BFM Patrimoine

M6 reste prudent malgré une hausse de 3,7% de ses revenus au troisième trimestre

BFM Patrimoine
-M6 reste "prudent" sur ses perspectives de chiffre d'affaires -Le groupe maintiendra ses investissements dans les programmes -La visibilité reste limitée sur le marché publicitaire -Chiffre d'affaires de 293,3 millions d'euros au T3, co

-M6 reste "prudent" sur ses perspectives de chiffre d'affaires

-Le groupe maintiendra ses investissements dans les programmes

-La visibilité reste limitée sur le marché publicitaire

-Chiffre d'affaires de 293,3 millions d'euros au T3, contre 283 millions d'euros

-CA neuf mois de 991,5 millions d'euros contre 993,8 millions d'euros

-ROC neuf mois en baisse de 3,9% à 153,9 millions d'euros

PARIS (Dow Jones)--Chiffre d'affaires de M6 (MMT.FR) - Troisième trimestre:

L'ESSENTIEL:

Le groupe audiovisuel M6 (MMT.FR) a prévenu mardi qu'il demeurait "prudent quant aux évolutions de son chiffre d'affaires" dans un marché publicitaire en retrait. Au troisième trimestre, il a enregistré une hausse de 3,7% de son chiffre d'affairse consolidé, à 293,3 millions d'euros, "malgré un environnement économique dégradé".

Selon Factset, les analystes prévoyaient en moyenne un chiffre d'affaires de 286 millions d'euros.

Sur neuf mois, le chiffre d'affaires de M6 a reculé de 0,2% à 991,5 millions d'euros, ses recettes publicitaires ayant augmenté de 0,1% à 579,1 millions d'euros tandis que ses revenus non publicitaires ont reculé de 0,7% à 412,4 millions d'euros. Au 30 septembre 2013, le résultat opérationnel courant (EBITA) consolidé a atteint 153,9 millions d'euros, en retrait de 3,9% à données publiées mais en progression de 3,9% hors investissements dans la chaîne 6ter et "le poids des nouvelles taxes mises en place en 2013".

En dépit d'une visibilité qui reste "limitée" sur le marché publicitaire, M6 entend maintenir ses investissements dans son offre de programmes.

LE COMMENTAIRE DE L'ENTREPRISE:

"M6 réalise sur l'ensemble du troisième trimestre une part d'audience moyenne de 10,9%, en hausse par rapport au premier semestre (10,5%) (quatre ans et plus, source Médiamétrie), et de 17,1% sur la cible commerciale (vs. 15,8%)", a indiqué le groupe dans un communiqué. "Dans un contexte de poursuite du recul des investissements publicitaires en télévision, M6 parvient au troisième trimestre à gagner des parts de marché et à afficher une hausse de ses recettes (+2,5%)", a ajouté le groupe.

LE CONTEXTE:

Ces derniers mois, M6 a réussi à limiter l'impact de la conjoncture publicitaire sur ses résultats. Tout en revendiquant des gains de parts de marché sur leurs principaux concurrents, les dirigeants du groupe ont nié s'être lancés délibérément dans une guerre des prix publicitaires, comme l'en avait accusé TF1 (TFI.FR).

Coutumier de la contestation de la réglementation audiovisuelle française, jugée excessivement complexe et contraignante, le président du directoire de M6, Nicolas de Tavernost, s'est récemment opposé fermement à la politique fiscale du gouvernement. Propriétaire du club des Girondins de Bordeaux, M6 pourrait reconsidérer son investissement dans le football si le gouvernement applique sa taxe de 75% sur les salaires supérieurs à 1 million d'euros, a prévenu le dirigeant la semaine dernière.

-Eric Chalmet et Thomas Varela, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 65; eric.chalmet@wsj.com; thomas.varela@wsj.com

COMMUNIQUES FINANCIERS DE M6:

http://www.groupem6.fr/finances/communiques-financiers.html

(END) Dow Jones Newswires

October 29, 2013 13:42 ET (17:42 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-