BFM Patrimoine

Livret A: les épargnants plus cigales que fourmis en novembre

Les Français ont puisé dans leur épargne en novembre.

Les Français ont puisé dans leur épargne en novembre. - Alexas_Fotos - Pixabay

Au cours du mois qui précède Noël, les épargnants puisent généralement plus dans leurs livrets qu'ils ne les regarnissent. Cette année ne fait pas exception.

Le Livret A a enregistré en novembre plus de retraits que de dépôts. Le différentiel atteint 120 millions d'euros, selon des données publiées par la Caisse des dépôts (CDC). Traditionnellement, novembre est un mois de décollecte, les épargnants piochant dans leurs économies notamment pour le paiement des impôts et en perspective des cadeaux des fêtes de fin d'année.

Sur les onze premiers mois de l'année, le produit d'épargne, l'un des préférés des Français, a recueilli 1,12 milliard d'euros contre une décollecte cumulée de 9,6 milliards d'euros l'an dernier sur la même période. Après deux ans de désaffection des épargnants, le Livret A a repris des couleurs cette année.

Changement de formule 

La formule de calcul de son taux va progressivement évoluer afin de mieux s'adapter aux écarts trop importants entre prix à la consommation et taux monétaires. En cas de différentiel trop creusé entre ces deux variables, il pourrait être fixé au niveau de l'inflation. Actuellement à un plus bas historique de 0,75%, ce taux sera maintenu jusqu'à l'été 2017.

Quant au Livret de développement durable (LDD), il a également connu en novembre une décollecte de 200 millions d'euros et de 1,29 milliard d'euros sur les onze premiers mois de l'année.

Au total, 357 milliards d'euros étaient déposés à fin novembre sur ces deux produits de placements défiscalisés dont les encours permettent notamment de financer le logement social en France.

D. L. avec AFP