BFM Patrimoine

MPI: Résultats 2014

BFM Patrimoine

Résultat net : 50 M€ Trésorerie nette au 31 décembre 2015 : 251 M€ Proposition de dividende : 0,30 € par action Regulatory News : MPI (Paris:MPI): Jea
  • Résultat net : 50 M€
  • Trésorerie nette au 31 décembre 2015 : 251 M€
  • Proposition de dividende : 0,30 € par action

Regulatory News :

MPI (Paris:MPI):

Jean-François Hénin, Président :

« L’environnement économique a eu un double effet pour MPI : si la baisse des cours du pétrole a eu un impact défavorable sur les résultats et la valorisation de SEPLAT, l’évolution des changes a entraîné une réévaluation des actifs du Groupe et notamment de sa trésorerie.

Ces deux éléments se neutralisent et le Groupe garde sa valeur et son potentiel.

Sur la base des résultats de la Société, MPI proposera à la prochaine Assemblée générale du 22 mai 2015 le versement d’un dividende de 30 centimes d’euros.

Face à cet environnement chahuté et grâce à son importante trésorerie, MPI conserve toute sa capacité de mobilité stratégique. »

En M€ 2014 2013 Chiffre d'affaires 0 0 Résultat opérationnel -3,8 29,0 Résultat financier 1,1 4,0 Résultat avant impôt -2,6 32,9 Impôts sur les résultats -12,1 -1,7 Résultat net des sociétés intégrées -14,8 31,2 Résultat net des sociétés mises en équivalence 35,0 165,1 Résultat de dilution 29,4 0 Résultat net de l'ensemble consolidé 49,6 196,4 Trésorerie nette 251 226

  • Chiffres clés de l’exercice 2014

Le Groupe MPI exerce son activité au travers de sa participation au Nigéria, principalement dans la société SEPLAT Petroleum Development Company Plc (SEPLAT), et des projets qu’il a entrepris essentiellement au Canada et au Myanmar en partenariat avec le groupe Maurel & Prom par le biais de la société commune d’investissement : Saint-Aubin Energie.

La Société consolide ses filiales, SEPLAT (21,76%) et Saint-Aubin Energie (66,6%), par mise en équivalence, selon le traitement autorisé par la norme comptable IAS 31.

Le résultat opérationnel de MPI pour l’exercice 2014 ressort en perte de 3,8 M€ après prise en compte des frais de fonctionnement inhérents à la cotation (audit légal, communication financière, juridique…).

La réévaluation de la trésorerie en USD de la holding a contribué à constater un résultat imposable en France et en conséquence une charge d’impôts de 12 M€.

Le résultat des sociétés mises en équivalence (35 M€) correspond principalement à la quote-part de MPI dans SEPLAT pour 46,1 M€ et dans Saint-Aubin Energie à hauteur de -8,8 M€.

La Société, n’ayant pas souscrit à l’augmentation de capital de SEPLAT lors de son introduction en bourse, a vu son pourcentage de participation dans SEPLAT ramené de 30,1 % à 21,76 %, cette opération a conduit à comptabiliser un profit de dilution de 29,4 M€.

Au 31 décembre 2014, la Société affiche une trésorerie de 251 M€ dont l’augmentation de + 25 M€ par rapport à l’exercice 2013 est détaillée ci-après :

  • Remboursement par SEPLAT du prêt d’actionnaire pour 35 M€ ;
  • Dividendes versés : - 27 M€ ;
  • Dividendes reçus : + 9 M€ ;
  • Investissements dans SAE : -17 M€ ;
  • Impact de la variation du taux EUR/USD : +30 M€ ;
  • Divers : -5 M€.
  • Dividende

Le Conseil d’administration de la Société, qui s’est réuni le 30 mars 2015, a décidé de proposer lors de la prochaine Assemblée générale des actionnaires, le 22 mai 2015, le versement d’un dividende de 0,30 € par action.

  • Actif net réévalué

Au 27 mars 2015, l’actif net réévalué représente 4,96 € par action. Le tableau ci-après présente les détails de la valeur des actifs du Groupe à cette date :

au 27/03/2015 après bourse % détention cours ANR en M€ SEPLAT 21,76% 135 p 222,0 SAINT-AUBIN ENERGIE* 66,67% 59,0 Trésorerie 277,3 Autocontrôle 3,95% 3,07 € 14,0 Valeur totale des actifs 572,3 ANR par action 4,96 € Nombre d'actions 115 336 534

*valeur estimée de la participation de MPI dans Saint-Aubin Energie au 27 mars 2015 non auditée (ensemble des investissements passés)

  • Activité 2014

SEPLAT (MPI 21,76%)

Les informations suivantes ont été tirées du communiqué de presse de SEPLAT en date du 26 mars 2015.

Double cotation en bourse

Depuis le 14 avril 2014, les actions SEPLAT sont cotées simultanément à la bourse de Londres et à la bourse de Lagos. En conséquence de cette offre de titres, la Société, qui détenait avant l’introduction en bourse 30,1 % du capital social de SEPLAT, a été diluée à 21,76 % du capital social de SEPLAT.

Une partie du produit de l'émission a été utilisée par SEPLAT pour rembourser le 22 avril 2014 la totalité des sommes restant dues au titre du prêt d'actionnaire accordé par la Société à SEPLAT le 25 juin 2010, soit 48 M$. Le reste du produit de l'émission sera utilisé notamment pour financer de nouvelles acquisitions.

Production

La production d’hydrocarbures sur l’ensemble de l’exercice 2014 s’élève en moyenne à 30 823 barils équivalent pétrole par jour, en part SEPLAT. La production brute provenant des champs des OMLs 4, 38 et 41 a atteint un nouveau record en décembre 2014 à 76 000 barils d’huile par jour.

Les travaux de construction et d’installation de la nouvelle usine de traitement de gaz (150 millions de pieds cube par jour), située sur le champ d’Oben, se sont terminés fin 2014, ce qui augmente à 300 millions de pieds cube par jour les capacités de traitement de gaz de SEPLAT en 2015. SEPLAT entend poursuivre l’augmentation de ses capacités de traitement jusqu’à 450 millions de pieds cube de gaz par jour en 2017. Les travaux de liaison à la raffinerie de Warri sont achevés, 288 811 barils y ont été acheminés à ce jour, ce qui permet à SEPLAT de diversifier les voies d’évacuation pour les hydrocarbures produits.

SEPLAT prévoit de produire entre 32 000 et 36 000 barils équivalent pétrole par jour, en quote part SEPLAT, en moyenne sur 2015.

En réponse à l’environnement actuel, SEPLAT réduit ses investissements pour l’année 2015 aux activités de production et de développement à hauteur de 168 M$ pour sa part.

Chiffres clés de l’exercice 2014 pour SEPLAT

En M$ 2014 2013 var. Revenus 775 880 -12% Bénéfice brut 459 549 -16% Résultat opérationnel 290 479 -39% Résultat avant impôt 252 458 -45% Résultat net 252 550 -54% Flux de trésorerie d’exploitation 353 458 -23% Production en part SEPLAT (boepd) 30 823 30 600 +1% Prix de vente - pétrole ($/b) 97,21 110,7 -12% Prix de vente - gaz ($ par mcf) 1,9 1,7 +12%

Bien que la production ait augmenté, le temps d'arrêt non budgété de celle-ci (40 jours non budgétés sur 75 jours d’arrêt au total) a eu une incidence défavorable sur la croissance des revenus. Le chiffre d'affaires 2014 est en baisse de 12 % par rapport à celui de 2013 à 775 M$, en raison notamment de la baisse des prix du pétrole au second semestre. Le bénéfice net pour l'année s’élève à 252 M$ en tenant compte des coûts non récurrents de 70 M$ liés principalement au processus de cotation et de levée de fonds de SEPLAT. Les flux de trésorerie générés par l’activité, avant variation du fonds de roulement, sont de 353 M$, supérieurs aux investissements effectués sur l’exercice à hauteur de 296 M$. La trésorerie disponible et la dette nette à la fin de l'année s’établissent respectivement à 285 M$ et à 304 M$.

Réserves

Les réserves P1+P2, en part SEPLAT, ont été estimées à 281 Mboe (139 Mbls d’huile et 827 gscf de gaz) au 31 décembre 2014, ce qui correspond à une augmentation de 24 % sur un an et à un taux de remplacement des réserves de 400 %.

Refinancement de la dette

Début 2015, SEPLAT a annoncé le refinancement de sa dette en levant 700 M$ sur une durée de 7 ans et 300 M$ sur une durée de trois ans. En cas d’opportunités d’acquisition, cette ligne pourrait être complétée par une autre ligne du même montant.

Ces nouvelles lignes ont permis à SEPLAT de rembourser la dette existante, soit 552 M$, et le solde pourrait aussi être utilisé pour tout projet de croissance.

Acquisition d’intérêts dans l’OML 53

SEPLAT a annoncé le 5 février 2015 la finalisation de l’acquisition de 40 % d’intérêts dans l’OML 53 pour 259 M$ à la compagnie Chevron Nigeria. La société nationale NNPC détient les 60 % restants.

SEPLAT évalue à environ 51 millions de barils d’huile et de condensats et à 611 milliards de pieds cube de gaz les volumes récupérables pour sa propre part, soit l’équivalent de 151 millions de barils équivalent pétrole.

SEPLAT a été nommé opérateur de cette licence qui se situe onshore dans le Delta du Niger.

La production d’huile actuelle est d’environ 2 000 b/j à 100 %, soit environ 800 b/j en part SEPLAT.

Acquisition d’intérêts dans l’OML 55

SEPLAT a annoncé le 5 février 2015 la signature d’un accord portant sur l’acquisition de 56,25 % de la société Belemaoil, un véhicule nigérian dédié à l’achat de 40 % d’intérêts à Chevron Nigeria dans l’OML 55. La société nationale NNPC détient les 60 % restants.

Ainsi SEPLAT détient indirectement 22,5 % dans l’OML 55. Le coût de cette opération pour SEPLAT, après ajustement du prix d’achat, est de 132 M$.

La société évalue à environ 20 millions de barils d’huile et de condensats et à 156 milliards de pieds cube de gaz les volumes récupérables pour sa propre part, soit l’équivalent de 46 millions de barils équivalent pétrole.

SEPLAT a été nommé opérateur de cette licence qui se situe onshore dans le Delta du Niger.

La production d’huile actuelle est d’environ 8 000 b/j à 100 %, soit environ 1 800 b/j en part SEPLAT.

Dividende de SEPLAT

Le Conseil d’administration de SEPLAT recommande le versement d’un dividende total de 0,15 $ par action dont 0,06 $ par action ont déjà été versés fin 2014. La décision finale en revient à l’Assemblée générale des actionnaires de SEPLAT qui se tiendra à Lagos au Nigéria le 2 juin 2015.

SAINT-AUBIN ENERGIE (MPI, 66,67%)

Myanmar

Au Myanmar, le forage du puits SP-1X situé sur le bloc M2 (Saint-Aubin Energie 40 %), opéré par Petrovietnam, a débuté le 27 décembre 2014 et s’est terminé en mars 2015. Les résultats de ce forage sont actuellement en cours d’analyse.

Canada

A Sawn Lake en Alberta, le test pilote du procédé SAGD (Steam Assisted Gravity Drainage), réalisé sur deux puits en vue d’évaluer la faisabilité technique et commerciale de ce projet de production de bitume par injection de vapeur, se poursuit. La production a débuté en septembre 2014 et se poursuivra jusqu’à l’été 2015 de façon à collecter les données nécessaires à apprécier le potentiel du gisement.

Au Québec, sur l’île d’Anticosti, la campagne de sondages stratigraphiques a été une réussite technique et opérationnelle. La cible Macasty a été atteinte dans chacun des cinq emplacements de forage et les résultats de l’analyse des échantillons sont conformes ou supérieurs aux attentes des partenaires. La campagne de forages, qui compte jusqu’à dix-huit puits stratigraphiques, a été interrompue durant la saison hivernale. Elle devrait reprendre en mai 2015 pour se terminer au début de l’automne 2015. Par ailleurs, la coentreprise Hydrocarbures Anticosti (Saint-Aubin Energie 21,7%) a annoncé le 23 octobre 2014 la signature d’un partenariat stratégique avec la société québécoise Gaz Métro dans le but de valoriser le gaz naturel associé provenant de l’île d’Anticosti.

Les procédures d’audit sont en cours de finalisation. Les comptes consolidés au 31 décembre 2014, arrêtés par le Conseil d’administration du 30 mars 2015, sont disponibles sur le site internet de la Société. (www.mpienergy.com)

Plus d’informations : www.mpienergy.com
Marché de cotation : NYSE-Euronext – Compartiment B – Cac All Shares – CAC PME ISIN : FR0011120914 MPI est éligible au PEA - PME

Ce document peut contenir des prévisions concernant la situation financière, les résultats, les activités et la stratégie industrielle de MPI. Par leur nature même, les prévisions comportent des risques et des incertitudes dans la mesure où elles se fondent sur des évènements ou des circonstances dont la réalisation future n'est pas certaine. Ces prévisions sont effectuées sur la base d'hypothèses que nous considérons comme raisonnables mais qui pourraient néanmoins s'avérer inexactes et qui sont tributaires de certains facteurs de risques tels que les variations du cours du brut ; les variations des taux de change ; les incertitudes liées à l'évaluation de nos réserves de pétrole ; les taux effectifs de production de pétrole ainsi que les coûts associés ; les problèmes opérationnels ; la stabilité politique ; les réformes législatives et réglementaires ou encore les guerres, actes de terrorisme ou sabotages.

MPI
ir@mpienergy.com Tél : +33 1 53 83 55 44

Business Wire