BFM Patrimoine

Nexans: le chiffre d'affaires du T1 en baisse de 2% en raison des changes

BFM Patrimoine
- Nexans a enregistré une croissance organique de 3,8% de son chiffre d'affaires au T1. - Les effets de change ont pesé à hauteur de 5,5% sur le chiffre d'affaires au premier trimestre. - Nexans n'évoque pas ses objectifs annuels. - La croissance

- Nexans a enregistré une croissance organique de 3,8% de son chiffre d'affaires au T1.

- Les effets de change ont pesé à hauteur de 5,5% sur le chiffre d'affaires au premier trimestre.

- Nexans n'évoque pas ses objectifs annuels.

- La croissance organique ressort à 2,7% en Europe.

Chiffre d'affaires de Nexans - Premier trimestre 2014 :

L'ESSENTIEL:

PARIS (Dow Jones)--Le fabricant de câbles en cours de restructuration Nexans (NEX.FR) a annoncé mardi une baisse de 2% de son activité au premier trimestre, en raison des effets de change, qui ont pesé à hauteur de 5,5% sur son chiffre d'affaires.

Pour les trois premiers mois de l'année, le groupe a fait état d'un chiffre d'affaires proche de 1,11 milliard d'euros, contre 1,13 milliard d'euros un an plus tôt. Sur une base organique, l'activité a crû de 3,8%.

Dans son communiqué, Nexans ne revient pas sur ses objectifs annuels. Lors de la publication de ses résultats 2013, en février dernier, le groupe avait indiqué viser une progression de sa marge opérationnelle cette année.

L'action Nexans a clôturé mardi à 39,53 euros. Elle a progressé de près de 30% depuis la fin du mois d'octobre.

LE COMMENTAIRE DE L'ENTREPRISE:

"L'accélération des nombreuses initiatives stratégiques, sous la conduite d'une direction renforcée et déterminée, a contribué à la performance du Groupe au cours de ce trimestre. Leurs premiers effets sont déjà sensibles en termes d'amélioration de la compétitivité et de retournement dans un certain nombre d'activités. Le Groupe reste tout entier mobilisé pour mener à bien sa transformation", a déclaré Frédéric Vincent, le PDG de Nexans, dans un communiqué.

LE CONTEXTE:

Affecté par la crise en Europe où il réalise encore plus de la moitié de son chiffre d'affaires, et par des problèmes opérationnels dans le domaine des câbles sous-marins à haute tension, son activité la plus profitable, Nexans a lancé au début de l'année 2013 un plan de réorganisation et de restructuration à l'horizon 2015. Mais en octobre de la même année, le groupe industriel a revu en baisse ses objectifs 2013 et lancé une augmentation de capital de 284 millions d'euros.

Au début du mois de février, le fabricant de câbles a également révisé à la baisse ses objectifs stratégiques. A l'horizon 2015, Nexans ne table plus que sur une croissance annuelle moyenne de 4,5% à 5%, contre 5% à 6% auparavant et sur une marge opérationnelle de 5,1% à 5,7%, contre 6,2% à 7,1% auparavant, avec un retour sur capitaux employés supérieur à 9%, contre 10,1% à 11,6% initialement.

Amber Capital, qui détient 5,5% du capital du groupe, milite pour un départ de son PDG Frédéric Vincent. En vue de l'assemblée générale du 15 mai prochain, le fonds a déposé une résolution demandant que soit mis fin par anticipation au mandat d'administrateur du PDG. Cette résolution a reçu le soutien du très influent cabinet de conseil en vote ISS, qui estime que "le départ de Frédéric Vincent apparaît comme le moyen le plus direct et le plus efficace pour les actionnaires d'obtenir une séparation des fonctions de président et directeur général, ce qui serait une bonne nouvelle".

Le premier actionnaire de Nexans est le groupe chilien Quinenco, avec 28% du capital et des droits de vote du groupe. Au 31 décembre 2013, le fonds Manning & Napier détenait par ailleurs 7,9% du capital et la Banque publique d'investissement 7,8% des parts.

-Ambroise Ecorcheville, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 71; ambroise.ecorcheville@wsj.com

COMMUNIQUES DE NEXANS:

http://www.nexans.fr/eservice/France-fr_FR/navigate_147243/Communiques_de_presse.html

(END) Dow Jones Newswires

May 06, 2014 01:43 ET (05:43 GMT)

© 2014 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-