BFM Patrimoine

Marché: regards braqués vers le FOMC.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Les indices actions européens se montrent hésitants sur la tendance à suivre, dans l'attente de la parution, ce soir, du compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale (FOMC). Amsterda

(CercleFinance.com) - Les indices actions européens se montrent hésitants sur la tendance à suivre, dans l'attente de la parution, ce soir, du compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale (FOMC).

Amsterdam gagne 0,6%, Madrid 0,5%, Bruxelles et Zurich 0,2%, Londres, Paris et Milan 0,1%, tandis que Francfort cède 0,1%, Lisbonne 0,5% et Athènes 0,7%. A New York, le Dow Jones et le Nasdaq gravitent autour de leurs équilibres.

Les minutes de la dernière réunion du FOMC - qui paraîtront après la fermeture des places européennes - devraient en effet apporter des indications sur le calendrier du relèvement des taux aux Etats-Unis.

'Les débats entre banquiers centraux devraient avoir porté sur la déception sur la croissance américaine au premier trimestre et, surtout, sur le potentiel de rebond de l'activité économique ces prochains mois', précise Aurel BGC.

Le bureau d'études souligne qu'une majorité des membres du comité restait, fin avril, très confiante dans la solidité de la croissance américaine, mais que les premiers indicateurs sur le mois d'avril sont clairement décevants.

'Certaines 'colombes' y voient des arguments pour que le Fed laisse inchangées sa politique monétaire cette année. Une hausse des taux le 17 juin prochain est peu probable, mais faut-il pour autant anticiper un statu quo pour l'ensemble de 2015 ?', s'interrogent les analystes.

En attendant, Altice bondit de 11% à Amsterdam, le groupe de télécommunications ayant trouvé un accord définitif en vue de faire l'acquisition de 70% du capital de Suddenlink, le septième câblo-opérateur américain.

UBS s'adjuge 3,6% à Zurich, après un accord conclu entre l'établissement bancaire, le Département américain de la Justice, la Réserve fédérale et la Commission bancaire du Connecticut dans le dossier des marchés de devises.

Marks & Spencer cède 0,1% à Londres à la suite des résultats annuels meilleurs que prévu de la chaine de grands magasins, mais assortis d'un programme de rachat d'actions dont le montant est jugé décevant par des analystes.

Burberry lâche par contre 5,8% : les opérateurs ne goûtent guère les comptes annuels du groupe de vêtements haut de gamme, accompagnés d'une réévaluation à la baisse de l'impact positifs des devises sur les résultats.

Safran gagne 0,7% et surperforme ainsi Paris, au lendemain de la cession par sa filiale Morpho de 5,5% du capital d'Ingenico dans le cadre d'une transaction hors marché, pour un prix global de 363,6 millions d'euros.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance