BFM Patrimoine

Morning Briefing: la Fed rassure, le marché apprécie

Janet Yellen a su donner aux marchés un message quasi-parfait, une FED prudente, mais décidée a poursuivre ses relèvements de taux, tout en luttant contre les déséquilibres.

Janet Yellen a su donner aux marchés un message quasi-parfait, une FED prudente, mais décidée a poursuivre ses relèvements de taux, tout en luttant contre les déséquilibres. - Saul Loeb - AFP Photo

"La Réserve fédérale américaine joue parfaitement le scénario de l'action concertée des institutions mondiales pour réduire les déséquilibres monétaires. Les marchés financiers, soulagés, restent sur des appuis solides."

Tendance

Le CAC40 est demandé en hausse de 17 points à 4.480 ce matin. Hier, il a légèrement corrigé, en baisse de -0,22% à 4.463. Les investisseurs ont été prudents avant la Fed comme prévu, avec des volumes d'échanges minces à 3,2 milliards d'euros.

En revanche, Wall Street est reparti du bon pied, avec un S&P500 qui signe son nouveau plus haut de l'année à +0.56% à 2.027.

L'Asie est un peu plus mitigée, avec Tokyo qui réagissait aux effets de changes à court terme entre dollar et Yen. Le Nikkei termine en baisse de 0,22%, et l'euro-dollar est remonté à 1,12.

Catalyseurs

La Fed a, dans les grandes lignes, fait ce qu'attendait le marché: d'abord rester focalisée sur les déséquilibres internationaux, moins sur une économie américaine qui montre des signes de grande solidité désormais, ensuite rester ferme sur des hausses de taux à venir, mais sur un rythme modéré face aux risques globaux. Désormais, deux relèvements sont anticipés.

On est donc sur un scénario quasi-parfait, fait de prise en compte des risques pour l'économie mondiale, de prudence mais aussi de détermination dans les orientations monétaires... De quoi largement rassurer le marché.

Autre soutien très intéressant: le redressement continu des prix du brut, avec en toile de fond une réunion des pays producteurs OPEP et non-OPEP prévue pour le mois prochain. Le Brent de Mer du Nord repasse au-dessus des 40 dollars, et au-dessus de 39 pour le WTI américain.

Valeurs

Lafarge Holcim

Le groupe signe une perte nette de 2,9 milliards de francs suisses au 4ème trimestre 2015, avec 3 milliards de dépréciations et de charges. Le résultat brut est d'1,4 milliard. Les résultats de l'année 2016 sont toutefois attendus en très net progrès en direction des objectifs moyen-terme 2018. Lafarge-Holcim table sur une hausse de 2 à 4% de la demande sur ses marchés cette année.

NRJ

Le résultat net du groupe de médias a plus que doublé en un an à 22,6 millions d'euros, pour un chiffre d'affaires en hausse d'1,5% à 377,7 millions d'euros.

Air France KLM / Airbus

La compagnie confirme ne plus avoir de commandes fermes ni d'options pour l'A380. Elle a converti deux commandes du super jumbo en trois commandes d'A350.

Boiron

Le bénéfice opérationnel 2015 du laboratoire est en repli de 12,2% à 126,5 millions d'euros, avec un dividende d'1,5 euro. Le groupe se veut prudent pour cette année sur l'évolution de son activité et de ses résultats.

Faurecia

L'équipementier annonce un placement de 700 millions d'euros d'obligations à 7 ans, avec un rendement de 3,26%.

Antoine Larigaudrie