BFM Patrimoine

Marché: fortunes diverses avant la BCE.

BFM Patrimoine
(CercleFinance.com) - Les marchés actions européens évoluent en ordre dispersé à la veille de la réunion monétaire de la BCE. La conférence de presse que tiendra son gouverneur Mario Draghi dans la foulée devrait accoucher du lancement d'un

(CercleFinance.com) - Les marchés actions européens évoluent en ordre dispersé à la veille de la réunion monétaire de la BCE. La conférence de presse que tiendra son gouverneur Mario Draghi dans la foulée devrait accoucher du lancement d'un programme de rachats d'actifs d'envergure et que les opérateurs ont du reste déjà largement anticipé et intégré.

Pour l'heure, le CAC 40 abandonne 0,4%, le Dax et l'Ibex 35 (Madrid) se repliant pour leur part de respectivement 0,3 et 0,5%. A contrario, le Footsie MIB (Milan) est stable, tandis que l'AEX (Amsterdam) engrange 0,3% et que Footsie 100 s'adjuge 0,6%. On notera également le repli de 1,6% du SMI, décidément chahuté depuis la décision inattendue de la Banque nationale suisse (BNS) d'abandonner le cours plancher de 1,2 franc cuisse pour un euro.

'Les annonces macroéconomiques sont quelque peu délaissées cette semaine', observe-t-on chez Saxo Banque. Les investisseurs sont en effet d'ores et déjà tournés vers la réunion de la BCE. Ils se focaliseront ensuite sur l'élection législative en Grèce, laquelle pourrait porter la gauche au pouvoir.

Si le parti Syriza a de fortes chances de l'emporter, si l'étau de la rigueur devrait auquel cas être largement desserré, une sortie du pays de la zone euro paraît désormais loin d'être évidente voire improbable au regard de son coût pour l'ensemble de la région.

'Une éventuelle déception (à propos de la BCE) constitue le principal risque pour les marchés', commente pour sa part Stan Shamu, stratégiste de marchés chez IG, indiquant que les attentes sur la taille du programme sur une base nominale sont de l'ordre de 550 milliards d'euros. Et de poursuivre : 'la composition du programme aussi sera un élément critique, avec la note de qualité ('investment grade') des obligations considérées, leur maturité et bien entendu le rythme des rachats'.

En attendant, le taux de chômage a encore reculé au Royaume-Uni au dernier trimestre, passant de 6 à 5,8% de la population active d'un trimestre à l'autre (-1,3 point sur un an). Unique statistique du jour aux Etats-Unis, les chiffres des permis de construire et des mises en chantier le mois dernier seront quant à eux dévoilés à 14h30.

Enfin, sur le front des valeurs, Alstom grimpe de 3,5% et prend la tête du CAC40 dans le sillage d'un chiffre d'affaires en croissance organique de 10% au troisième trimestre 2014/15 ainsi que d'un carnet de commandes qui représente plus de quatre années de chiffre d'affaires.

A Londres, le brasseur anglo-sud-africain SABMiller (+1,9%) a de son côté fait état d'une hausse de ses ventes de 4%.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Cercle Finance