BFM Patrimoine

Marché: la Fed devrait opter pour le statut quo.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Les marchés actions occidentaux évoluent en léger repli avant la réunion du comité de politique monétaire de la Fed (FOMC). La réserve fédérale américaine devrait opter pour la prudence alors que les derniers indicateu

(CercleFinance.com) - Les marchés actions occidentaux évoluent en léger repli avant la réunion du comité de politique monétaire de la Fed (FOMC). La réserve fédérale américaine devrait opter pour la prudence alors que les derniers indicateurs macroéconomiques sont plutôt contrastés, estiment les analystes.

Les statistiques d'hier l'ont confirmé, après deux derniers bilans hebdomadaires du chômage décevants (plus de 300.000 inscrits lors des semaines closes les 10 et 17 janvier, légèrement au-dessus de ce que prévoyaient les économistes) : l'économie américaine pourrait souffrir ces prochains mois. Si l'indice de confiance des consommateurs du Conference Board est ressorti à 102,9 points au titre du mois en cours, un niveau exceptionnel, les commandes de biens durables ont chuté de 3,4% en décembre après, déjà, un recul de 2,1% le mois précédent.

Surtout, à la lecture des comptes trimestriels des grandes sociétés américaines exportatrices, la vigueur du billet vert commence à peser. 'Les prévisions pour les mois à venir ne sont guère plus réjouissantes', ont aussi relevé les équipes de Saxo Banque, qui n'excluent par ailleurs pas que la chute des prix du baril tire la première économie mondiale vers le bas.

Dans ces conditions, alors que les incertitudes s'accumulent, qu'envisage la Fed ? 'Le scénario d'un 'tapering' en douceur, très progressif dans le temps, reste aujourd'hui l'hypothèse la plus crédible, avec un premier relèvement des taux directeurs américains au deuxième semestre', assure Pierre Guillemin, directeur de la gestion diversifiée et actions chez Swiss Life Asset Managers, pour qui 'les initiatives récentes des autres banques centrales ne devraient pas remettre en cause ce calendrier'.

Une thèse renforcée par les dernières déclarations prudentes de Janet Yellen, toujours très attentive à l'évolution du marché de l'emploi et qui ne donnera pas de conférence de presse ce soir, et qui est aussi celle de Christopher Dembik, économiste chez Saxo Banque. La réunion du FOMC ne devrait rien dévoiler de plus à propos du calendrier de redressement des taux outre-Atlantique, considère en effet l'expert, lequel rappelle de surcroît que 'Janet Yellen avait déjà prévenu que les réunions de janvier et de février confirmeraient simplement le statu quo'.

'Après la fin du 'tapering', les membres du FOMC s'accordent une 'pause', tant dans les annonces que dans l'ajustement de la politique monétaire', souscrit-on chez Aurel BGC.

'La terminologie du communiqué aura toute son importance', commente-t-on enfin les analystes de XTB France. Comme de coutume...

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance