BFM Patrimoine

Nouvel obstacle pour l'expansion du nucléaire en République tchèque

BFM Patrimoine

PRAGUE (Dow Jones)--Un tribunal tchèque a émis mardi une injonction empêchant le groupe de services collectifs CEZ (BAACEZ.PR) de signer un contrat avec un fournisseur, dans le cadre de l'appel d'offres en cours pour la construction de deux réact

PRAGUE (Dow Jones)--Un tribunal tchèque a émis mardi une injonction empêchant le groupe de services collectifs CEZ (BAACEZ.PR) de signer un contrat avec un fournisseur, dans le cadre de l'appel d'offres en cours pour la construction de deux réacteurs sur le site de sa centrale nucléaire de Temelin, après les actions en justice entamées par Areva (AREVA.FR).

CEZ a écarté Areva de l'appel d'offres l'an dernier, après avoir constaté des irrégularités techniques dans sa proposition. Le groupe français a fait appel de cette décision auprès de différents tribunaux en République tchèque.

La porte-parole du tribunal, Miroslava Sedlackova, a indiqué que CEZ pouvait sélectionner et désigner le vainqueur de cet appel d'offres de 10 milliards de dollars, mais que le groupe ne serait pas autorisé à signer de contrat. La porte-parole n'a pas été en mesure d'indiquer quelles seraient les étapes suivantes, ni quand le groupe tchèque, contrôlé à 70% par l'Etat, désignerait un fournisseur.

Ni les représentants de CEZ ni ceux d'Areva n'étaient disponibles dans l'immédiat pour apporter un commentaire.

CEZ examine actuellement les offres définitives de Westinghouse Electric, une filiale du japonais Toshiba (6502.TO), et du groupe russe Rosatom. Il s'agit du seul appel d'offres en cours en Europe pour l'extension de capacités nucléaires.

La décision du tribunal est similaire à celle annoncée en novembre 2012 par l'Office de protection de la concurrence de la République tchèque, qui autorisait CEZà poursuivre son appel d'offres, mais lui interdisait de signer un contrat définitif tant que toutes les actions en justice d'Areva n'auraient pas été résolues.

CEZ, qui espérait avoir choisi un fournisseur d'ici au mois d'octobre, a récemment indiqué qu'il pourrait maintenant prendre une décision d'ici à 2015, mais a refusé de fournir une échéance.

-Sean Carney, Dow Jones Newswires

(Version française Emilie Palvadeau)

(END) Dow Jones Newswires

October 22, 2013 11:14 ET (15:14 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-