BFM Patrimoine

Marché: euro/dollar cherche tendance, désespérément.

BFM Patrimoine

(CercleFinance.com) - Sur le marché des changes, la monnaie unique européenne n'en finissait pas ce midi d'enchaîner les séances sans variation significative face au billet vert, tout en se maintenant à des niveaux relativement élevés. Les qua

(CercleFinance.com) - Sur le marché des changes, la monnaie unique européenne n'en finissait pas ce midi d'enchaîner les séances sans variation significative face au billet vert, tout en se maintenant à des niveaux relativement élevés. Les quatre dernières journées de cotation se sont soldées par des variations inférieures à +/- 0,10%, ce qui semble devoir continuer. Ce midi, l'euro se tasse de 0,05% à 1,3737 dollar.

La devise européenne gagnait 0,11% contre le yen à 140,60, et elle cédait 0,14% contre le sterling britannique à 0,8230, tout en grappillant 0,08% face au franc suisse à 1,2200.

Revenant sur les statistiques américaines de la veille, les cambistes de Société Générale relèvent que de nouveau, l'indice de la Fed de Richmond et celui du Conference Board mesurant la confiance du consommateur sont ressortis, hier, un peu au-dessous des attentes. Même si les indices mesurant les prix des habitations étaient, eux, bien orientés.

'Une fois de plus, nous mettrons ces déceptions sur le compte de la météo, ce qui est probablement la meilleure chose à faire', indiquent les analystes. Ils ajoutent cependant que dans l'opinion de nombre d'investisseurs, 'l'idée selon laquelle le QE de la Fed a davantage soutenu le prix des actifs que l'économie réelle continue de faire son chemin'.

Il faudra attendre un peu plus, le temps que les effets du 'vortex polaire' se dissipe en Amérique du Nord, avant de pouvoir tirer quelque conclusion que ce soit à propos de la conjoncture américaine, estime enfin Société Générale.

Une fois encore, les données européennes de la matinée n'ont guère retenu l'attention. Les opérateurs ont cependant appris que l'économie britannique avait progressé de 1,8% sur l'ensemble de l'année écoulée par rapport à 2012, un taux révisé en baisse de 0,1 point par l'Office national de statistiques.

Reste à attendre les statistiques américains de l'après-midi. Selon les analystes de Saxo Banque,

Cercle Finance