BFM Patrimoine

MR Solutions pallie la pénurie d'hélium grâce à ses nouveaux appareils d'IRM préclinique

BFM Patrimoine
La pénurie mondiale d'hélium a fait l'objet de projets de recherche menés partout sur la planète par des spécialistes estimant que les stocks du deuxième élément en abondance dans l'univers pourraient être épuis

La pénurie mondiale d'hélium a fait l'objet de projets de recherche menés partout sur la planète par des spécialistes estimant que les stocks du deuxième élément en abondance dans l'univers pourraient être épuisés d'ici le milieu du présent siècle1. Ce serait une pénurie si grave que les chercheurs du monde entier ont demandé publiquement d'en interdire presque toutes les utilisations essentielles. MR Solutions, un chef de file mondial dans le développement d'appareils d'imagerie à résonance magnétique (IRM) préclinique, a mis au point la toute première gamme d'appareils haute performance de 3 teslas au monde au moyen d'aimants supraconducteurs, éliminant la nécessité du refroidissement à l'hélium liquide.

Dr David Taylor, PDG a commenté : « Travailler avec notre partenaire du secteur des aimants nous a permis de nous défaire du système habituel de refroidissement à l'hélium liquide au moyen d'un aimant de conception révolutionnaire comportant un nouveau fil supraconducteur. Ainsi, un réfrigérateur à basse température standard peut servir à refroidir l'aimant pour qu'il atteigne les 4 degrés Kelvin requis (-269 oC). »

Pourquoi y a-t-il pénurie? L'hélium doit être extrait lors d'opérations d'extraction de gaz naturel, sinon il est tout simplement libéré dans l'atmosphère, puis passe dans l'espace. En 1996, les États-Unis ont dû commencer à vendre à bas prix leurs actifs stratégiques d'hélium, lequel n'était plus considéré comme une matière stratégique. Il y avait tant de surplus d'hélium qu'il n'y avait plus de motif incitant à le collecter. Étant donné que les stocks américains d'hélium seront bientôt épuisés, on assiste au début d'une pénurie.

L'hélium est grandement utilisé dans les scanneurs médicaux, comme les scanneurs d'IRM et de magnéto-encéphalographie (MEG) médicale de même que le matériel spécialisé d'imagerie cérébrale ; sa pénurie entraîne des difficultés pour beaucoup de projets de recherche, car on ne peut plus utiliser les scanneurs.

Le professeur Ray Dolan du University College de Londres dirige le Wellcome Trust Centre for Neuroimaging (centre de neuroimagerie), qui a dû cesser les réservations pour l'utilisation de son scanneur en 2012 en raison de ces pénuries d'hélium. « Nous avons dû dès lors investir dans la coûteuse technologie de capture de l'hélium pour récupérer une partie des concentrations consumées, a-t-il dit, et cette décision s'expliquait par la nécessité pour nous d'éviter toute incertitude quant à l'offre et au coût2

. » L'an dernier, les scanneurs de MEG des universités de Glasgow, de Londres, d'Oxford et de Cambridge étaient tous touchés par les pénuries d'hélium. « On nous a dit que ce problème ne pourra aller qu'en s'aggravant », a souligné Mark Stokes, chercheur en neurosciences cognitives au Centre for Human Brain Activity d'Oxford2

. MR Solutions possède 25 années d'expérience dans le développement de scanneurs pour le secteur de la recherche et le milieu universitaire.

1 http://www.energydigital.com/oil_gas/global-helium-shortage-ballooning-out-of-control

2 http://www.independent.co.uk/news/science/a-ballooning-problem-the-great-helium-shortage-8439108.html

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Simon Vane Percy
+ 44(0)1737 821890
simon@vanepercy.com

Business Wire