BFM Patrimoine

Les modèles d'élasticité-prix en passe de devenir une pratique standard en matière d'assurance générale - selon les conclusions d'un récent sondage

BFM Patrimoine
Le dernier sondage publié par Earnix révèle que 82 % des compagnies d'assurance dont les primes brutes émises s'élèvent à plus de 1 milliard d'€ ont recours aux modèles d'élasticité-prix Earnix,

Le dernier sondage publié par Earnix révèle que 82 % des compagnies d'assurance dont les primes brutes émises s'élèvent à plus de 1 milliard d'€ ont recours aux modèles d'élasticité-prix

Earnix, fournisseur leader de solutions Integrated Pricing and Customer Analytics™ auprès des banques et des assurances, a annoncé aujourd'hui les résultats de son dernier sondage sur le secteur : Tarification pratiquée en matière d'assurance générale. Dans le but de révéler les meilleures pratiques tarifaires utilisées par les compagnies d'assurance à travers le monde, le sondage a fait appel à des répondants comprenant 110 dirigeants et professionnels des pratiques tarifaires en matière d'assurance représentant les compagnies et courtiers d'assurance générale de 27 pays.

Se démarquent, parmi les principales conclusions du sondage, les aspects suivants :

  • Les modèles d'élasticité-prix sont utilisés par 51 % des répondants au sondage, et plus de 82 % d'entre eux disposent de primes brutes émises s'élevant à plus de 1 milliard d'euro.
  • Les trois principaux défis en matière de processus de prix sont les suivants :
  • Obtenir et utiliser les données des concurrents
  • Prévoir l'impact commercial des nouveaux tarifs
  • Obtenir et utiliser les données clients adéquates
  • 44 % des répondants déclarent que l'évolution des tarifs automobiles provient principalement de la concurrence (44 %).
  • Les données sociales deviennent progressivement un nouvel élément dans le calcul des tarifs.
  • Les acteurs disposant d'un système commun pour la gestion des processus de prix au sein de leur organisation sont généralement plus rapides dans la mise en place de nouveaux tarifs.
  • 38 % des répondants ont actuellement recours à l'optimisation des prix et 31 % prévoient de mettre en place une optimisation des prix dans un futur proche.
  • Tandis que seulement 15 % des sociétés interrogées recourent actuellement à une optimisation en temps réel, pas moins de 54 % prévoient une optimisation en temps réel dans leurs projets futurs.

« Ce tout nouveau sondage a donné à Earnix l'opportunité de bénéficier directement du point de vue des compagnies et courtiers en assurance, afin de mieux comprendre les pratiques, les défis, les priorités et les stratégies tarifaires du secteur », a déclaré Aviv Cohen, VP Marketing chez Earnix. « Nous sommes ravis de pouvoir partager nos découvertes afin d'assister les autres acteurs du secteur de l'assurance dans la poursuite de l'évaluation de leurs modèles tarifaires et de mettre en place de nouveaux processus et technologies afin de bénéficier d'un meilleur accès aux données nécessaires, de déterminer le prix le plus approprié et d'impacter positivement les résultats. »

Les conclusions complètes du sondage sur la Tarification pratiquée en matière d'assurance générale, de même que des rapports supplémentaires relatifs aux études du secteur menées par Earnix, sont disponibles sur http://www.earnix.com/resources/surveys/.

À propos d'Earnix

Le logiciel Earnix Integrated Pricing and Customer Analytics™ offre la possibilité aux sociétés de services financiers de prédire la demande des consommateurs et son impact sur la performance de l'entreprise, permettant d'aligner la tarification et les produits sur la dynamique changeante du marché. Earnix allie la modélisation du risque et de la demande à une connectivité en temps réel aux systèmes opérationnels centraux, apportant ainsi à chacune des interactions client la puissance de décisions basées sur des analyses. Les banques et les assureurs comptent sur les solutions Earnix pour optimiser les prix des dépôts, des prêts et des polices. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter www.earnix.com.

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Earnix Ltd.
Aviv Cohen, vice-président du marketing
+972-3-753-8292
aviv@earnix.com

Business Wire