BFM Patrimoine

Maurel et Prom : Chiffre d'affaires du premier trimestre 2013

BFM Patrimoine

Paris, le 15 avril 2013 N° 08-13   Production (21 580 b/j) et droits à enlèvements (17 052 b/j) en hausse de 24%    Impact négatif cumulé des décalages d'enlèvement : 490 Kbbls soit 43MEUR    Chiffre d'affaires consolidé de

Paris, le 15 avril 2013

 N° 08-13

  • Production (21 580 b/j) et droits à enlèvements (17 052 b/j) en hausse de 24%
  • Impact négatif cumulé des décalages d'enlèvement : 490 Kbbls soit 43MEUR
  • Chiffre d'affaires consolidé de 113 MEUR au T1 2013
  • Proposition de dividende : 0,40 EUR par action

-

Données de production au Gabon et en Colombie pour le premier trimestre 2013.

Données en barils par jour (b/j) :

T1 2013*
T1 2012* Var.

Production à 100%
b/j

21 580
17 493 +23% Gabon

20 753
16 575 Colombie 827 918 Part M&P b/j

18 054
14 587 +24% Gabon

17 640
14 128 Colombie 414 459 Droits à enlèvement b/j

17 052
13 779 +24% Gabon

16 663
13 348 Colombie 389 431

*90 jours sur T1 2013 contre 91 jours sur T1 2012

Données en barils cumulés (b) :

Production vendue
b 1 353 060 1 564 108 -13% Effet de stockage sur la période b 181 593 -309 974 Droits à enlèvement b 1 534 680 1 254 134 22%

Evolution des prix de vente

Prix de vente moyen
$/b

110,7
117,7 -6% Gabon

110,7
118,1 Colombie 112,6 104,7 Evolution des taux de change EUR/$ 1,32 1,311 1%

Au Gabon, la production du champ de Banio, qui était interrompue depuis juillet 2012 suite à une panne de pompe, a redémarré fin mars 2013. Le Groupe n'a pas été touché par les mouvements de grève mais a dû réduire sa production pendant quelques jours afin de s'adapter aux réductions imposées par les moyens d'évacuation.

En Tanzanie, les ventes de gaz sur le permis de Mnazi Bay s'élèvent à 369 mille dollars. Le prix de vente est fixé à 5,36 $/mmbtu. La Société est en train de négocier un contrat de vente de gaz avec les autorités tanzaniennes afin d'augmenter les volumes de gaz produits et vendus. La fourchette du prix de vente se situerait entre 3,20 et 3,50 $/mmscf.

La production du champ de Sabanero est stabilisée entre 900 et 1 000 b/j dans l'attente d'éventuels travaux. Ce champ est toujours en phase de tests, jusqu'à l'obtention de la licence de production.

Chiffre d'affaires du premier trimestre 2013 : 113 MEUR

en MEUR

T1 2013

T1 2012

Taux de change

1,32

1,311

Droits à enlèvements valorisés
129,1 112,7 Gabon

125,8

109,4

Colombie

3,0

3,1

Tanzanie

0,3

0,2

Autres
-16,1

+20,0
Effet des couvertures

-0,9

-7,9

Effet de stockage

-15,2

+27,9

Chiffre d'affaires consolidé
113,0

132,8

Le chiffre d'affaires consolidé du Groupe s'établit à 113MEUR, soit une diminution de 15% par rapport à la même période de 2012. Cette diminution s'explique principalement par l'effet de décalages d'enlèvement significatifs. Sur le premier trimestre 2013, l'accroissement du stock de production non vendue s'établit à 181 000 barils pour la part correspondant à Maurel & Prom. Sur le premier trimestre 2012, la variation de stock reflétait une consommation de stock de 310 000 barils.

Par ailleurs, le prix moyen de vente s'est établi à 110,7$ par baril soit une baisse de 6% par rapport au 1er trimestre 2012.

Enfin, l'évolution de la parité euro dollar impacte négativement à hauteur de 1% le chiffre d'affaires en euro du 1er trimestre 2013.

Les couvertures pétrolières initiées par le Groupe ont eu un effet limité. Sur le premier trimestre 2013, 500 barils par jour étaient couverts à un prix moyen de 87 $.

DIVIDENDE

Lors de l'assemblée générale des actionnaires, qui se tiendra le 13 juin 2013, le Groupe proposera la distribution d'un dividende de 0,40 euros par action.

RESULTAT D'EXPLORATION

Le puits Kola-1, situé sur le permis de La Noumbi au Congo (M&P opérateur 49%) a été foré à une profondeur de 1 363 mètres. Les objectifs recherchés dans les formations du Chela et du Vandji n'ont pas été atteint. Des échantillons des traces d'huile ont été prélevés durant le forage et devraient permettre de mieux comprendre le système pétrolier de la région. L'appareil de forage est en cours de mobilisation afin de forer le prospect Kola-2 qui est indépendant de Kola-1.

-

LEXIQUE

Production brute des champs : production à 100%.

Production en part Maurel & Prom : production brute - part des partenaires.

Redevances minières au Gabon : les redevances sont réglées en devises au Gabon.

Droits à enlèvement : production en part - redevances payées en nature - part de « profit oil » de l'Etat payée en nature + impôt sur les sociétés si le « profit oil » de l'Etat est réglé en nature.

Production vendue : droits à enlèvement -/+ stock.

Prix de vente : au Gabon les prix sont définis par l'Etat selon la qualité des huiles et les prix de référence. Il faut ensuite en déduire les frais de commercialité négociés de gré à gré.

Chiffre d'affaires : droits à enlèvement x prix de vente. Le chiffre d'affaires est constaté à la date d'enlèvement de la production.

Impôts et taxes : le « profit oil » revenant à l'Etat Gabonais est réglé en devises sur le champ de Banio et en nature sur les champs d'Onal, Omko, Omgw et Ombg. L'impôt gabonais sur les sociétés, qui est inclus dans le « profit oil » de l'Etat, est systématiquement reconnu en chiffre d'affaires.

Chiffre d'affaires du T2 : le chiffre d'affaires du deuxième trimestre est calculé en soustrayant du chiffre d'affaires du semestre le chiffre d'affaires du 1er trimestre.

Chiffre d'affaires du T3 : le chiffre d'affaires du troisième trimestre est calculé en soustrayant du chiffre d'affaires cumulé des 9 premiers mois de l'année le chiffre d'affaires du 1er semestre.

Chiffre d'affaires du T4 : le chiffre d'affaires du quatrième trimestre est calculé en soustrayant du chiffre d'affaires cumulé de l'année le chiffre d'affaires des trois premiers trimestres.

Plus d'informations : www.maureletprom.fr

Communication :

INFLUENCES

Tél : 01 42 72 46 76

E-mail: communication@agence-influences.fr

Ce document peut contenir des prévisions concernant la situation financière, les résultats, les activités et la stratégie industrielle de Maurel & Prom. Par leur nature même, les prévisions comportent des risques et des incertitudes dans la mesure où elles se fondent sur des évènements ou des circonstances dont la réalisation future n'est pas certaine. Ces prévisions sont effectuées sur la base d'hypothèses que nous considérons comme raisonnables mais qui pourraient néanmoins s'avérer inexactes et qui sont tributaires de certains facteurs de risques tels que les variations du cours du brut ; les variations des taux de change ; les incertitudes liées à l'évaluation de nos réserves de pétrole ; les taux effectifs de production de pétrole ainsi que les coûts associés ; les problèmes opérationnels ; la stabilité politique ; les réformes législatives et réglementaires ou encore les guerres, actes de terrorisme ou sabotages.

Maurel & Prom est coté sur Euronext Paris - compartiment A - CAC® mid 60 - SBF120® - CAC® Mid & Small - CAC® All-Tradable - CAC® All-Share

Isin FR0000051070 / Bloomberg MAU.FP / Reuters MAUP.PA

Copyright Thomson Reuters

Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien :

http://hugin.info/155421/R/1693258/556542.pdf

Information réglementaire

Ce communiqué de presse est diffusé par Thomson Reuters. L'émetteur est seul responsable du contenu de ce communiqué.

[HUG#1693258]

Q113_MAU-15APR13_FR.pdf

Thomson Reuters ONE