de recherches visant à développer de nouveaux inhibiteurs de kinases, aussi bien en oncologie que dans les maladies inflammatoires et neurodégénératives. Au global, les inhibiteurs de kinases représentent un marché estimé à plus de 40 milliards de dollars en 2016.

Les principales étapes clés qu’Oncodesign entend franchir d’ici la fin de l’année 2015 sont :

Découverte en Oncologie

  • Entrée en clinique de la 1ère molécule d’Oncodesign (radiotraceur)

Découverte hors-Oncologie

  • Un ou plusieurs franchissements d’étapes compte tenu de l'avancement des différents projets en partenariat et en interne

Expérimentation

  • Production de premières études précliniques en Amérique du Nord

Prochaine publication : Chiffre d’affaires du 1er semestre 2015, le mardi 21 juillet 2015 (après bourse)

A propos d’ONCODESIGN : www.oncodesign.com

Créée il y a 19 ans par le Dr. Philippe Genne, PDG et actionnaire majoritaire, ONCODESIGN est une entreprise biotechnologique qui maximise les chances de succès de l’industrie pharmaceutique pour découvrir de nouvelles molécules thérapeutiques contre les cancers et autres maladies graves sans traitement efficace connu. Fort d’une expérience unique acquise auprès de plus de 500 clients, dont les plus grandes entreprises pharmaceutiques du monde, et s’appuyant sur une plateforme technologique complète, alliant chimie médicinale, pharmacologie et imagerie médicale de pointe, ONCODESIGN est en mesure de prédire et d’identifier, très en amont, pour chaque molécule son utilité thérapeutique et son potentiel à devenir un médicament efficace. Appliquée aux inhibiteurs de kinases, des molécules qui représentent un marché estimé à plus de 40 milliards de dollars en 2016 et près de 25% des investissements en R&D de l’industrie pharmaceutique, la technologie d’ONCODESIGN a déjà permis de cibler 7 molécules d’intérêts à fort potentiel thérapeutique, en oncologie et hors-oncologie, et de signer des partenariats évalués à 350 millions d’euros potentiels en cas de franchissement d’étapes prédéfinies avec les groupes pharmaceutiques Sanofi, Ipsen et UCB. Basée à Dijon, au coeur du pôle universitaire et hospitalier, ONCODESIGN compte 75 collaborateurs.

Oncodesign
Philippe Genne
Président Directeur Général
Tél. : 03 80 78 82 60
investisseurs@oncodesign.com
ou
NewCap
Relations Investisseurs & Presse
Julien Perez / Nicolas Merigeau
Tél. : 01 44 71 98 52
oncodesign@newcap.fr

Business Wire