BFM Patrimoine

Nexans: la cour européenne de justice recadre l'enquête de Bruxelles sur les câbles

BFM Patrimoine

PARIS (Dow Jones)--La justice européenne a partiellement invalidé pour vice de forme la perquisition qui avait eu lieu au début 2009 dans les bureaux de Nexans (NEX.FR), effectuée par la Commission européenne dans le cadre d'une enquête pour pr

PARIS (Dow Jones)--La justice européenne a partiellement invalidé pour vice de forme la perquisition qui avait eu lieu au début 2009 dans les bureaux de Nexans (NEX.FR), effectuée par la Commission européenne dans le cadre d'une enquête pour pratiques anticoncurrentielles dans les câbles d'énergie.

Lors de cette perquisition, Bruxelles avait abusivement élargi le cadre de son enquête sur d'éventuelles pratiques anticoncurrentielles dans le secteur des fabricants de câbles, a indiqué jeudi White & Case, le cabinet d'avocats de l'entreprise industrielle.

En raison de l'enquête de Bruxelles, Nexans a passé en 2011 une provision de 200 millions d'euros qui a fait basculer ses comptes annuels dans le rouge, se traduisant par une perte nette de 178 millions d'euros. La branche qui produit les câbles d'énergie est la plus rentable du groupe.

- Ambroise Ecorcheville, Dow Jones Newswires; 33 (0)1 40 17 17 71; ambroise.ecorcheville@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

November 15, 2012 11:08 ET (16:08 GMT)

© 2012 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-